SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX MANTA AU TCHAD 1983-1984

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX MANTA AU TCHAD 1983-1984

Message par william durand le Sam 17 Oct - 13:00

OPEX MANTA AU TCHAD 1983/1984

Le 24 juin 1983 ,Faya Largeau tombe aux mains des libyens alors que les FANT (forces armées nationales tchadiennes) se sont repliées.
Les premiers français sont arrivés avec 400 tonnes de matériels ,d'armements et de munitions.
Abéché est perdue à son tour puis reprise ainsi que Faya le 30 juillet 1983. Le Zaire et les USA prêtent leur appui à Hissène Habré , 2 Awacs avec système de surveillance couvrent le ciel tchadien ,les USA livrent des missiles Redeye et Stinger.
Le 10 aout Faya Largeau est reperdue ,ce jour là arrive à N'Djamena une compagnie du 8° RPIMa de la force MANTA.

NB: je suis arrivé depuis 24 heures à l'ambassade de France au Niger ou un flux incessant d'avions va être à réguler sur l'aéroport pour faire suivre le matériel et les hommes rapidement. (william)

9 aout 1983
Déclenchement de l'alerte Guépard
Depuis un mois 160 paras colos venant de RCA se trouvent sur la rive camerounaise du Chari prêts à recueillir les ressortissants français qui quitteraient N'Djamena en catastrophe.
10 aout 1983
Arrivée d'une compagnie du 8° RPIMa (la 4) à Kousseri au Cameroun avec un EMT. Puis une section de franchissement du 17° RGP venant du Togo équipe le Chari avec ses moyens et installation à N'Djamena (opération BERNACLE)
La monté en puissance est engagée avec 580 hommes le 14 aout ,1000 le 18 ;1600 le 23 et 2800 le 19 septembre.
Le succès de MANTA va dépendre de la logistique et la voie principale et la voie aérienne.
A partir du 12 aout ,les DC8 et Caravelle feront une rotation par jour avec 25 à 28 tonnes de matériel.Pendant 22 jours les compagnies civiles mettront à la disposition de l'armée français 24 DC10 et Boeing 747 qui se poseront à Libreville ou à Bangui ou de là ,26 C160 vont amener ce fret à N'Djamena à raison de 35 à 40rotations par jour entre le 10 et le 18 aout 1983.
Le matériel lourd vient par bateau jusqu'à Douala pour rejoindre le Tchad par voie terrestre.
11 aout 1983
111 parachutistes du 1° RPIMa transportés de Bangui à N'Djamena.
Les hommes s'installent au camp Dubut à N'Djamena et remettent les lieux en état pour y accueillir 600 combattants.
Le lendemain arrivée de 222 parachutistes.
12 aout 1983
MANTA ÉCHO (143 parachutistes) occupe Abéché ou se trouvent 3 compagnies zaïroises ,le 22 Biltine et le 23 Arada.
14 aout 1983
Transport de Bouar (RCA) sur la capitale tchadienne d'un ECS ,d'une section de défense AA et d'une SML soit 129 hommes et arrivée de France d'une demi section Milan.
15 aout 1983
MANTA OSCAR est mis en place à Moussoro ou se trouve une compagnie tchadienne  puis à Salal le 17 avec une partie de la 4/8° RPIMa ,un peloton d'AML 90 ,une section de défense AA de la 4/11° RAMa soit 146 hommes. A Salal se trouve un millier d'hommes des FANT rescapés de Faya.
A N'Djamena ,un DAO du 1° RPIMa va instruire les tchadiens à N'Djamena ,Moussoro et Salal sur les matériels français.
Une CRA est transportée  sur Abéché et comprend une section du 8° RPIMa ,une section du 17° RGP ,une section de défense AA du 35° RAP soit 191 hommes.
16 aout 1983

Reconnaissance aérienne ALAT sur Salal.
Le deuxième échelon OSCAR part de N'Djamena par la route soit 116 hommes du 8° RPIMa ,11° RAMa et 3° RIMa.
Transport par C160 depuis Bouar sur N'Djamena de 1 peloton d'AML du 1° REC et d'une section du 3° RIMa soit 71 hommes.
Une section de la 4/8° RPIMa est hélitransportée sur Moussoro
De France arrive la 2/3° RIMa soit 117 hommes.
17 aout 1983
Aérotransport entre N'Djamena et Abéché.
Arrivée dans la capitale tchadienne du COMTRANS Manta et d'une section de franchissement du 17° RGP avec 25 hommes.
Le premier échelon Oscar de Moussoro arrive à Salal.
18 aout 1983
Une section Crotale arrive à N'Djamena par Bangui.
19 aout 1983
Arrivée du COMAIR Manta qui pourra disposer de 4 Jaguar à Libreville autant à Bangui ,3 C135 et 2 ATL2 à Bangui.
Le 2/1°REC est aérotransporté de Bouar sur Abéché et un Puma est mis en place à Moussoro.
20 aout 1983
Arrivée du reliquat du 2/1° REC à Abéché et la 3/8° RPIMa (132 hommes) puis aérotransporté de Bangui à Abéché.
21 aout 1983
Arrivée d'une station télétype de France à N'Djamena en même temps que 4 Jaguar ,4 Mirage F1 ,un C135 et 107 hommes
22 aout 1983
Le général POLI ,COMELEF de l'opération arrive de France accompagné d'une antenne chirurgicale de la 9° DIMa et d'un élément de gendarmerie de Mont de Marsan.
Arrivent aussi le 1/RICM ;le peloton AML 90 et l'unité de protection des fusiliers commandos de l'air.
23 aout 1983
Un élément MANTA ÉCHO de Biltine fait mouvement sur Arada et le 1/RICM rejoint Moussoro.
25 aout 1983

Arrivent de France 3 équipages Puma du 5° RHC ,6 équipages Gazelle canon de 20 du 5° RHC et 8 équipages Gazelle Hot du 20 RHC
26 aout 1983
Arrivée d'un Bréguet de la marine de Bangui.
27 aout 1983
La 4/11° RAMa équipée de 105 arrive de métropole par Bangui et un 2ème Bréguet rejoint la capitale tchadienne.
29 aout 1983
Un deuxième Puma est mis en place à Abéché.
30 aout 1983
Une demi section AC du 3° RIMa est placée à Moussoro.
31 aout 1983
85 hommes du 8° RPIMa et une antenne chirurgicale arrivent de France et la 4/11° RAMa est aérotransporté sur Biltine.
Il y a environ 1750 hommes à cette date.
30 AML ,10 missiles AC Milan , 1 batterie de 105 ,4 Jaguar,4 Mirage ,2 Bréguet,1C135, 10 Puma et Gazelle ,une section Crotale et un radar.
1er septembre 1983

Le 4° peloton du 1/RICM est aérotransporté de Bangui sur Biltine.
2 septembre 1983
La 2/2° RIMa est aérotransportée de Libreville à Ati et 13 Gazelle avec 2 Puma arrivent de Bangui.
MANTA ECHO est appelé à la rescousse au nord d'Arada ,une colonne formée du 1° REC et 8° RPIMa interviennent avec 2 Jaguar.
En septembre et octobre ,MANTA est au complet et le détachement MANTA CHARLIE est mis en place à Ati.
4 septembre 1983
Mise en place à Abéché de 4 Gazelle Hot et 2 Gazelle canon.
Aérotransport sur Biltine de la 4/11° RAMa
5 septembre 1983
Le PCIAT/8° RPIMa arrive de France.
6 septembre 1983
4 Gazelle Hot et 2 Gazelle canon sont mises en place à Moussoro.
7 septembre 1983
Un élément transmission du 13° RDP avec 26 hommes arrive de France pour être aérotransporté sur OSCAR et ECHO le lendemain.
13 septembre 1983
Arrivée d'un détachement transmission du 44° RT venant de France.
15 septembre 1983
Arrivée des précurseurs de la 3/35° RAP et du 2/2° RIMa celui ci sera mis en place à Douala.
17 septembre 1983
Arrivée d'une équipe radar de l'armée de l'air mise en place à Ati le 19 pour y installer le radar SNERI.
19 septembre 1983
Arrivée du 2/21° RIMa de France.
20 septembre 1983
Arrivée de France d'un détachement de la 3/35° RAP et du reste du 2/21° RIMa soit 196 hommes.
23 septembre 1983
La section AA de la CCS/3° RIMa est aérotransportée de Bouar sur Ati.
26 septembre 1983
La 2/35° RAP est acheminée à Moussoro et la 1/8° RPIMa arrive de France.Le lendemain une section renforce ÉCHO à Biltine suivie d'une autre section le 28.
30 septembre 1983

Arrivée du 2/21° RIMa équipé d'AMX 10RC.

MANTA EN SEPTEMBRE 1983
COMELEF 8
CEM 8
EMIA 41
Direction et commandement 9
CQG 2/3° RIMa 117

COMAIR
_Cellule tactique et 2 radars SNERI
_Cellule FATAC et 4 Jaguar et échelon d'accompagnement
_Cellule défense AA et 4 Mirage F1 et échelon d'accompagnement
_Section missile Crotale
_Cellule transport avec 7 C160 des 61° et 64° ET
_Cellule fusiliers commandos avec 3 sections de combat et 1 cynophile
_Ravitailleur C135
COMAR 50
_2 Breguet  Atlantic et échelon d'accompagnement

DETALAT 133
_5 SA330 Puma
_2 SA 342 Gazelle
_Compagnie de soutien

DETSOUT 233
_compagnie de transmissions
_Cellule intendance
_Cellule carburant
_détachement matériel
_DL et commandement du génie dont 1 section à Kousseri
_Antenne chirurgicale
_BPM
_Brigade prévôtale

MANTA ECHO (Abéché ,Biltine ,Arada)
_EMT
_Cie par motorisée (3/8° RPIMa)
_Escadron 10 AML ,peloton porté du 2/1° REC
_Escadron 15 AML 1/RICM
_SADAA 6 canons de 20 du 35° RAP
_Section AC 8 Milan du 8° RPIMa
_Section mortier avec 6 pièces de 120 du 11° RAMa
_Section génie du 17° RGP
_CCS (trans,santé ,matériel ,carburant)
_DETALAT avec 1 SA330 ,1SA330 canon de 20 ,2 SA 342 canon de 20 et 4 SA 342 Hot

MANTA OSCAR (Moussoro et Salal)
_EMT
_DAO du 1° RPIMa
_Cie para motorisé (5/8°RPIMa)
_Peloton 5 AML du 1/1° RHP
_SADAA avec 6 canons de 20 du 11° RAMa
_Section AC 8 Milan du 3° RIMa
_SML avec 6 pièces de 120 du 11° RAMa
_Batterie de 105 HM2 à 5 pièces du 35° RAP
_CCS
_DETALAT avec 1SA330 ,3 SA 342 canon de 20 et 4 SA 342 Hot

MANTA CHARLIE (Ati)
_Compagnie motorisée (3/2° RIMa)
_SADAA avec 6 pièces de 20
_1 Radar SNERI

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS
Le 11 septembre 1983 ,MANTA se compose de 2335 hommes puis le 4 octobre ,2800 et le 29 octobre ,2932.


14 octobre 1983
Un radar Spartiate est mis en service à Biltine.
24 janvier 1984
Deux coopérants sont enlevés (un médecin et une infirmière belge) par les coalisés à 300 km de N'Djamena ,c'est le coup de Ziguey.
25 janvier 1984
Une patrouille de l'armée de l'air retrouve la colonne et le capitaine CROCCI est abattu avec son avion près de Torodum
Entre le 26 et le 30 janvier 1984 il y a renforcement du dispositif par 3 Mirage F1 ,4 Jaguar ,1 KC135 ,3 Puma ,4 Gazelle Hot
7 avril 1984
Au cours d'une reconnaissance à Oum Chalouba ,il y aura 2 morts au 17° RGP (un autre document donne 9 morts)
16 avril 1984
Le commandant VOELCKEL s'écrase avec son Jaguar au nord est de Siltou
Mi avril ,les effectifs montent à 3440 et le 5 mai à 3475.
Mai 1984
Le général POLI est remplacé par le général BECHU.

A partir du 25 septembre 1984 ,Paris et Tripoli vont procéder à l'évacuation totale et concomitante du Tchad ,le 16° parallèle sera la limite à ne pas dépasser (Torodum,Koro Toro et Oum Chalouba).

MANTA change de nom devient VANDOISE.
L'opération SILURE va débuter (à suivre)
OPÉRATION MIRMILLON (Marine)
Le PA Foch a effectué une mission de surveillance au large de la Libye dans le golfe de Syrte pour prévenir une action libyenne lors de l'évacuation de l'opération MANTA.
Un F8E de la 12F a subi ne action hostile de deux Mirage V libyen qui ont pris la fuite quand ils ont été engagés par le chasseur français.
Un

william

william durand

Messages : 1974
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum