SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX/ EN RD CONGO : BENGA /ARTEMIS /MAMBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX/ EN RD CONGO : BENGA /ARTEMIS /MAMBA

Message par william durand le Sam 29 Aoû - 15:10

OPEX ARTÉMIS JUIN 2003 ET OPEX MAMBA EN RD CONGO
Le génocide d'ethnies entières est en route en Ituri ,district de la RDC.
La MONUC est impuissante devant cette violence et l'UE décide d'intervenir.
La résolution 1484 du 30 mai 2003 de l'ONU donne son feu vert pour l'envoi d'une force multinationale intérimaire à Bunia (FORMUB) (opération MAMBA). Il est prévu que le 1er septembre 2003 ,la FORMUB sera retirée
Il faut rétablir l'ordre ,contrôler l'aéroport et protéger les civils et les réfugiés.
La FORMUB doit se retirer le 1er septembre.
Le 4 juin l'Union Européenne annonce qu'elle prend en compte l'opération.La France est choisie comme nation cadre pour diriger cette première opération européenne de rétablissement de la paix.
Du 5 au 19 juin , les 2000 ont effectué 182 heures de vol en 27 sorties.En 3 mois les 2000D ont participé à 80 sorties pour plus de 400 heures de  vol et les deux C135 plus de 500 heures de vol.
Le 6 juin les premiers éléments d'ARTEMIS débarquent sur le terrain de Bunia ,des hommes du COS sont en place depuis plusieurs jours (une centaine des commandos marine et du CPA10) qui ont pris le spoints clés de l'aéroport
Cette force est aux ordres du général Jean Paul THONIER commandant la 9° BLBIMa.
Le 16 juin 2003 ,un EM avec 60% de français est en place avec à la tête le général Bruno NEVEUX à partir de Paris pour planifier l'opération.
La France fourni 900 hommes dont le premier contingent de cent est arrivé le 6 juin à Bunia ,parmi eux des membres du COS .Le surlendemain ils étaient 357 dont une compagnie du 3° RIMa.Des Mirage 2000D accompagnés de ravitailleur KC135 survolent la zone.
Un GTIAM est formé avec un escadron de 12 Sagaie et un peloton d'investigation sur VBL du 1° RHP ,deux compagnies du 3° RIMa avec VAB et VBL ,une section du 11° RAMa avec 4 mortiers de 120 ,du génie et du soutien
En Ouganda ,c'est la base d'Entebbe qui sert de base arrière et de logistique aux ordres du du colonel KOEHL de l'armée de l'air.Pour amener les soldats français ,il faudra 40 rotations.Près de 2000 hommes et 4500tonnes de fret avec 400 véhicules ont nécessité l'emploi de d'Airbus A310 de l'armée de l'air ,de deux Boeing 747 ,deux DC8 cargo et des Antonov AN124 puis il a fallu organiser un pont aérien tactique avec C160 et C130 ,le GTO (groupe de transport opérationnel) était dirigé par le lieutenant colonel air Luc de RANCOURT.300 rotations ont été nécessaires sur une quarantaine de jours.
Du 2 juin au 4 septembre  les avions de transport ont acheminé 2800 tonnes de fret
A Bunia le génie doit réparer la piste après trois ou quatre atterrissage de C160 ou C130.
Le 12 juin ,120 hommes du 3° RIMa arrivent à Bunia.
Le 13 juin intervention du COS (50 hommes) avec des blindés ERC 90 sur un village attaqué ,le lendemain une patrouille de 15 véhicules avec un ERC 90 (70 hommes) tombe dans une embuscade et les Mirage 2000 ont survolé la zone ou aucune victime n'était relevée.
Le 16 juin, une patrouille est prise à partie par des jeunes drogués qui pendirent deux hommes suite à la riposte française.
Le 11° RAMa a participé à l'opération avec une section à 4 mortiers de 120mm.Le 5° RHC avec 2 Gazelle canon.
A partir du 10 juillet ,un détachement d'appui de 4 Mirage F1CR et un C135 est installé  à Entebbé en plus d'une station SAIM qui donne des photos de la situation. Les avions ont effectué 200 sorties pour 400 heures de vol.La marine a aussi un ATL2 sur Entebbé et un détachement d'hélicoptères se trouve à Bunia.D'abord 2Gazelle canon du 5° RHC puis renfort de 2 Puma de l'armée de l'air armés de CSAR et d'un Puma  Oryx.
Le 19 septembre 2003 ,ARTEMIS a cessé d'exister ,l'EMIA est démonté et la MONUC II relève ARTEMIS.

suivra l'opération BENGA
william

OPÉRATION BENGA JUIN A DÉCEMBRE 2006
Dans le cadre de l'EUFOR RDCONGO ,la France a déployé plus de 1000 hommes.
La résolution de l'ONU N° 1671 du 25 avril 2006 a confié à l'Europe cette mission de sécurisation des élections présidentielles avec la MONUC (Mission d'observation des Nations Unies au Congo) qui a duré 5 mois.
Le 12 juin 2006 avant les élections en RDC ,l'opération BENGA est lancée.Le COS infiltre 3 équipes de reconnaissance tactique depuis Libreville ou se trouvent en alerte un C160,un hélicoptère Cougar, des Mirage F1CR et un ravitailleur C135.Les équipes du COS seront exfiltrées début juillet.
Dans la semaine du 15 aout les FS ouvrent une porte dans la province du Kassai.Un C160 venant de Port Gentil largue les commandos paracutistes pour sécuriser et baliser le terrain de Kananga ,un C130 emmènera les véhicules.
La situation se tend brutalement le 21 aout ou l'habitation du leader de l'opposition en réunion fait l'objet de tirs de canon de 20mm et de mitrailleuse ,il y a des affrontements d e part et d'autre , le GFS est mis en alerte.A Libreville ,les Gazelle sont préparées pour leur transport par ATT qui décolle pour Kinshasa à 17 h alors qu'un Cougar partira à 22h.A 3h du matin l'ensemble est à pied d'oeuvre avec une unité (1° RPIMa/CPA10) et un PC tactique.
Au sol les patrouilles se font dans les VAB positionnés par le 8° RPIMa
.Fin aout le GFS plie bagage.

Les éléments avancés sont aux ordres du général DAMAY avec son EM dont 400 français et le détachement air (DETAIR) sur l'aéroport de N'Djili à Kinshasa.
Les français viennent des forces prépositionnées  au Gabon et deux groupes se relèveront pour assurer le renfort dans la capitale Kinshasa dès aout (1° et 2°Cies du 8° RPIMa qui a envoyé 360 parachutistes) devenant ainsi les TG1 et TG2 avec 2 Gazelle et 2 Cougar.
Le 30 novembre le mandat des soldats européens se termine ,les élections ont eu lieu et il règne une certaine tension à Kinshasa.
Début décembre deux compagnies du 3° RPIMa (2° et 4°) rejoignent d'abord le Gabon.La 2 est projetée dans la capitale zaïroise le 7 décembre alors que la 4 est en réserve.
La mission est courte ,garder les deux aéroports de Kinshasa pour permettre le retrait des troupes européennes et le ballet des avions de transport.Une section a tenu 22 jours l'aéroport de N'Djili et dès le 14 décembre une autre était à l'aéroport de N'Dolo.Le soutien de ces sections était réalisé par une section sur VAB.
Enfin une section était chargée d'escorter des convois de matériel au port de Borma à 400km.
Le 12 janvier 2007 ,l'opération Benga comprend le 15° BT ,le 41° RT et le 2° RG.
Lancée en 2005 ,l'EUSEC RDC apporte un soutien concret dans le domaine de la réforme de la sécurité pour restructurer les forces armées congolaises ,elle est dirigée par le général MICHEL avec 60 hommes.
L'EUPOL RDC a remplacé l'EUPOL Kinshasa dans le domaine de la police.
william

william durand

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum