SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Message par william durand le Mer 7 Oct - 15:09

OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DÉCEMBRE 2013

Dès novembre 2013 ,des personnels du 13° RDP venant du Gabon et de Djibouti étaient en place en RCA

Fin novembre 2013 le 25° RGA et des spécialistes des essences ont préparé le terrain de M'Poko à Bangui ,leur matériel est venu par gros porteur AN 124 ainsi que 6 VAB ,20 camions.
Avec le BPC Dixmude sont arrivés le 1er décembre à Douala une centaine de véhicules et 350 militaires de l'UCL et 2 Gazelle de l'ALAT.
La base arrière des FS se trouve à N'Djaména ,une quarantaine d'hommes du 1° RPIMa ont rejoint le 28 novembre 2013.
Le 5 décembre 2013 ,la France déclenche l'OPEX SANGARIS en RCA.
Dès le 5 au soir les premiers renforts arrivent de Libreville (une compagnie du 8° RPIMa) et un escadron du 1°RHP du Cameroun.
Le GTIA Amarante voit le jour
Les unités engagées:
450 de l'opération BOALI (présents depuis octobre 2013)
200 du 8° RPIMa (1Cie et un EMT depuis le 30 octobre 2013)
10 du 3° RPIMa (1 équipe GCP)
150 du 21° RIMa (1Cie arrivée le 2 octobre 2013)
10 de l'EMIA FE (depuis début novembre)
200 du soutien (25° RGA ,SEA,28° RT arrivés début novembre)
150 du 8° RPIMa arrivés  le 5 décembre du Gabon ,1Cie
150 du 1° RHP 1 escadron arrivé le 7 décembre  par le Cameroun
150 de la 3/ 1° RCP  arrivée le 7 décembre de France
200 du 8° RPIMa UCL arrivée le 7 décembre par le Cameroun
50 du DETALAT avec 4Puma venant du Gabon 2Gazelle du 1° RHC arrivés par le Cameroun
15 Fennec-Masa arrivés de France
150 du GFS
Au matin du 6 décembre les Rafale de N'Djamena sont utilisés sur la RCA;
Le 7 les effectifs sont de 1600 (5Cies d'infanterie),le 8°RPIMa est aux ordres de son chef de corps le colonel Vincent TASSEL avec un GCP du 3° RPIMa ,une compagnie du 21° RIMa venant du Gabon.
10 décembre 2013
Le COS entre en action sur le terrain de Ndélé pour le sécuriser ,le transport du personnel s'est effectué avec des Puma du 4° RHFS puis la logistique a transporté 150 tonnes de fret permettant à la TF Auriga de s'installer

Fin décembre, une compagnie du 126° RI quitte Abidjan pour Bangui.

2014
La situation reste précaire à Bangui ou actes de violences et morts sont quotidiens
Début 2014 ,une compagnie du 3° RPIMa est prépositionnée au Cameroun .
Sur place  SANGARIS bénéficie  de la présence des compagnies du 8° RPIMa avec GCP du 3, du 1° RCP ,du 21° RIMa et du 126° RI avec un escadron  du 1° RHP.
Une compagnie du 3° RPIMa est en réserve au Gabon.L'alerte Guépard pourrait apporter d'autres unités de la 11° BP et des compagnies du 152° RI.
La relève de la compagnie BOALI du 8° RPIMa doit être effectuée par le 13° BCA (GTIA Savoie) et celle du 21° RIMa par le 3° RIMa.
Février 2014 ,400 militaires supplémentaires sont arrivés portant à 2000 l'effectif avec 2 Puma du DETALAT de Djibouti ,l'EMT du 5° RIAOM ,la 1/5° RIAOM formée du 92° RI doit suivre ,des éléments du Tchad (un peloton du 1/12° RC et deux sections du RMT avec un EMT depuis le 23 février 2014.
En même temps le GTIA Savoie armé par le 13° BCA est arrivé (350 hommes ,CCL ,2° et 4° Cies) pour remplacer le 8° RPIMa.Un GTIA armé par le 16° BC doit arriver au printemps.Une compagnie du 2° RIMa est engagée depuis le 8 février en province et une autre sécurise l'aéroport en remplacement du 1° RCP alors que l'escadron du 1° RHP reste sur place.
La 3/1° RCP arrivée début décembre 2013  doit rentrer mi mars.
depuis la mi mars SANGARIS dispose de trois GTIA soit 1500 hommes.
L'EMT et deux compagnies du 13° BCA (la 2 et la 4) qui étaient prévues pour l'opération BOALI ,2 compagnies du 2° RIMa venant de Cote d'Ivoire forme le GTIA Savoie.
Le GTIA Dragon avec 450 hommes venant du Tchad avec un EMT du 12° RC,un peloton du 12  ,une compagnie du RMT et une compagnie du 3° RPIMa .Il se trouve à Bossembélé jusqu'à la frontière du Cameroun à Beloko.
A partir de N'Djamena il y a 1500km à parcourir avec un convoi de blindés sur de mauvaises pistes.Le GTIA est aux ordres du colonel WALLAERT commandant le 12°RC, avec 200 hommes 57 véhicules ,des camions civils et militaires plus les ERC90 ,des VAB et des VBL.Une équipe du 2° RH protégée ,éclaire et renseigne 50 km en avant;Bouar est atteint ,la mission ops commence ,il faut maintenir ouvert l'axe Cameroun -Bangui .Le GTIA Dragon escorte les camions civils.


Le GTIA Scorpion assure la sécurité dans Bangui avec un EMT du 5° RIAOM de Djibouti (arrivé courant mars) ,la 1/92° RI ,un escadron du 4°Rch et un peloton du RICM.
Pendant le mois de mars les soldats ont été confrontés à des ouvertures du feu.
L'aéroport de M'Poko concentre les 450 militaires restants soit l'EM ,le groupement transmission ,le sous groupement aéromobile avec 6 Puma ,2 Gazelle et 2 Fennec ,l'antenne chirurgicale ,la logistique et une cinquantaine de gendarmes mobiles(fin mars).
Fin mars arrive la 4/152° RI pour l'opération EUFOR RCA .
Le 5 mai 2014 ,le GTIA Dragon à 450 km au nord ouest de Bangui est attaqué par un groupe lourdement armé d'une quarantaine d'individus ,une partie de cette colonne a été détruite ,les autres attaquants se sont repliés.Un Mirage 2000 a largué une bombe GBU12 sur l'adversaire
A partir de mai 2014 ,le GTIA Dragon est en appui de la MISCA et conduira des opérations de sécurisation et de désarmement de milices.Il fera aussi des contrôles de zone ,mais couvrir 250 000 km² avec 450 personnes est quasi impossible.
Les 3 et 4 juillet 2014 ,au cours d'interpellation des meneurs anti-Balaka qui ont déclenché des mouvements de foule ,11 militaires de SANGARIS ont été blessés. A Bangui 4 de l'EUFOR RCA , à Bambari ,7 pour une intervention en soutien.
Le 7 juillet 2014 ,les hélicoptères ont du tirer sur des irréguliers qui avaient ouvert le feu.
Après la mi aout, Bangui s'est embrasé avec des combats nourris autour de PK5 au sud de l'aéroport de M'Poko ,tirs de RPG ,jet de grenades ont fait 12 blessés du 152° RI armant l'EUFOR Tchad.
Le 25 aout ,le GTIA Magenta a arrêté plus de 20 individus ,40 fusils de chasse et 12 kalachnikov ont été confisqués.
Le 152° RI doit être relevé en septembre par une compagnie et un EMT du 126° RI.
Le 1er octobre 2014 ,des combats au RPG ont eu lieu à Bambari ou 5 à 7 assaillants ont été tués.
L'objectif pour avril 2015 est d'arriver à 1000 hommes avec 1 GTIA(2250 en septembre avec 3 GTIA+EUFOR et 2000 en octobre 2014 avec 2 GTIA +EUFOR).
Depuis septembre 2014 le général BELLOT des MINIERES commandant la 1° BM commande aussi SANGARIS et le général PONTIES l'EUFOR RCA
La France va passer la main à la MINUSCA un an après le lancement de l'opération ,le calme et l'ordre sont en partie revenus la 1° section de la 1/1°RI patrouille proche de l'aéroport.
Le 3° RIMa (une compagnie ,le 4/1°RS et des artilleurs du 11° RAMa ) est dans un triangle plus difficile avec Sibut et Bambari ou des exactions se poursuivent.Un stock de munitions est détruit devant la population par la 1/3°RG.
Le 1° RHC présent va s'auto relever.
Le dispositif repose sur deux GTIA ,Picardie à Bangui et Korrigan2 à Sibut ,il dispose d'un hôpital modeste ,de génie  (3°RG) ,6 Puma,4 Gazelle,2 Tigre ,pour le renseignement il y a 2 Fennec (18 personnes),des éléments du 2° RH et du 1° RAMa.

En février 2015 ,500 tirailleurs du 1°RTir sont passés en RCA , SANGARIS commence sa diminution d'effectif pour passer de 2000 à 1500 et 800 en automne 2015.
Dès le mois de mars un premier Fennec sera rapatrié et le second avant l'été (arrivés en novembre 2014).
Le 30 juillet 2015
La force SANGARIS a effectué une livraison par air au profit du GTIA Centurion en province.C'est le détachement de transit interarmées (DéTIA) qui a mis à disposition ses moyens pour ravitailler en eau et rations le GTIA. C'est le 1° RTP et l'armée de l'air qui arment le DéTIA. 11 tonnes de vivres ont été larguées d'un C130 ,la MINUSCA et les troupes françaises ont sécurisé la zone de largage puis ont récupéré les vivres.
POINT DE SITUATION AU 28 AOUT 2015
Avec 900 hommes ,SANGARIS est recentrée sur Bangui pour appuyer les 10 800 hommes de la MINUSCA en tant que FRR.
Les moyens sont répartis entre Bangui et Sibut avec un PCIAT ,un GTIA ,des unités d'appui ,de soutien et un sous groupement aéromobile.
Le 11 aout le 1° REG du GTIA Centurion ont détruit près de 6tonnes de munitions.

POINT DE SITUATION AU 03 SEPTEMBRE 2015
La situation est pratiquement stabilisée avec réapparition de tensions à l'est du pays.
La MINUSCA est intervenue pour apaiser la situation dans Bambari et Bria.
En aout une partie des éléments du GTIA Centurion s'est déployée au contact des éléments de la MINUSCA dans le couloir central.

POINT DE SITUATION AU 10 SEPTEMBRE 2015
Le mandat SANGARIS IV est en cours d'achèvement.
La situation est stabilisée mais elle peut être fragilisée par des troubles ponctuels (actes de banditisme)

POINT DE SITUATION AU 24 SEPTEMBRE 2015
Transfert d'autorité entre le général de brigade Pierre GILLET et le colonel Nicomas GUISSE nouveau commandant de SANGARIS (cérémonie le 21 septembre) avec des représentants de la MINUSCA (mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies) et de l'EUMAM (mission militaire européenne).
Poursuite de la stabilisation de la situation sécuritaire en RCA.Le mandat IV de l'opération a atteint ses objectifs.
Fin septembre 2014  ,3 GTIA étaient déployés avec en plus 250 soldats à l'EUFOR soit 2200 militaires

POINT DE SITUATION AU 01 OCTOBRE 2015
Bangui a connu un épisode de violence entre le 28 et le 30 septembre 2015 : heurts inter communautaires ,troubles à l'ordre public ,pillages ,affrontements entre groupes armés et revendications de nature politique.
Quelques actions de combat ont opposé des groupes armés aux forces de la MINUSCA puis à SANGARIS dans la journée du 29 septembre 2015.Le retour du chef de l’État de transition Mme Catherine SAMBA PANZA le 30 septembre a ramené le calme.La MINUSCA Police est intervenu en première ligne pour stopper les violences et SANGARIS est intervenu aux abords de l'aéroport de M'Poko.

POINT DE SITUATION AU 08 OCTOBRE 2015
Après une semaine de heurts ,la situation s'est apaisée à Bangui.
La MINUSCA a permis la libre circulation dans la capitale.
POINT DE SITUATION AU 15 OCTOBRE 2015
Retour au calme ou dans la capitale se trouvent 11000 militaires et policiers de la MINUSCA qui protège les populations et apaise les tensions.
En province persistent les tensions dans le couloir central ou le 10 octobre 2015 ,les troupes de la MINUSCA ont ouvert le feu contre les attaques de groupes armés. Un hélicoptère Tigre a été engagé pour fournir des renseignements et servir d'appui feu.

Le ministre de la défense a annoncé aux députés la réduction en fin d'année des effectifs de SANGARIS ,vers avril 2015 il ne restera plus qu'un millier d'hommes et les moyens aériens se situeront à 6 Puma ,2 Gazelle ,2 Fennec

31 janvier 2016
L'OPEX SANGARIS pourrait se terminer cette année 2016.
Pour les élections du 14 février 2016 ,la MINUSCA a déployé un immense dispositif de sécurité.
14 juin 2016
200 hommes du 1° RS de Valence ont quitté la France pour Bangui ,ils sont chargés de mettre fin à l'opération SANGARIS.
A Bangui il y aura un escadron avec 5 pelotons dont un de logistique pour assurer des missions de patrouille et de défense des lieux.Sur place il y a 11 000 hommes de la MINUSCA.
Il y a des véhicules et toute sorte de matériel à ramener selon le colonel Maxime DO-TRAN ,chef de corps du 1° RS.




SUIVRA


Dernière édition par william durand le Mer 15 Juin - 15:17, édité 13 fois

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Message par william durand le Sam 17 Oct - 11:48

En complément vous pouvez voir les points de situation SANGARIS en fin de rubrique transmis par un ami,merci BRIOCHIN
28 mai 2014 / 26 juin 2014/ 03 juillet 2014/17 juillet 2014/31 juillet 2014/09 octobre 2014/16 octobre 2014/23 octobre 2014/30 octobre 2014/13 novembre 2014/20 novembre 2014/27 novembre 2014/18 décembre 2014
Pose du premier A400M à Bangui /Transfert d'autorité du GTIA Magenta au GTIA Korrigan et transfert d'autorité au SGA.
william

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Message par william durand le Mer 30 Mar - 13:17

FIN DE SANGARIS

La France va mettre fin en 2016 à l'OPEX SANGARIS a déclaré le Ministre de la Défense.
Il reste 900 militaires en RCA ,ces effectifs seront réduits en cours d'année sans dates connues..
La MINUSCA devient le pilier sécuritaire du pays avec 12 000 hommes ainsi que la mission européenne de formation de l'armée centrafricaine (EUTM RCA).
Les 300 soldats qui resteront rejoindront la MINUSCA et l'EUTM RCA.
Quelques militaires resteront pour sécuriser l'aéroport.

Avril 2016
La force SANGARIS se désengage ,les VBCI ont quitté le théâtre il y a quelques jours (début avril).
Le 23 avril ,la concession de Sibut ,190km au nord de Bangui a été rétrocédé à la RCA , cette base avancée avait été établie dès 2014 ,elle était devenu une plate forme relais (PFR) après la montée en puissance de la MINURCA.
Ces trois dernières semaines ,210 hommes ,90 véhicules et 21 conteneurs ont quitté Sibut pour Bangui.
Il a fallu détruire 700m de bastion wall ,les postes de guet ,enlever les barbelés et terrasser le sol;
C'est une section du 13° RG qui effectue ces travaux sous protection du 16° BC avec des éléments de soutien et de commandement.
Depuis le début de ce mandat ,les unités de SANGARIS étaient principalement du RMT et du 12° RC se relayant toutes les deux semaines.Le 16° BC et le 13° RG y sont également passés.
william

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Message par william durand le Mer 2 Nov - 15:55

Le 30 octobre 2016 ,le ministre de la défense a acté la fin de l'opération SANGARIS.
Les soldats français s’apprêtent à quitter la RCA alors que les bandes armées continuent à faire leur loi dans le pays ,25 personnes ont été tués à Bambari.
Il restait 350 hommes sur le théâtre ,mais le rapatriement du matériel a diminué aussi l'effectif.Du 5 au 7 septembre le navire MN Calao a embarqué plus d'une centaine de containers et 70 véhicules tactiques à Douala au Cameroun. Le 519° Groupe de Transit Maritime de Toulon a renforcé le dispositif.
La MINUSCA (10 000 casques bleus) va devoir aider les forces de sécurité pour tenir tête à ces bandes.

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: OPEX SANGARIS A COMPTER DU 5 DECEMBRE 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum