SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX TURQUOISE AU RWANDA 22 JUIN AU 22 AOUT 1994

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX TURQUOISE AU RWANDA 22 JUIN AU 22 AOUT 1994

Message par william durand le Mer 9 Déc - 19:11

OPEX TURQUOISE AU RWANDA 22 JUIN AU 22 AOUT 1994

15 juin 1994
Le ministre des Affaires étrangères annonce que la France prend l'initiative d'une OPEX internationale afin de venir en aide aux populations rwandaises.
17 juin 1994 ,les unités du COS reçoivent l'ordre de rassembler leur matériel et de se préparer pour une mission en Afrique ,soit moins de 150 hommes du 1° RPIMa ,des escouades du commando Trepel ,des CRAP de la 11° DP ,un détachement des commandos de l'air de Nimes des gendarmes du GIGN et de l'EPIGN.Le COS est aux ordres du colonel ROZIER , second du COS

Départ le 18 juin par Airbus ,direction Bangui en RCA.
Mise en alerte des troupes prépositionnées à Bouar en RCA (RICM)
Idem pour les forces de Djibouti (13° DBLE) ,mise en alerte le 19 juin.
Le 20 juin ,le colonel ROSIER et une vingtaine d'éléments précurseurs du 1° RPIMa ,des forces spéciales atterrissent à Bukavu en C160 ,ils sont suivis par deux autres appareils avec  des marsouins et des personnels de l'armée de l'air pour reconnaitre les aérodromes.Pendant ce temps ,C160 et C130 transportent jeeps P4 et VLRA avec l'armement d'appui.
22 juin 1994
L'ONU vote la résolution 929 proposée par la France qui prévoit un déploiement français à objectif humanitaire en coopération avec la MINUAR et en employant la force si nécessaire.Elle doit permettre à la MINUAR II de monter en puissance pour relever la force française.
23 juin 1994
46 soldats français du COS franchissent la frontière zaïroise vers Cyangugu à 15h30.
Un pont aérien va projeter à 8000km et en 10 jours ,hommes et matériel sur la base de Goma au Zaïre.Une base aérienne est installée à Kisangani au Zaïre avec des Mirage F1 et des Jaguar ,des avions de transport C160 ,C130 et CASA 235.Les forces prépositionnées seront utilisées.
Le 24 juin 1994 ,le dispositif comprend:
_des détachements terre de l'EM de Bouar en RCA.
_des détachements du COS (1° RPIMa ,Commando marine Treppel , commando parachutiste de l'air 10 ,l'EPIGN).
_le RICM
_le 11° RAMa
_le 6° REG
_le 3° RIMa
_le 2° REI
_la 13° DBLE
_le 17° RCS qui assure le soutien logistique et le 551° RTrain
Un renfort du 2° RPIMa s'est joint à Goma et une compagnie de la 13° DBLE à Bukavu.
2 hélicoptères Gazelle et 8 super Puma de la 4° DAM et 3 Puma du COS pour les moyens aériens.
Un régiment des transmissions complète l'effectif.
Au point de vue Air ,sur les bases de Goma ,Bukavu et Kisangani se trouvent 6 C130, 9 C160 ,1 Falcon20 et un CASA 235.
Sont affrétés ,un Airbus ,un Boeing 747 ,17 Antonov 124 et Iliouchine IL76 pour le fret lourd.
Sur la base de Kisangani seront en permanence 4 Jaguar de Bangui ,4 Mirage F1 et 4 Mirage F1CR et pour le ravitaillement 2C135.
La marine a envoyé un Breget Atlantic.
Le service de santé est présent avec 46 personnes de l'EMIR avec bloc opératoire ,deux cellules médicales ,une cellule hospitalière ,un laboratoire et une cellule de radiologie.Le groupement médico chirurgical complète l'ensemble sur l"aéroport de Goma au Zaïre et s'articule autour de la 4° ACP avec 3 médecins ,5 infirmiers ,3 auxiliaires santé et un administratif.L'antenne peut effectuer 10 à 15 interventions par jour.
Dès le 25 juin le harpon constitué par le COS est renforcé.
L'opération est aux ordres du général LAFOURCADE de la 11° DP.
Le PC interarmées (FAR) s'installe au Rwanda avec à Gikongoro le groupement commando du colonel ROSIER ,à Kibuye le RICM et le 3° RIMa aux ordres du colonel SARTRE et à Cyangugu la 13° DBLE et le 2° REI aux ordres du lieutenant colonel HOGGARD.
Plusieurs reconnaissances ont lieu par le RICM au nord vers Gisenyi et au sud par le COS
Les camps de réfugiés sont immédiatement protégés et sur le théâtre d'opérations la cellule coordination des opérations aériennes a effectué un travail de grande ampleur sur l'aérodrome de Goma sécurisé par le 2° RPIMa  ,au transit et au BSL dont le flux logistique a intensifié les opérations sur la base.
Le 28 juin ,tous les véhicules du COS sont arrivés au Zaire par Antonov
Le 30 juin la 4°ACP reçoit 106 tutsis grièvement blessés.
Le 3 juillet évacuation de Butare de 1000 personnes ( dont 700 orphelins)malgré un accrochage rapide et violent entre le FPR et les CRAP du 1° RPIMa.
Les CRAP du 2° REP (capitaine HOGGAR) ont rejoint le COS et la DRM (Direction du Renseignement Militaire ) envoi une cellule d'analystes et une équipe renforcée du 13° RDP.
5 juillet 1994
Une zone humanitaire sure (ZHS) est proposée au sud ouest du Rwanda pour protéger les réfugiés et installer l'élément militaire médical d'intervention rapide (EMMIR).Il s'installe à Cyangugu avec ses 3 chirurgiens ,son anesthésiste ,ses 2 médecins ,ses 2 pédiatres ,ses 2 radiologues ,ses 20 infirmiers et ses 18 auxiliaires sanitaires.
Les problèmes humanitaires sont réglés par une cellule Affaires civiles.
Le 16 juillet ,la situation bascule ,le FPR pousse 1 million de réfugiés devant lui vers Goma alors que déjà un million et demi de réfugiés y ont trouvé refuge.L'épidémie de choléra se propage avec 50 000 morts en trois semaines. 120 000 litres d'eau traitée sont distribués chaque jour ,l'ACP traite des milliers de malades ou blessés ,la BIOFORCE met en place 7 équipes ,la nourriture est distribuée et les morts enterrés pour enrayer l'épidémie.
Le 6° REG et le génie de l'air remettent en état la piste tous les jours et enfouissent les cadavres sans discontinuer.
16 juillet 1994
Le colonel SARTRE et les 1° et 4°/RICM avec la 1°/3° RIMa font mouvement vers le nord est pour protéger Kibuye.
Au col de Ndaba ,le 1° escadron accroche, près de deux heures de tir de 14,5mm et de mortiers qui font un blessé léger coté français.
17 juillet 1994 ,un gros accrochage se déroule entre le FPR et les français à la limite de la ZHS.Deux rafales partent à l'ordre d'évacuer la zone Turquoise ,la P4 riposte pour se dégager secourue par deux AML. A 21h un autre peloton arrive et trois salves de six coups de mortier de 81 s'abattent sur les français.La 3/11° RAMa entre en action avec explosifs et éclairants qui permettent aux AML de tirer aussi. Engagés au LRAC de 89 puis au mortier de 120 dont un coup tombe sur un groupe rebelle ,le FPR décroche laissant 194 morts sur le terrain.
Le 20 juillet ,le COS cède sa position au RICM.
Le 5 aout 1994 ,les premiers des 500 ghanéens de la MINUAR II se positionnent au sud de Gikorongo.
Le 18 aout 1994 ,le déploiement est le suivant au Zaire:
A GOMA:
_le PCIAT de la FAR
_le CCOA de l'armée de l'air
_l'URH du 13° RDP
_1 compagnie du 2° REI
_le DETALAT du 3° RHC
_la 4° ACP
_le bataillon de soutien logistique de la FAR
_l'EMMIR
soit 982 hommes et femmes dont un observateur égyptien.
Le 2 aout il y avait encore une SML et une section du génie.
A KISANGANI:
_une base air de 174 personnes.
A BUKAVU:
_2 EMT
_équipes CRAP du 2° RPIMa et du 1° RCP
_une SML du 35° RAP
_une compagnie du 2° RPIMa.
soit 190 hommes.
AU RWANDA dans la ZMS
A CYANGUGU ,le groupement sud
_EMT des forces de Djibouti
_2 compagnies du RICM et de la 13° DBLE
_1 équipe CRAP du 35° RAP
soit 260 hommes dont 3 observateurs égyptiens
Le 2 aout ,l'EMMIR était encore présent.
A GIKORONGO ,le groupement est
_1 détachement d eliaison
_demi escadron AML du RICM
soit 50 personnes.
Le 2 aout se trouvaient aussi le PC tactique et une demi SML avec 3 mortiers.
A KIBUYE ,le groupement nord
_un détachement d eliaison
_détachement du Sénégal (1Cie motorisée avec un peloton AML soit 243 personnes)
_détachement d ela Guinée Bissau (une section d'infanterie motorisée soit 43 hommes)
_détachement du Congo (1 section de 40 hommes)
_détachement du Niger (1 section d'infanterie à 40 hommes)
_détachement du Tchad (1 Cie d'infanterie motorisée soit 130 hommes)
_deux détachements de l'Egypte
soit 494 africains et 40 français.
Il y avait le 2 aout le PC tactique du RICM ,une demi SML sur AML ,une demi SML avec mortiers.
Le 22 aout 1994
LE CONTINGENT FRANÇAIS QUITTE LE RWANDA
LA MINUARII lui succède

william (peut étre quelques ajouts si je trouve d'autres documents)

william durand

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum