SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX AU KOSOVO AVEC LA KFOR 1999 -2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX AU KOSOVO AVEC LA KFOR 1999 -2011

Message par william durand le Sam 19 Sep - 8:52

OPEX AU KOSOVO AVEC LA KFOR 1999-2011
Du 6 décembre au 11 décembre 1998 ,le TCD Ouragan emmène à Théssalonique 160 hommes de la force d'extraction de l'OTAN au Kosovo avec 136 véhicules.
23 mars 1999
Début de l'opération ALLIED FORCES ,les frappes de l'OTAN vont durer 77 jours .Une centaine d'appareils français de l'armée de l'air et de l'aéronavale y participent.

25 mars 1999
L'OTAN est entré en guerre depuis le 24 mars contre la Yougoslavie par des frappes aériennes afin d'obliger MILOSEVIC à signer un accord de paix pour le Kosovo.
Quelques 400 avions ont été réunis par 19 pays de l'alliance pour mener l'Opération FORCE DÉTERMINÉE. Sont visés les radars ,les rampes de missiles sol air , les PC ,des dépôts d'armes lourdes.
L'aviation a visé tout le territoire y compris le Monténégro et le Kosovo.
L'armée de l'air française a déployé à Istrana près de Venise 8 Mirage 2000C d'interception ,4Mirage 2000D d'attaque au sol et 4 Jaguar avec 200 pilotes ,mécaniciens et armuriers.Un Awacs et un KC135 s'intègrent dans ce dispositif à partir de la France ,4Mirage 2000D ont participé aux premières frappes.
Dans l'Adriatique se trouve le PA FOCH avec un groupe aéronaval ,la Task Force 470 qui compte la frégate antiaérienne Cassard et le ravitailleur Meuse.Sur le Foch se trouvent 15 Super Étendard modernisés et 4 Étendard de reconnaissance.
En Macédoine il y a une force d'extraction de 830 hommes qui pourraient rejoindre les 506 hommes du 8° RPIMa sous commandement du général VALENTIN.
26 mars 1999

L'OTAN a lancé hier soir de nouvelles frappes aériennes visant la destruction de toutes les forces serbes.
Des réfugiés regagnent l'Albanie (18900).
27 mars 1999
Troisième vague de bombardement hier en plein  jour.Un navire US a tiré un missile de croisière.
28 mars 1999
L'OTAN  lance des frappes contre des concentrations de troupes et de matériels.
249 sorties ont été effectuées la nuit dernière visant 40 cibles.trois aéroports militaires ont été touchés.
Environ 20 000 albanais sont déportés en Albanie de force.
30 mars 1999
Les alliés ont bombardé les serbes région de Pristina et des avions A10 sont rentrés en action.
60 000 personne sont été expulsées du Kosovo et 100 000 autres sont en route pour l'Albanie alors qu'au Monténégro plus de 30 000 réfugiés sont arrivés depuis 48 heures et 40 000 autres sont attendus ;enfin entre 15 et 20 000 sont en route vers la Macédoine.
Avril 1999
Le 8° RPIMa a été relevé par le 21° RIMa.
Le contingent français passe sous contrôle de l'ARRC et fait partie de la KFOR . Le général Bruno CUCHE en  est le chef et a directement sous ses ordres le COS (éléments commando marine de Montfort ,du 1° RPIMa et le 4/1° REC).
Le 21° RIMa est en défensive face à la Serbie.Le lieutenant colonel LOEILLET dispose de 1250 hommes dont 630 (1° ,3° ,4° compagnies et la section d'appui mortier du 21° RIMa) ,le 2/1° RS ,la 1/6° REG. En plus 4 Gazelle et 15 Puma du 6° RHCM.
1er avril 1999
La situation s'aggravant la portée et le rythme des raids va être étendue.
La France va envoyer 6 avions de combat supplémentaires.
2 avril 1999
Les forces de Belgrade ont capturé 3 soldats US mais l'intervention continue.Ces soldats ont été enlevés en Macédoine pendant une patrouille.
Les raids aériens se sont concentrés sur les forces serbes au Kosovo.
Quatre avions français ont acheminé à Tirana ,40 tonnes de matériel humanitaire destiné au HCR et deux autres ont emporté 40 tonnes à Skopje en Macédoine.
3 avril 1999
13 avions F117 vont rejoindre le théâtre des opérations portant à 220 le total des avions US.
Près de 70 000 personnes ont quitté Pristina dont 35 000 albanais.Les militaires déployés en Macédoine ont reçu mission de venir au secours des réfugiés et d'aider les autorités à maitriser ce problème.Il y aurait 6000 soldats de déployés a annoncé l'OTAN qui demande la mise en place d'un QG spécial en Albanie pour acheminer l'aide humanitaire ,propose un soutien logistique et la sécurité des convois humanitaires.Les soldats seront déployés au port de Dunis et à l'aéroport de Tirana.
5 avril 1999
Les raids aériens se sont intensifiés visant des objectifs stratégiques militaires et civils (raffinerie ,centrale de chauffage).
Un pont aérien a été mis en place dès hier pour acheminer l'aide humanitaire.
Les avions prévus en renfort sont arrivés en Allemagne hier également et les hélicoptères AH64 Apache seront déployés dans les Balkans.
6 avril 1999
Les bombardements s'intensifient et 5 avions ont décollé de Skopje vers la Turquie pour évacuer des centaines de réfugiés du Kosovo.
7 avril 1999
La cinquantaine d'avions français a effectué 280 sorties depuis le 24 mars ,73 tonnes de fret ont été acheminées entre Istres et Tirana avec 17 rotations d'avions de transport. A Tirana ,14 rotations ont été nécessaire pour acheminer 13tonnes à Kuker dans le nord de l'Albanie.
Depuis le 1er avril ,71 tonnes de matériel humanitaire ont été apportées en Macédoine depuis Istres (12 rotations). Hier 4 rotations soit 32 tonnes prévues entre Istres et Tirana et 4 rotations d'hélicoptères (16tonnes) entre Tirana et Kuker.
Plusieurs rotations (45 tonnes) sont prévues entre Istres et Skopje soit au total 260 tonnes acheminées hier depuis la France jusqu'en Macédoine et en Albanie.
8 avril 1999
Les postes frontières vers la Macédoine et l'Albanie sont fermés.
Pristina a été touchée par 17 obus et missiles Tomahawk au cours de deux raids.
En Macédoine les militaires ont construit en hâte des camps pour réfugiés et doivent gérer des dizaines de milliers de personnes.Les camps sous contrôle français sont passés de 3 à 6000 personnes et c'est la base logistique de l'OTAN près de Skopje qui en assure l'intendance.
OPÉRATION TRIDENT
Le 8 avril 1999 ,la brigade française est organisée en deux bataillons:
_le 1° BIA avec 1200 hommes comprend ,3 compagnies d'infanterie sur VAB ,une escadrille d'hélicoptères Puma et Gazelle , un escadron de l'ABC avec AMX10RC ?une compagnie du génie ,une compagnie de reconnaissance et une section de mortier de 120mm.
_le 2° BIA avec 1400 hommes est le soutien logistique.
Les unités française de cette période sont en Macédoine:
EM 11° DP
8° RPIMa
17° RGP
1° REC
1° RHP
35° RAP
8 Puma et 4 Gazelle du 3° RHC
En Albanie:
6° RHCM
4° RHCM
BOMAP (20 hommes)
10 avril 1999
La nuit du 8 au 9 ,l'OTAN a poursuivi ses frappes contre des blindés ,des dépôts de carburant serbes.
11 avril 1999
Les USA annoncent le déploiement prochain de 82 avions supplémentaires.
Des missiles de croisières ont été lancés à partir de navires US et britanniques.
L'OTAN annonce que 150 objectifs ont été touchés depuis le 24 mars et 50% détruits dont un émetteur de la TV serbe ,des dépôts de carburant et un QG de forces armées.Un aéroport près de Pristina a été touché.Les affrontements entre l'UCK (kosovar) et les serbes ont repris.
12 avril 1999
L'OTAN lance son Opération ABRI ALLIE en poursuivant des raids aériens limités qui prévoit le déploiement de 8000 militaires en Albanie pour assurer la sécurité de l'arrivée de l'aide humanitaire ,de son transport et de sa distribution.
Il y a eu 7 vagues de raids dans la nuit.
13 avril 1999
Les forces françaises à Kumanovo en Macédoine sont en première ligne.Les hussards du 1° RHP ont installé depuis 18 jours leur poste au nord ouest de cette ville ,plus loin la 4/8° RPIMa est en protection et les hommes se relèvent toutes les 48 heures.Un véhicule d'observation (VOA) du 35° RAP confirme l'enfouissement de matériels lourds anti aérien et pose de mines.
14 avril 1999
Belgrade et Pristina ont été bombardées ,la raffinerie de Pancevo et une caserne non loin de Belgrade ont été touchés.
15 avril 1999
Les abords de la capitale du Monténégro ont été bombardés par l'OTAN ainsi que le port de Bar.
18 avril 1999
En Albanie il y a maintenant 545 000 réfugiés ,en macédoine 120 000 et 70 000 au Monténégro qui héberge déjà 30 000 réfugiés de Croatie.
19 avril 1999
L'aviation de l'OTAN a réalisé en 24heures plus de 500 missions aériennes.
20 avril 1999
Une dizaine de véhicules chenillés US M39 équipés de lance roquettes multiples destinés à la protection des hélicoptères Apache a quitté Tirana pour le nord du pays et plusieurs centaines de parachutistes de la 82° division aéroportée ont été déployés pour protéger les Apaches.
21 avril 1999
La puissance de feu de l'OTAN est accrue par la mobilisation de 24 hélicoptères Apache qui via l'Italie seront déployés dans le nord de l'Albanie.
300 soldats français se trouvent sur l'aéroport de Tirana.
22 avril 1999
6 premiers Apache sont arrivés accompagnés par 7 hélicoptères d'assaut Blackhawk et 2 hélicoptères de transport Chinook.
23 avril 1999
L'OTAN a bombardé la résidence présidentielle de Milosevic ,la TV serbe a aussi été bombardée.
Du 24 avril  au 1°mai 1999 ,le TCD Ouragan transporte le précurseur de la force sud (protection et installation des camps de réfugiés) avec 294 hommes ,201 véhicules du génie et des transmissions et un élément du 1° RHP.
25 avril 1999
Le siège de l'EM des forces yougoslaves à Nis a été bombardé.
La semaine prochaine les USA vont déployer en Albanie des chars ,des blindés et des pièces d'artillerie portant à 5350 le nombre de soldats US composant la force de protection des Apache dont 12 autres appareils ont quitté l'Italie pour l'Albanie.
28 avril 1999
Deux grenades ont été lancées devant un poste militaire français en Macédoine alors que la semaine dernière une jeep française avait été incendiée.
29 avril 1999
Les avions de l'OTAN ont bombardé hier plusieurs régions de Serbie et au Monténégro ou se trouvent des aéroports civils et militaires ,la région de Pristina a aussi été bombardée.
30 avril 1999
Les chasseurs bombardiers de l'alliance ont attaqué à 3 reprises la région de Belgrade et frappé lourdement l'aéroport de Podgorica (Monténégro) pour clouer au sol la chasse yougoslave.L'OTAN a aussi bombardé des forces serbes au Kosovo et détruit trois ponts au sud de la Serbie ainsi que des émetteurs.
Les USA vont déployer 10 bombardiers B52 en Europe pour participer aux bombardements..
Mai 1999 ,le 21° RIMa a relevé le 8° RPIMa à Kumanovo.Le contingent français passe sous commandement de l'ARRC (Allied Rapid Reaction Corps) et fait partie de la KFOR. Le général Bruno CUCHE en est le chef et a directement sous ses ordres une partie du COS (éléments Co de Montfort ,1° RPIMa ,4/1° REC. Le 21° RIMa commandé par le Lcl LOEILLET est composé de 1250 hommes dont 630 du régiment (1°,3° et 4° Cies et la section appui mortier) puis du 2/1°RSet la 1/6° REG .Il y a aussi les drones du 61° RA.
1er mai 1999
Milosevic a annoncé sa décision de libérer les 3 soldats US détenus depuis le 31 mars.
Les avions de l'OTAN ont effectué plus de 600 sorties au cours des dernières 24 heures pour s'attaquer aux systèmes de communications des forces yougoslaves.
3 mai 1999
Un deuxième appareil a été perdu lors d'une mission au dessus de la Serbie ,un F16 s'est écrasé suite à une panne moteur et le pilote a été récupéré sain et sauf.
les forces serbes au Kosovo sont particulièrement visées et un AV8B Harrier s'est abimé en mer au cours d'un entrainement.L'alliance a perdu 3 avions ,4 drones et un hélicoptère après 12 000 sorties menées par près d'un millier d'avions dont 650 de combat.
4 mai 1999
Un avion A10 US a été atteint par la DCA yougoslave mais a pu atterrir en Macédoine pilote indemne.
Des bombes au graphite utilisées pour la première fois ont paralysé tous les circuits électriques.
Les forces serbes ont recommencé des opérations massives de nettoyage ethnique dans le nord du Kosovo.
6 mai 1999
Les bombardements se poursuivent et 24 chasseurs F18 sont attendus en Hongrie.
Un hélicoptère A64 Apache s'est écrasé au cours d'un entrainement près de Tirana et les deux pilotes ont été tués.
7 mai 1999
L'OTAN a neutralisé au Kosovo 20% des forces lourdes serbes et a poursuivi ses raids aériens effectuant 600 sorties et en tirant sur des positions de l'armée yougoslave.
12 mai 1999
Les bombardements alliés se poursuivent contre des aéroports ,des casernes dans la région de Belgrade ,des sites de relais radio et d'émetteurs TV ,des ponts ,des dépôts de munitions et de carburant et des troupes au sol.
23 mai 1999
L'aviation de l'OTAN a effectué 684 sorties sur des chars ,des blindés ,des positions d'artillerie et des installations électriques en Serbie.
La priorité de l'OTAN est maintenant le déploiement d'une force de maintien de la paix ,16000 hommes sont déjà déployés en Macédoine.
24 mai 1999

Les avions ont bombardé des blindés et des positions d'artillerie au Kosovo puis en Serbie ,des avions au sol ,des lance missiles sol air,une centrale électrique ,un dépôt de la police et des dépôts de carburant et munitions.
26 mai 1999
L'OTAN porte à 45 000 hommes l'effectif de la future force de paix.Les soldats auront pour mission d'accompagner le retour des réfugiés et pourront intervenir dans le cadre d'une intervention terrestre.La KFOR doit étre opérationnelle fin juin.
16 000 hommes sont en Macédoine et 7 000 en Albanie;les renforts seront déployés dans ces deux pays.
Le HCR estime à 957 913 le nombre de réfugiés dont 771 900 en Albanie ,Bosnie ,Macédoine et Monténégro.
27 mai 1999
Les avions de l'alliance ont mené des bombardements qui sont les plus intensifs depuis le 24 mars avec 650 sorties.
28 mai 1999
Un nombre record de sorties aériennes avec 741.Un drone français a été perdu au dessus du Kosovo ,c'est le 3° qui est perdu (mis en œuvre en Macédoine)
29 mai 1999
L'OTAN  a participé à 790 sorties.Belgrade sans électricité ainsi que d'autres villes de Serbie.Au Kosovo ,20 pièces d'artillerie ,des chars ,des blindés ,des LRM ,des positions de mortiers et des pièces anti aériennes ont été détruits.A Pristina le QG de la police militaire ,une caserne ,des émetteurs ,une station radio  et l'aéroport ont été touchés.Des dépôts de munitions et de carburant ,des ponts ,des stations radios ont servi de cibles.
Juin 1999
L'opération Joint Guardian est déclenchée ,40 000 hommes de l'OTAN rentrent au Kosovo.Un élément Guépard du 3° RPIMa (EMT et 2cies) est héliporté sur Victrum ensuite direction Mitrovica ou la brigade française contrôle la ville avec les chars Leclerc du 501°/503° RCC ,les mécanisés des 1° RT ,16° GC et le RMT au ordre du colonel de Villers.
4 juin 1999
La France va porter à 6000 hommes sa participation à la KAFOR. Les renforts avec 1100 véhicules commenceront leur mise en place en Macédoine dans les prochains jours par voies maritime et aérienne.La totalité devant être en place le 20 juin.
Un escadron de 15 chars Leclerc ,un bataillon mécanisé équipé d'AMX 10P et 2 batteries de 4 canons de 155 ,des matériels du génie blindé et de franchissement devraient embarquer à Toulon.
5 Mirage 2000D seront déployés à Istrana en Italie et 2 Mirage F1CR à Solenzara ,ils seront suivis de 8 Jaguar en Italie.Ils remplaceront les 16 Super Étendard du PA Foch.
5 juin 1999

En Macédoine les troupes de l'OTAN (16 000 hommes) ont été mises en alerte sous 24h.La KFOR sera prête à entrer au Kosovo en quelques jours sous contrôle opérationnel du général JACKSON avec comme numéro deux le général français Jean Claude THOMANN qui sera remplacé par le général LE MIERE le 20 janvier 2000.
6 juin 1999
Les bombardements continuent au Kosovo contre 30 pièces d'artillerie ,5 positions de mortiers ,des chars ,des transports de troupes blindés ,des positions et des véhicules.
8 juin 1999
Les premiers renforts français quitteront Toulon le 10 par TCD Sirocco qui emportera des véhicules blindés jusqu'en Grèce le 15 juin.Il sera suivi le 11 du TCD Ouragan et par plusieurs navires civils affrétés.De Grèce les convois gagneront la Macédoine par la route.Depuis mars sont prépositionnés un escadron de 15 chars Leclerc ,2 batteries de canon 155 AUF1 et du matériel génie.Cette projection doit durer deux semaines avec plus de 2500 soldats et 1500 véhicules qui gagneront par voie aérienne ou maritime la région de Kumanovo ,il y aura alors 6000 français.
9 juin 1999
3600 soldats US appuyés par 8 hélicoptère Apache participeront à l'avant garde de la KFOR avec 1700 hommes de l'armée de terre venant d'Albanie et 1800 Marines en mer Égée.Le mandat de l'ONU sera d'un an.
Fin des bombardements 19h35 à Urosevac.
Les bombardements durent depuis 77 jours ,les forces serbes se retireront du Kosovo pour laisser la KFOR s'installer.
10 juin 1999
Le détachement Guépard du 3° RPIMa (colonel Didier LEGRAND) est à pied d’œuvre à Kumanovo avec 400 hommes qui remplacent ceux du 8° RPIMa.Le 68° RAA est présent avec ses RATAC (radar).
Au nord le détachement (Cne DUVIVIER) à 3 missions:observer l'adversaire ,interdire le passage en force d'unités serbes et contrôle des véhicules.
Des militaires britanniques et français seront les premiers à entrer au Kosovo.Un QG avancé sera installé à Pristina.La KFOR comprendra 44 000 hommes de pays de l'OTAN et 4000 d'états neutres.Les premiers renforts français partent aujourd'hui.
11 juin 1999
L'OTAN a donné ordre de rentrer au Kosovo.L'avant garde est constituée de 18 500 militaires stationnés en Macédoine et équipés de matériel lourd.Sur les 5 secteurs celui du nord est français.
Des opérations héliportées sont prévues pour prendre le contrôle de divers points stratégiques des zones opérationnelles et réparer les pistes des aérodromes ,les routes ,les ponts ,préparer les cantonnements et déminer.
Les bombardements ont touché 314 pièces d'artillerie ,203 transports de troupes blindés et 120 chars soit les 2/3 du matériel.
12 juin 1999
OPÉRATION JOINT GUARDIAN
L'opération débute à 5h25.
Des troupes parachutistes françaises et britanniques se préparent à entrer à l'aube au Kosovo ,les premiers par Kumanovo et les deuxièmes par Blacé.Application d ela résolution 1244 de l'ONU;
La Russie a créé la surprise par l'envoi de soldats en Yougoslavie avant même un accord,ces soldats viennent de Bosnie et sont arrivés dans la région de Nis équipés de 16 transports de troupes ,23 camions avec 500 soldats ,3 jeeps et 2 véhicules de transmissions.
13 juin 1999
Les troupes de la KFOR sont entrées au Kosovo hier à 5h25 et l'avant garde britannique était à Pristina ( QG de la KFOR) dans l'après midi.
La progression a été ralentie par la présence de mines et 1000 soldats français ont pris position autour de Zegra ,but de cette colonne.Deux compagnies de parachutistes du 3° RPIMa ont été héliportées afin de sécuriser la progression des véhicules.
14 juin 1999
La brigade Garibaldi entre dans Pec en ruine.
Des chars serbes sont partis vers le nord ouest ,des éléments de la 6° DLB foncent avec entéte l'escadron de reconnaissance du 4/1° REC (capitaine JARON) ,à hauteur de Velika Reka des blindés britanniques sont arrétés avec 2P4 du COS.La coplonne française double et à 17h s'arrète à hauteur de Vucitrn pour sécuriser ce village avant d'aborder Mitrovica.Pour cela 20 Puma déposent les 3° et 4°/3° RPIMa qui investissent le bourg.
Dans la nuit le 2/1°RS (capitaine de BEAUREGARD) reprend sa progression vers le nord et fait sa jonction avec le COS.L'ensemble se positionne à un important carrefour routier est de Mitrovica
15 juin 1999
Les éléments du COS entrent dans Mitrovica et devant la gravité de la situation déclenchent l'intervention de la brigade Leclerc avec 48h d'avance (501°/503°RCC).Le général CUCHE a reçu l'ordre depuis Paris le 16
Les éléments Guépard du 3° RPIMa (326 hommes soit 2 unités et un EM de 50 personnes) et une batterie d'artillerie sont entrés en France.
La brigade nord est est sous les ordres du général PONCET (ancien chef de corps du 3°RPIMa) qui a relevé le général CUCHE.
Elle comprend:
_Le bataillon de commandement et de logistique (40° et 42°RT.
_Un bataillon ALAT franco-belge.
_Un bataillon motorisé.
_Un bataillon mécanisé .
_Un bataillon mécanisé renforcé des EAU.
_Un bataillon blindé belge.
_Un bataillon mécanisé danois.
_Un bataillon parachutiste russe.
Les français contrôlent la partie centrale,Mitrovica.
La brigade doit faire respecter l'application de la résolution 1244 de l'ONU.
Le BATINF MOTO est composé de 2 compagnies du 152° RI et d'une du 35° RI ,il se trouve au centre de Mitrovica.
Le bataillon d'infanterie mécanisé est formé avec le 501/503° RCC (chars Leclerc) ,du 6°/12° Cuirs des 2° et 5° RD avec AMX 10P.
Le bataillon du génie avec des éléments des 17°RGP et 19° RG.
Une compagnie d'intervention avec le 3° RIMa et le 8° RA en appui.
La brigade Leclerc est sous commandement du général CUCHE jusqu'au 5 octobre 1998.
A Vucitrn se trouve le PC du bataillon d'infanterie mécanisé de la brigade Leclerc commandée par le colonel de VILLIERS du 501°/503° RCC avec 907 hommes dont un escadron de chars Leclerc ,une UCL et 3 compagnies mécanisées des 2° DB et 1° BM avec une compagnie du RMT ,une du 16° GC et une du 1° RTir.Ils sont équipés de 45 AMX 10P et 15 Leclerc.
Les tirailleurs sont dans la vallée de la Sitrica (1°.1°RTir).
Le 17 l'escadron Leclerc du capitaine BECHON  rentre dans Mitrovica pour tenir les carrefours avec 15 chars.
Le bataillon de manœuvre héliportable s'articule autour de 3 compagnies du 21° RIMa (1° capitaine FRANCOIS ,3° capitaine COLCOMBET ,4°capitaine DAZAT) ,un escadron blindé léger du 4/1° REC et un détachement ALAT des 6° RHCM ,5° RHC et 9° RSAM.
La 1/21° RIma controle les accès de la route de Pec ,la 3/21° RIMaa tient le nord de la ville et le pont de l'Ibar alors que la 4/21° RIMa est à la caserne face au sud. A 10 h deux compagnies du RMT sont héliportées dans la caserne.Au sud les paras du 3°RPIMa font évacuer le centre ville.A 16h les 15 chars Leclerc rentrent dans la ville (2°/501°-503°RCC).
A 20h des serbes se rassemblent au nord de l'Ibar ,le lieutenant colonel François LOEILLET qui commande le BIA avec 1100 hommes est averti.
Le bataillon d'artillerie comprend une batterie d'AUF1 du 1° RAMa.
Il y a aussi un bataillon du génie des 6° REG et 34°RG  ,un bataillon du génie d'infrastructure ,une compagnie d'aide au franchissement et une d’infrastructure du 1°RG, un bataillon logistique et un détachement de soutien de la 2° BL;
17 juin 1999
Le détachement français est arrivé dans la région de Vucitrn puis s'est installé à Mitrovica.
22 juin 1999

Deux britanniques ont été tués lors d'une opération de déminage.
L'UCK a accepté de déposer les armes dans un délai de 90 jours.
25 juin 1999
Les soldats français ont découvert dans leur zone 19 charniers.
Aout 1999
Le PC du 3° RPIMa se trouve à Leposavic au nord du Kosovo sous les ordres du lieutenant colonel LEGRAND chef de corps du 3.
Le 12 juin dernier 20 hélicoptères Puma se posaient pour débarquer l'avant garde du régiment (400 paras) ,leur mission ,contrôler et administrer la zone nord du Kososvo (une centaine d'armes saisies).
Sur le pont Austerlitz de Mitrovica une section du 3° RPIMa filtre les passages de piétons et protège celui ci avec les marsouins du 21° RIMa.
Le 3° RPIMa est rentré en septembre 1999 alors qu'il était parti pour quelques semaines ,il a passé trois mois en opération.
20 janvier 2000
Le général SAQUI DE SANNES remplace le général PONCET à la tête de la BMNN.
Le 24 mars 2000 ,4 Mirage 2000D font partie de la 1ère vague d'attaque nocturne du Kosovo et de la Yougoslavie par l'OTAN.
Le 25 mars 2000 ,les Mirage 2000C/RDIsont engagés en couverture et en protection du littoral italien.
22 avril 2000
Arrivée du 2° REP qui relève la 4/3° RIMa.
12 juin 2000 ,début de l'opération JOINT GUARDIAN à 5h25
21 juin 2000 ,il y  aune nouvelle montée de tension coté albanais avec contrepartie immédiate au nord
14 juillet 2000
Dans tout le secteur français c'est l'alerte ,artilleurs du 1° RAMa en poste avec les VAB-VOA couplé avec un radar RASIT du 2° RD ,au nord les VBL du 16° GC ,les marsouins du RMT dans leurs AMX 10P ,le 1° RI qui a relevé le 8° RPIMa.Sur le pont la 1/2° REP (Capitaine LARDET) s'articule face à la foule.Les slogans sont hostiles à la KFOR,il y a près de 500 personnes,des tirs partent ,les serbes répondent aux albanais par un tir de roquette , deux VAB sont placés entre la foule et les légionnaires qui ont reculé , le général SUBLET qui commande la BMN nord est sur place ,la tension diminue.
La BMN Nord est renforcée par un bataillon mécanisé polonais qui tient le sud de la ville (albanais)
Les Leclerc du 501°/503°RCC sont remplacés par ceux du 6°/12° Cuir et son 1er groupe d'escadron est installé dans le fief de l'UCK.
Le peloton d'éclairage et d'appui de la BMN avec 28 VBL provient du 4° R chasseur.Des renforts du 1° RCP et du 1° RHP vont arriver.
février 2001
Des combats vont débuter  région de Tetovo jusqu'aux faubourgs de Skopje ,face à l'UCK ,l'armée macédonienne ne fais pas le poids ,elle se contente de pilonner à l'artillerie les villages dont les populations se tournent vers l'UCK.
Fin juin2001 ,à Aracinovo ,les macédoniens encerclent des combattants de l'UCK ,l'OTAN intervient pour éviter le carnage. Américains et allemands vont de nuit évacuer les troupes assiégées.
L'armée macédonienne va se réarmer auprès de l’Ukraine et de la Bulgarie.
Les 4800 hommes de l'OTAN engagés dans l'opération ESSENTIAL HARVEST  ont une mission délicate.
13 aout 2001
Les combats continuent ,dix soldats macédoniens sont tués dans une embuscade à Grupcin le 8 aout.
Des accords sont signés à Ohrid ,l'UCK doit déposer les armes sous contrôle de l'OTAN.
Aout et septembre 2001
OPÉRATION MOISSON ESSENTIELLE (ESSENTIAL HARVEST)
Cette opération débute le 14 aout 2001sous commandement britannique  et la 1/2°REI est la première unité à arriver sur place en Macédoine.
Le 26 aout un soldat britannique est tué
La Task Force Harvest (4800 hommes) comprend dans ses effectifs les 1° , 3°et CCL/2° REI ,sa mission est de récupérer les armes des combattants de l'UCK et de détruire celles à risques.
Septembre 1999
Les fantassins des 152° et 35° RI s'interposent entre albanais et serbes qui s'affrontent sur le pont d'Austerlitz

Le 7 septembre ,la brigade 115 de l'UCK rend officiellement ses armes.
Le 8 septembre ,c'est la Légion qui dirige les opérations avec à sa tête le colonel BRAS chef de corps du 2° REI.La 3 par route avec ses VAB et ses VBL ,la 1 et le PC sont héliportés par hélicoptères US en pleine montagne.Les armes sont inspectées par un détachement de la 3/1° REG.
L'opération  se termine le 24 septembre 2001 avec la récupération de 3875 armes.
4 octobre 2002
Le général VALENTIN a été remplacé à la tête de la KFOR par le général italien MINI.
Fin 2002 ,la France ramène ses effectifs à 4500 hommes et 3200 en 2003;
Janvier 2003
La 27° BIM relève la 9° BLBIMa et le général KLEIN qui commande la BIM a pris le commandement de la brigade multinationale nord et son état major arme essentiellement le PC.
Le BATFRA est composé de 3compagnies du 13° BCA renforcées de deux unités du 4°Rch dont la compagnie PROTERRE chargée de la protection du camp ,un escadron du RMT ,un escadron de recherche et investigation du 1° RS et une section radar du 1° RAMa.Il est aux ordres du colonel WATRECAMPS chef de corps du 13° BCA (le 13 a déjà constitué la BIMOTO de la BMN avec le 7° BCA en 2001).
Le BATGEN est constitué du 2° REG aux ordres de son chef de corps le colonel AUTRAN.
Le ravitaillement des points hauts est assuré par une section VAC du 7° BCA.
Fin janvier 2004
Le 15° mandat pour le 126° RI (4°Cie et CEA) dont une compagnie sert de CRO (Cie de réserve opérationnelle) au BATFRA de la BMN Nord Est.Le général MICHEL de la 3° BM en est le patron avec 3000 hommes.
La BMN se compose d'un bataillon de commandement et de soutien français avec diverses unités étrangères ,le DANBAT avec l'EEI3 sur VBL ,le 507° bataillon mécanisé grec à une compagnie de combat.
Le BATFRA de 1298 hommes est armé d'un EM du 1/11° Cuir avec une UCL du 1/11°Cuir ,la 4/126° RI et la CEA/126° RI ,un escadron de circulation routière du 517° Train ,3 Cies Proterre du 1/11° RC et le 31° RG ,une compagnie motorisée marocaine et une compagnie parachutiste belge.Il surveille Mitrovica ,la frontière avec la Serbie et certaines enclaves.
Le DANBAT compte 500 hommes dont une centaine de français de l'EEI 1/11° Cuir. Il patrouille dans l'ouest et le sud ouest de la zone de la brigade.
La CEA du 126° est chargée de tenir le pont d'Austerlitz à Mitrovica.
16 mars 2004
La BMN est mise en alerte à 18h30 ,des enfants de Cabra ont disparu ,un premier corps est découvert ,un second le lendemain matin ,au total c'est 3 enfants qui se sont noyés.
Des milliers d'albanais convergent vers Mitrovica pour une manifestation pacifiste ,puis des centaines d'albanais se ruent à l'assaut du pont ,3 véhicules;les 4X4 des policiers sont brulés.
La bagarre commence à 11h pendant deux heures mais les émeutiers ne passent pas ,policiers et fantassins du 126° RI tiennent bon.A 13h c'est l'assaut du quartier des trois tours et plus de 1000 albanais ont franchi l4Ibar ,les tirs partent des deux cotés.
L'OTAN va envoyer 3500 hommes en renfort et les premiers arrivés sont les français (alerte Guépard) du 1° RCP.L'alerte est donnée le 18 mars ,la 1/1° RCP est vite prête suivie de l'EMT et la 4/3° RPIMa.Décollage le 19 en C160 (5avions pour 350 parachutistes).
Sur place la 4/3° RPIMa va relever les danois aux trois tours.
Aout 2005
La sécurité est revenue mais il faut restaurer la confiance;
Depuis septembre 2004 , le général de KERMABON commande en chef la KFOR jusqu'en aout 2005.
12 janvier 2007
Unités présentes:
_3° RAMa
_1° REC
_3° RHC
_516° RTrain
_48° RT
_4° RMAT
_1° et 2° RG
_1° REG
_RMT
_21° RIMa
31 aout 2007
Le général BOUT DE MARNHAC prend la tête des troupes de l'OTAN et le colonel ESPARSA commande le BATFRA.
4 novembre 2007
OPÉRATION TRIDENT
_1° RA
_2° RG
_110°RI
_16° BC
_1° et 3° RHC
_511° et 517° RTrain
_28° RT
_1° RMAT
_3° RG
17 mars 2008
Le 17 février ,jour de l'indépendance du Kosovo ,le colonel LANGARD ,chef de corps du 1° RIMa commande le BATFRA avec son EMT ,sa CCL du 1° ,la CEA du 3° RIMa et la 4/35° RI ,un escadron du 601° RCR ,une compagnie PROTERRE du 11° RAMa.
Le 19 février ,les serbes attaquent les postes frontières coté Serbie.Face à Leposavic un détachement formé d'un EM avec des éléments du 11° RAMa ,quelques transmetteurs ,une compagnie PROTERRE du 6° RG et une section MPG de ce régiment.Ces soldats montent 5 obstacles pour freiner les manifestants.
Le poste Gate I est investi par 500 à 1000 serbes qui détruisent tout et mettent le feu. Au poste DOG 31 même scénario,la MINUK ne peut rien faire ,le général de MARNHAC donne ordre de reprendre les postes ,des renforts allemands et américains sont envoyés sur place.
Le 14 mars à Mitrovica des serbes envahissent le tribunal et plante leur drapeau.La MINUK a décidé de reprendre ce bâtiment le 17 mars.
La KFOR est appelée en renfort avec 4 AMX 10P de la 4/35° RI rejoints par deux autres.Brutalement la situation dérape ,un véhicule de l'ONU est incendié et les manifestants s'en prennent aux blindés.Il y a des blessés chez les policiers polonais et ukrainiens ,un TRM 2000 est incendié par bouteilles d'essence qui pleuvent sur les soldats dont une dizaine sont blessés.Les paras belges viennent à la rescousse pour évacuer les blessés ,la CEA du 3° RIMa et les MPG du génie interviennent.
Au total 20 blessés français dont 11 graves.
9 mai 2008
OPÉRATION TRIDENT
_12° RA
_1° et 2° REG
_2° RDNBC
_5° RH
_7° RMAT
_18° RT
_515° RTrain
_3° RAMa
_1° RS
_1° R Tir
_21° RIMa
_1° RTP
Octobre 2008 à février 2009
Le 152° RI arme le BATFRA avec 564 hommes dans la région de Mitrovica.
9 décembre 2008
EULEX est déployée sur l'ensemble du Kosovo sous les ordres du général de KERMABON et déclarée opérationnelle le 6 avril 2009 avec 1700 hommes.
Confrontées à des manifestations dans Mitrovica dès le 30 décembre 2008 ,les unités de police se sont imposées en maintien de l'ordre.
17 septembre 2009
Le général SAINTE CLAIRE a succédé au général RIBAYROL à la tête de la Force Multinationale Nord ou se trouvent 1400 hommes, avec des éléments du 12° RC et du RMT (CEA à 124 hommes) alors que le BCS est formé d'éléments du 7° RMAT ,du 13° RG ,du 121° RTrain ,du 4° GLCA ,du 18° RT ,40° RT ,1° RHC et 1° RAMa.
1er octobre 2009
Le groupe médicochirurgical installé depuis juillet 2003 vient d’être dissous.
Il a réalisé près de 6500 actes médicaux annuels au profit de la KFOR mais aussi des habitants.C'est l’hôpital allemand en zone sud qui assure le soutien des soldats de la KFOR.
Janvier 2010
La KFOR va passer Force de dissuasion en diminuant ses effectifs et en se réorganisant en groupements tactiques.
La force multinationale nord (TFMN-N) sous contrôle français va recevoir la 2° BB.Le 9 janvier la TFMN-N deviendra le Bataillon multinational nord.
9 janvier 2010
Dissolution de la TFMN-N ,le général SAINTE CLAIRE DEVILLE a rendu son commandement au général commandant la KFOR. Elle passe en posture de présence dissuasive ou la France est présente avec 800 hommes.
28 février 2011

Dissolution du Battle Group Nord piloté par la France.L’État major devait suivre un mois plus tard.
La brigade franco-allemande fournit avec le 3° RH le plus gros de la représentation française avec une unité d'intervention à 130 hommes ,une compagnie de services aussi à 130 et une cellule NCC à 20.Cette force est concentrée à Novo Selo.
Près de 120 véhicules et des conteneurs logistiques vont devoir rejoindre la France.
william


Dernière édition par william durand le Mar 4 Juil - 8:56, édité 1 fois (Raison : mise à jour le 4 juillet 2017 (opération Trident ,quelques actions)

william durand

Messages : 2002
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum