SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPERATION DRAGOON 15 AOUT 1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPERATION DRAGOON 15 AOUT 1944

Message par william durand le Mer 17 Juin - 12:51

OPÉRATION DRAGOON 15 AOUT 1944
DÉBARQUEMENT EN PROVENCE

Le 15 aout 1944 a lieu le dernier assaut amphibie en Méditerranée.En un mois ,les forces engagées remontent la vallée du Rhône et rejoignent la 3° armée de Patton.

Le débarquement en Provence est envisagé  en 1943 ,même si son organisation est réalisée au dernier moment et dans un délai très court.Son lancement fait l'objet d'une grave controverse dans le camp allié.
Pour les américains ,l'opération ANVIL doit intervenir en même temps qu'OVERLORD dans le déroulement logique du plan de défaite de l'Allemagne.Pour les anglais ANVIL est lancée au mauvais endroit et au mauvais moment.Elle retarde l'aboutissement de la campagne d'Italie ,l'avance vers Vienne ,ils prônent l'attaque de l'Allemagne aux confins de l'Europe pour l'affaiblir et porter ensuite le coup fatal par une attaque de front massive.
La décision est emportée grâce à l'intervention de Staline qui veut voir les opérations en Méditerranée limitée à un débarquement dans le sud de la France afin d'accomplir un vaste encerclement en tenailles grâce aux forces débarquées plus tôt au nord lors d'OVERLORD programmée ainsi qu'ANVIL pour mai 1944.
On remet à jour un plan ancien de diversion dans le sud de la France avec l'assaut de deux divisions embarquées en Corse et en Sardaigne puis l'exploitation par 10 divisions.
ANVIL a failli étre abandonnée pour plusieurs raisons:
_les besoins croissants en effectifs et en matériels pour OVERLORD
_le mauvais déroulement de la campagne d'Italie
_le manque de moyens amphibies
_l'opposition des anglais
En février et mars 1944 ,les combats en Italie sont au point mort.Il est décidé qu'ANVIL ne sera pas lancé simultanément avec OVERLORD ,toutes les forces disponibles en Méditerranée doivent être employées à la conclusion rapide de la guerre en Italie.
Le mois de mai 1944 voit enfin le déblocage de la situation par une offensive victorieuse à Cassino et la percée de l'encerclement à Anzio.Rome tombe deux jours avant le déclenchement d'OVERLORD en Normandie.Le débat est relancé dans le camp des alliés sur les deux options possibles :
_soit développer l'avance en Italie vers les Balkans
_soit renforcer OVERLORD et poursuivre l'effort en Europe occidentale vers le cœur de l'Allemagne.
Les britanniques envisagent l'exploitation de l'offensive en Italie par un débarquement à Trieste pour se diriger vers Budapest et Vienne avant les russes.
Eisenhower de son coté est inquiet du déroulement très lent des opérations du plan OVERLORD et souhaite qu'un second coup soit porté aux allemands en Provence le 15 aout. Le succès de l'opération permettrait de bénéficier au plus vite du port de Marseille et de faire monter en ligne la 7° armée de Patch et la 1° armée française de de Lattre sur le flanc sud pour la conquête de l'Allemagne.Pour lui il faut limiter les opérations en Europe u soutien du seul combat décisif ,celui d'OVERLORD.
Le 2 juillet la résistance des britanniques est brisée par Roosevelt et Marshall et le général Wilson reçoit ses instructions pour la mise en place accélérée de l'opération ANVIL pour le 15 aout 1944.Le nouveau plan prévoit l'assaut de 3 divisions par mer avec un soutien aéroporté suivi d'une phase d'exploitation par 10 divisions.
L'opération est renommée DRAGOON la dernière semaine de juillet.La force d'invasion est composée de la 7° armée du général Patch avec le 6° corps du général Truscott (3°-26°et 45° DI US).
Les forces de poursuite sont fournies par 6 divisions françaises qui formeront la 1ère armée française.Les deux armées seront réunies en France dans le 6° groupe d'armées commandé par le général Devers et se dirigeront vers le nord est dans la vallée du Rhône et la Sarre.
Les plans du débarquement sont préparés à Naples.Marseille et Toulon sont trop bien protégés par l'artillerie côtière pour un assaut frontal et cinq plages de sable sont choisies entre les iles d'Hyères et la calanque d'Anthéor.
La Western Naval Task Force est en majorité US mais avec une contribution britannique et canadienne.La 8° flotte est renforcée par 5 cuirassiers dont le Lorraine et 3 croiseurs lourds qui ont participé à OVERLORD. La marine française fait participer les unités qui ont été engagées en juin en Normandie.
Dans cette opération la WNTF est accompagnée par 2 groupes de porte avions d'escorte (4 anglais et 5 US).Ils vont opérer pendant deux semaines au large sans être inquiétés par l'aviation ou la marine ennemies.
L'aéronavale assure deux missions primordiales qu'elle exécute brillamment:
_l'observation pour l'artillerie navale
_le bombardement des forces ennemies en déroute
Le secteur choisi est compris entre le cap Nègre ,le Rayol Canadel à l'ouest et la pointe de l'Esquillon de Théoule à l'est soit près de 70 km de cote partagée entre plages ,criques et falaises rocheuses.
Les 67 hommes du groupe naval d'assaut français (Force Rosic) sous les ordres du capitaine de frégate SERIOT devront débarquer dans la nuit du 14 au 15 aout à l'extrémité du dispositif d'invasion et par des actions commandos opérer des destructions sur les deux routes menant de Cannes à Fréjus et Saint Raphaël.Ils devront empêcher les renforts allemands d'affluer vers la zone de débarquement située pour ce secteur à Fréjus et Saint Raphaël.
A l'extrémité ouest les commandos d'Afrique (Force Roméo) du lieutenant colonel BOUVET ont pour mission de s'emparer du cap Nègre ,de couper la RN 559 menant du Lavandou à Cavalaire et la RN 98 reliant Hyères à Saint Tropez ,verrouillant ainsi la partie ouest du débarquement.
Durant cette nuit ,la 1st Airborne Task Force sera larguée sur le secteur La Motte -Le Muy. Sa mission consiste à neutraliser le QG du 62° CA allemand à Draguignan et à bloquer les voies d'accès vers le rivage.
Dans un même temps la 1st Spécial Service force (force Sitka) doit accomplir un raid sur les iles de Port Cros et du Levant pour neutraliser les positions d'artillerie côtières menaçant les arrières de la force de débarquement principale.
Trois divisions d'infanterie US
_3° DI Major général O'Daniel
_36°DI Major général Dahlquist
_45° DI Major général Eagles
se chargent de l'assaut amphibie dans trois secteurs distincts:
_Force Alpha (3°DI) Cavalaire-La Croix-Valmer-plage de Pampelonne
_Force Delta (45° DI et Combat command A de la 1° DB française) Sainte Maxime- plage de la Nartelle
_Force Camel (36° DI) Frèjus-Saint Raphaël -Agay

Les forces de l'axe ont réalisé depuis 1943 tout au long de la cote depuis Marseille jusqu'à Menton ,des défenses allant de la simple tranchée à des ouvrages bétonnés abritant des canons de tous calibres.Les défenses sont entourées de champs de mines ,de réseaux de barbelés ,d'obstacles anti chars ,de pieux et de tétraèdres.

Un mur antichars en béton armé est édifié le long des plages.La frénésie de fortifications du secteur sud atteint son paroxysme avec la visite d'inspection de Rommel début mai 1944.
La XIX° armée allemande (général Friedrich WIESE) a son QG en Avignon,elle est composée de 7 divisions d'infanterie et d'une blindée (11°) dont les chars sont répartis entre Albi (81) et Carcassonne(11).Les effectifs sont estimés à 30 000 hommes dans la zone du débarquement et à 20 000 à proximité.
Les formations d'infanterie sont constituées de bataillons allemands et d'unités supplétives d'anciens prisonniers de guerre soviétiques.La seule division complète est la 242° DI occupant le secteur de Sanary à Agay (PC à Brignoles ,général Johannes Baessler).Elle recevra de plein fouet le choc du débarquement allié.La Luftwaffe ne dispose que de 195 appareils basés à Salon de Provence et Cuers.La Kriegsmarine aligne un faible nombre d'unités de surface et 6 sous marins ,mais elle tient avec ses artilleurs de nombreuses positions côtières bien armées.

Dans les porte de Naples ,Brindisi et Tarente en Italie ,Oran en Algérie ,Calvi et Propiano en Corse ,les hommes et les matériels embarquent.Depuis plus d'un mois les alliés ont rassemblé près de 200 000 hommes et 1200 navires.
Outre les forces anglo-américaines déjà mentionnées ,de nombreuses divisions françaises de l'Armée B reconstituées en Afrique du nord mettront le pied sur le sol français à partir de J+1.
Il s'agit de la 1° DB (général du Vigier) ,la 1° division de marche d'infanterie (DFL du général BROSSET) la 3° DIA (général de Montsabert).
A partir de J+5 doivent suivre la 9° DIC (général Maguan) ,les Tabors marocains (général Guillaume) ,la 5° DB (général de Vernejoul) ,la 2° DI marocaine (général Dody) ,la 4° division marocaine de montagne (général Sevez) et le 1° bataillon de choc (général Gambiez).

SUIVRA LE JOUR J (a demain)

Je reprend

JOUR J EN PROVENCE
Il est zéro heure quand les premiers commandos français des Forces Roméo et Rosie s'attaquent à leurs objectifs.Pour les commandos d'Afrique c'est une pleine réussite malgré une forte résistance allemande.Au même moment la Force Sitka du colonel Edwin Walker et ses 600 Forcemen de la First SSF prend pied sur les iles de Port Cros et du Levant.Attaquant par la cote sud dans la partie la plus escarpée mais la moins défendue.Les américains surprennent totalement les défenseurs qui se rendent presque sans résistance ,sauf à Port Cros ou la garnison retranchée dans l'ancien fort résiste jusqu'au matin du 16 aout.
Vers 2heures du matin,le groupe naval d'assaut de Corse débarque au pied du massif de l'Esterel mais tombe dans un champ de mines.Les pertes sont sévères et les marins se rendent sans avoir accompli leur mission.
A 4h40, les éléments de la 1st Airborne Task Force sont largués dans le secteur Le Muy-La Motte.Les paras du 517thPIR ,une pratie du 509th PIB et les anglais de la 2° brigade indépendante soit 5000 hommes prennent ^possession du terrain ,bousculant une faible résistance allemande.Vers 8h les trains de planeurs Waco viennent renforcer les effectifs.Au méme moment après un bombardement aérien intensif des 12° et 15° Air Forces et l'intervention d el'artillerie de marine,les troupes d'assaut amphibie se lancent vers le rivage.Elles sont accompagnées de chars Sherman et de chars amphibies du 756 th Tank bataillon pour la 3° DI.Dans son secteur (Alpha) autour de Cavalaire ,l'opposition est faible et l'avance n'est ralentie que par les mines.La plage est franchie rapidement.
Dans le secteur Delta ,les américains se heurtent au mur antichars qui a résisté à la préparation d'artillerie.Les allemands s'accrochent un temps puis cèdent à la pression de la 45° division et des chars du Combat command A de la 1° DB française.
Dans le secteur Camel ,la division ''Texas'' (36° DI) doit déplacer ses vagues d'assaut vers le Drammont,une plage moins défendue à l'est de Saint Raphaël.
Au soir du 15 aout tous les objectifs prévus ont été atteints et même dépassés.
Dans la zone de la Delta Force , le 15 aout ,33 000 hommes et 3 300 véhicules sont débarqués dans le secteur de la Camel force ,17 390 hommes et 2790 véhicules ,enfin dans le secteur de l'Alpha Force , 16 000 hommes et 2150 véhicules.
Les troupes allemandes stationnées sur la cote sont battues et les prisonniers nombreux .La 11° Panzer Division qui tente de se porter vers la mer est attaquée à Pont Saint Esprit par les bombardiers de la 12° AIR FORCE.L'unité est immobilisée et devra se contenter de protéger la retraite dans la vallée du Rhône.

Cette réussite de la phase initiale ne doit pas occulter les combats très durs qui ont eu lieu pour la conquête des villes d'Hyères ,Toulon et Marseille dont les garnisons ne lâchent pied qu'après de rudes combats.Leur conquête incombe à la 1° Armée française du général de Lattre.
Hyères est libérée le 21 aout,les défenseurs de Toulon se rendent le 27 et ceux de de Marseille le 28.
La 7° Armée du général Patch progresse dans la vallée du Rhône.Le 21 aout ,Aix en Provence est libérée ,Grenoble le 22 aout.Les aéroportés et la First Spécial Service Force s'emparent de Nice le 30 aout ,Lyon tombe le 3 septembre.Les allemands retraitent vers le Rhin et Belfort abandonnant leurs matériels le long des routes bombardées.
Le 12 septembre la 3°Armée et la 7° Armée font jonction près de Dijon.
FIN
william

william durand

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum