SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX TEMPETE DU DESERT EN IRAK 1991

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX TEMPETE DU DESERT EN IRAK 1991

Message par william durand le Mar 15 Déc - 7:01

OPEX TEMPÊTE DU DÉSERT EN  IRAK 1991

17 janvier 1991
BOUCLIER DU DÉSERT DEVIENT TEMPÊTE DU DÉSERT A 1H
La veille à 23h26 ,10 F4G US partent pour attaquer l'Irak.
A 1h06 , les forces internationales attaquent l'Irak à leur tour,la libération du Koweït commence. Les FA18 et les avions EA6 de brouillage électronique avec des A6 Intruder de combat ont quitté leur base pour revenir 4 à 5h plus tard.
A 5h les vagues d'assaut des bombardiers US se succèdent.
Dès 00h00 GMT ,les forces de l'opération DESERT STORM attaquent des cibles au Koweït et en Irak.Il y aurait eu 3 ou 4 vagues d'attaque sur Bagdad et des missiles Tomahawk tirés à partir des navires du Golfe et de la mer Rouge.
Presque toutes les cibles chimiques et nucléaires seraient détruites.
Les troupes françaises de DAGUET sont en état d'alerte maximum.
Tous les objectifs fixés ont été atteints (radars ,systèmes de détection ,chars ,artillerie et défense AA).Les britanniques ,saoudiens et koweïtiens ont participé à cette première attaque.
A 3h30, les réactions arrivent avec 5 missiles SCUD tirés vers l'Arabie Saoudite.
La France a commencé à participer aux opérations par un raid sur l'aéroport militaire d'Al Jaber au Koweït avec 12 chasseurs bombardiers Jaguar au cours d'une opération alliée.Trois appareils ont été légèrement touchés et un plus gravement ,tous les pilotes sont en vie mais un est légèrement blessé.Lors de la deuxième vague de raid ,les Jaguar sont intervenus ,10 avions sont revenus à Al Asha et deux ont été détournés sur la base aérienne saoudienne d'Al Djoubail.La cible était militaire s'agissant de défense sol air.
Une nouvelle vague a été déclenchée vers 23h sur les forces irakiennes au Koweït ou en Irak.
5h50 ,les 45 chasseurs Tornado britanniques qui ont participé au premier bombardement sont rentrés.
A 8h le président français décide de mettre les forces françaises sous commandement US.
12h15, on apprend par Londres qu'un Tornado est porté disparu.
13h29 ,un avion irakien est détruit par un missile près de Bagdad tiré par un F15 US.
A 14h30 ,les avions ont effectué entre 1h et 8h plus de 150 sorties.
15h42 ,le Jules Verne ,le La Motte Picquet ,le Rhin ,le commandant Borg et le Premier maitre l'Her basés à Djibouti appareillent.

19h24 ,le pilote et le navigateur du Tornado abattu se sont éjectés et des équipes de secours sont parties à leur recherche ,ils sont vivants.
Depuis 23h20 GMT ,28 avions de combat US ont décollé de la base d'Incirlik en Turquie.
18 000 tonnes d'explosifs ont été larguées pendant les 12 premières heures.

18 janvier 1991
Les forces aériennes de la coalition se sont assurées la maitrise du ciel. Les raids se succèdent ,des missiles de croisière lancés depuis les PA dans le Golfe renforcent la puissance de feu des bombardiers.
Les B52 et les appareils à décollage vertical Harrier pilonnaient des éléments d'infanterie blindée irakienne de la 1° DI alors que les Jaguer de la RAF basés à Bahrein ont pilonné les ponts ,les routes ,les dépôts de munitions et de carburant.
Le Koweït annonce la perte d'un avion de combat.
Deux jaguar vont venir de France pour remplacer les deux gravement atteints.
Tot le matin ,12 Jaguar ont effectué un raid sur un dépôt de munitions à 30km de Koweït ville et 6 Mirage 2000 participent depuis le 17 à la défense aérienne de l'Arabie.
En France le navire de soutien santé Rance part pour Yambu et le Cap Ferry Chartres va quitter Toulon avec 450 membres du service des essences ,du génie et du soutien de l'armée de l'air avec aussi du matériel et des véhicules.Il sera suivi dans la nuit par le roulier Ile de la réunion qui emportera 50 semi remorques et autant de citernes et des conteneurs de matériel.

Un deuxième Tornado britannique n'est pas rentré de raid.
Les derniers raids ont détruit au moins 6 lanceurs mobiles de missiles SCUD.

19 janvier 1991
Israël dispose de 2 batteries de Patriot US.
Depuis le début les avions alliés ont effectué 2000 sorties et un avion furtif F117A a détruit l'immeuble PTT de Bagdad qui servait pour les transmissions de l'armée irakienne.
Un premier bilan a été établi:
_un F18 abattu le 17 ,son pilote est mort
_un chasseur bombardier F15 et un bombardier A6 avec les quatre membres d'équipage portés disparus le 18
_coté britannique , 2 Tornado portés disparus sans nouvelle des 4 hommes qui se sont éjectés
_les italiens ont perdu un Tornado et ses deux membres d'équipage le 18
_le Koweit aurait perdu un appareil
Plus de 40 avions ont été engagés contre 30 000 soldats de la garde républicaine dans des positions retranchées. Au matin ,l'aviation française a mené sa 3ème mission au Koweït.
A 4h30, 196 missiles Tomahawk ont été tirés à partir de navires de guerre US.
La base aérienne de Chouaiba est traitée par des vagues de chasseurs qui ont décollé des porte avions et de leurs bases et l'aviation britannique a effectué 5 raids contre des bases de missiles irakiennes.
6h50, l'aviation US a détruit 10 lanceurs mobiles de SCUD.
8h00 ,troisième attaque par 12 Jaguar français.
20 janvier 1991
Des unités de la 82° division aéroportée US font mouvement vers le nord de l'Arabie.Des chasseurs bombardiers ont décollé d'Incirlik en Turquie pour des objectifs dans la région de Zahko dans le nord de l'Irak.
21 janvier 1991
Plusieurs SCUD ont été tirés contre Dahran et Riyad alors que les 4 réacteurs nucléaires irakiens ont été gravement endommagés et ne pourraient pas fonctionner avant plusieurs années.
Pour cause de mauvais temps ,le 1er raid canadien d'hier a été annulé ainsi que ceux des Jaguar français et britanniques.Malgré les 7000 sorties de la journée ,les USA n'ont perdu que 3 appareils.
Depuis le 19 ,les américains ont acheminé par pont aérien des missiles Patriot et des servants US en Israël suite aux deux attaques par SCUD des 18 et 19 janvier qui ont fait 28 blessés.
Dans la nuit du 19 au 20 à partir d'Incrlik ,77 bombardiers et chasseurs ont décollé vers la frontière irakienne.Un premier groupe de 36 accompagné d'un Awacs et de 4 ravitailleurs est parti vers 0h05 pour revenir à 3h18 alors qu'un deuxième groupe de 41 avec 4 ravitailleurs et 3 avions de transport est parti à 4h25.Au retour à 8h50 ,un ravitailleur et un avion de combat manquaient. Depuis le 17 il y a eu 246 sorties d'avions de combat US à partir de cette base en 5 vagues.
Les forces US dépassent 460 000 hommes dont 250 000 de l'US Army ,75 000 de l'US Navy , 85 000 Marines ,50 000 de l'armée de l'air. Un 7ème porte avions,le Forestal va partir pour le Golfe rejoindre les 3 PA en mer Rouge et les trois autres dans la région.
Le dispositif français va être renforcé de 120 hommes du 3° RIMa dans la semaine.
Les pertes alliées seraient de 17 appareils perdus dont 14 au combat ,5 pilotes morts  dont un américain et quatre britanniques et 20 pilotes disparus.
22 janvier 1991
Les troupes terrestres ont commencé un vaste mouvement vers les frontières du Koweït et de l'Irak.
Une batterie du corps des Marines a tiré sur des positions irakiennes au Koweït 84 obus contre une batterie irakienne près de Khafji.
Malgré le mauvais temps ,les bombardements continuent et les missions aériennes  atteignent les 8000.
Les Jaguar français ont eu pour mission la base navale au sud de Koweït City;
Un pilote US a été récupéré après 8 h d'efforts.
23 janvier 1991
Un SCUD a atteint Israël hier soir et une douzaine ont été envoyés sur l'Arabie dont 6 ont été interceptés par les Patriot.
Hier Bassora était violemment bombardée par les B52 US ainsi que les villes de Nassirieh , Al Amara dan sla province d'Al Ambar et au Koweït.
Les français ont participé au 4ème raid aérien au Koweït depuis le déclenchement du conflit avec des Jaguar partis à 9h. Ils ont bombardé des bateaux à quai et des infrastructures portuaires en compagnie de forces US  ,italiennes et britanniques sous protection des Mirage 2000.
Des Jaguar français ont attaqué en deux patrouilles entre 6h30 et 9h des positions d'artillerie irakienne au Koweït.
Il y a eu un accrochage entre forces US et irakiennes ,6 soldats irakiens sont prisonniers et 2 soldats US sont légèrement blessés.
Des navires de guerre dans le Golfe ont effectué des tirs de missiles sur Bassorah et des sous marins croisant en Méditerranée et en mer Rouge ont lancé des missiles Cruise sur le nord de l'irak.
Des radars d'alerte en Irak et au Koweit ont été attaqués par des hélicoptères Apache et la garde républicaine a été pilonnée le long de a frontière koweito-saoudienne.
La 82° division US aéroportée se prépare pour l'assaut des positions irakiennes.
Les pertes alliées ont sensiblement augmentées ,passant de 20 appareils perdus ,28 pilotes sont portés manquants ,8 sont reconnus morts ,9 sont prisonniers et 11 portés disparus.
24 janvier 1991
La troisième attaque de missile a frappé Tel Aviv le 22 soir,un SCUD a échappé au Patriot et à fait 3 morts et 96 blessés ,un autre SCUD a été intercepté et détruit. Au dessus de Dharan ,un SCUD  a été détruit.
Les avions alliés ont pu intensifier les bombardements grâce à l'amélioration de la météo.Deux raids US sont partis  de la Turquie. Plus de 12 000 sorties ont été effectués dont 2000 ces dernières 24h.
Des avions Jaguar français ont effectué un double raid sur des positions d'artillerie irakienne à l'ouest du Koweït.
Des pilotes koweïtiens ont effectué deux raids et 6 Tornado italien ont attaqué et atteint leurs cibles irakiennes. La ville de Bassorah et le port de Fao ont été bombardés.
Des avions Jaguar français on attaqué des unités de la garde en Irak pour la première fois.
Les grandes villes et les ports sont constamment bombardés et 3 bombardiers lourds dans un hangar souterrain ont été détruits.
La France envoi à Yambu le bâtiment Foudre avec du matériel médical ,du personnel de santé et deux hélicoptères Super Frelon.
Les britanniques envoient en plus une demi escadrille de chasseurs bombardiers et deux régiments d'infanterie.
25 janvier 1991
En France deux compagnies sont prètes à partir soit 230 hommes du 9° RCS et du 3° RIMa ,le 68° RAA de La Valbonne te le 2° REP ont été mis en alerte.
26 janvier 1991
L'Irak a tiré 7 SCUD sur Israël et après les 5 attaques il y a eu 4 morts et 169 blessés.A Riyad un SCUD est tombé sur la ville ,un autre a été détruit alors qu'à Dharan ,les Patriot ont également détruit un missile.
Des éléments des 4° et 5° brigades expéditionnaires des Marines et les groupes amphibies de la marine 2 et 3 s'exercent à des répétitions d'opérations amphibies dans le Golfe.
Intensification des raids sur la garde républicaine.
Entre 8h30 et 9h ,deux raids français conduits par les Jaguar et pour la première fois par les F1CR ont eu pour cible une unité de la garde en Irak et des unités mécanisées au sud du Koweït.Ils été appuyés par des avions alliés et protégés par les Mirage 2000.
Plusieurs chasseurs bombardiers irakiens se sont posés en catastrophe en Iran.Des missiles Tomahawak ont été tirés par des navires US en Méditerranée et en mer rouge.Soit un total de 230 missiles tirés.
Une 4° batterie de Patriot a été installée en Israël.
27 janvier 1991
Des milliers de tonnes de pétrole se déversent au large du Koweït dont une partie est en feu ainsi que deux plateformes et un terminal pétrolier.On assiste à une catastrophe écologique.
Quatre autres SCUD ont été tirés sur Haifa et Tel Aviv tandis qu'un autre était intercepté au dessus de Riyad.
La météo défavorable oblige à annuler le raid aérien français.
28 janvier 1991
Des F111 armés de bombes à guidage laser ont attaqué à 21h15 les oléoducs reliant les champs pétrolifères à une bouée de chargement en mer alors que 69 avions irakiens se sont posés en Iran.
Les bombardements continuent et les français ont effectué deux nouveaux raids sur la garde républicaine en Irak.
29 janvier 1991
Une septième attaque de SCUD a eu lieu contre Israël tandis qu'un autre été tiré sur Riyad et interceptè par un Patriot (13° sur la capitale et le 27° sur l'Arabie ).
2000 sorties ont été effectuées hier sur les 25 000 réalisées et les français ont à nouveau effectué deux raids sur la garde en Irak (200 missions sans perte).Les bombardements sur des objectifs militaires se sont succédès.
Deux sites de missiles sol mer ont été détruits par l'aéronavale US et les britanniques ont réalisé un raid sur une raffinerie de pétrole.
30 janvier 1991
L'aviation française a effectué dans la matinée d'hier des raids visant des éléments mécanisés de la garde et de commandement enterrés en Irak.
Les avions alliés ont effectué plus de 2600 sorties ces dernières 24h.
Les hélicoptères des forces alliées ont attaqué hier après midi un groupe de  17 vedettes irakiennes.
Des avions US A10 ont tendu une embuscade au Koweït à 24 blindés irakiens ,chars et transports de troupes.Les A10 se sont rués sur la colonne détruisant tous les véhicules ,faisant de nombreux morts.
Les irakiens ont tiré un missile FROG sur les lignes saoudiennes qui ont riposté avec 16 missiles pour le détruire.
Il y a eu plus de 20 raids aériens sur Bassorah et ses faubourgs.
Les pertes sont de 28 appareils abattus ,29 pilotes manquants dont 6 morts  ,13 prisonniers et 10 portés disparus.Il y aurait eu au moins 20 morts et des blessés dans les combats d Khafji.
31 janvier 1991
La guerre essentiellement aérienne a connu ses premiers affrontements au sol avec l’attaque irakienne menée dans la nuit du 29 au 30 et toute la journée sur la ville de Khafji faisant 12 morts et 2 blessés chez les américains.
La première attaque a été réalisée par un bataillon d'infanterie mécanisée et la seconde avec une colonne de chars. Les irakiens ont perdu une vingtaine de chars et blindés avec des centaines de morts.
Dès les premiers assauts à 20h30 ,les Marines ont utilisé leur artillerie et leur aviation (avion d'attaque A6 ,hélicoptères AH1 Cobra et avions anti chars A10).Il y a eu des combats  corps à corps dans les rues. Au cours de la troisième attaque ,3 à 4000 irakiens ont été engagés contre les saoudiens appuyés par l'artillerie et l'aviation.
A Wafra au Koweït,une nouvelle attaque irakienne a été contenue par les blindés légers des Marines appuyés par des avions tactiques et des hélicoptères anti chars ,.Les alliés ont poursuivi les bombardements en Irak et au Koweït avec des Jaguar et F1CR français qui ont mené deux raids sur des unités de la garde.
Après le savions ,un navire de guerre irakien s'est réfugié en Iran alors que 7 bâtiments avaient été détruits par les alliés par les hélicoptères Lynx , les contre torpilleur britanniques Gloucester et Cardiff.
01 février 1991
Les raids aériens intensifs continuent.Les irakiens ont capturé deux soldats dont une femme au cours d'une mission de transport.
Le 31 au soir ,l'aviation a bombardé une colonne de chars qui faisait route vers l'Arabie et plus de 100 chars ont été détruits au cours de violents affrontements le long de la frontière saoudo- koweïtienne qui s'étend sur 250 km.
Les Jaguar et F1CR ont attaqué des éléments d’artillerie et de commandement de la garde au cours de deux nouveaux raids en Irak.
Un avion US C130 a été abattu avec 20 militaires à bord.Cet avion de surveillance électronique était engagé dan sune opération spéciale.
02 février 1991
Des blindés irakiens ont franchi la frontière entre le Koweït et l'Arabie jusqu'à Oum Houdjoul ou les Marines tentaient de les repousser avec l'appui de l'aviation et de l'artillerie.Deux aéroports ,une raffinerie ont été bombardés à Kirkouk et une caserne à Erbil.
Les B52 ont largué 455 tonnes de bombes sur les troupes d'élite.
3 février 1991
Hier soir à 19h30 ,l'Irak a effectué son 29° tir SCUD sur Israël.
L'aviation française a effectué 3 raids visant des éléments de la garde en Irak et un dépôt au sud de Koweït City.
4 février 1991
Des avions US ont attaqué deux aires de lancement d’où ont été tirés les missiles déclenchant des explosions et 16 Tornado britanniques ont attaqué une station de pompage de pétrole dans l'ouest de l'Irak.
Les alliés ont réalisé plus de 44000 sorties aériennes.
Le cuirassé Missouri a tiré avec ses 9 canons de 406 mm sur des objectifs irakiens.
Double raid français et britannique sur des bases, des ponts et des casernes.
Triple vague de bombardement sur Bagdad.
Les pertes alliées sont de 32 avions abattus ou accidentés dont 23 US ,200 pilotes et soldats sont portés manquants ,30 tués au combat ,39 aviateurs tués au combat ,12 prisonniers.
5 février 1991
Depuis le début des hostilités les alliés ont effectués 44000 sorties aériennes dont 2700 au cours des dernières 24h.
Le cuirassé Missouri a tiré au cours de la nuit 7 obus de 1,25 tonne contre des objectifs irakiens au Koweït (bunkers).
La RAF et l'aviation française ont lancé de nouveaux raids contre des positions irakiennes au Koweïtpuis la RAF a attaqué des ponts routiers et ferroviaires en Irak sur des axes de ravitaillement.
Hier les B52 ont effectué 6 raids contre la garde républicaine et des formations de chasseurs ont mené 26 raids sur les troupes d'élite de Saddam.
Un bataillon de Marines a tiré des obus de 155mm contre des installations radar et des positions d'infanterie près de Umm Gudays.Deux chasseurs bombardiers ont détruit un lance roquettes qui avait pilonné l'Arabie et 25 chars irakiens ont été mis hors de combat dans la nuit du 3 au 4 par l'aviation US.
6 février 1991
Pour la première fois l'armée syrienne a tiré sur des positions irakiennes.
Ces derniers jours les britanniques ont pris pour cibles les axes de ravitaillement ,des ponts et la nuit des dépôts  e munitions et de SCUD ,ils ont bombardé aussi des entrepôts et un pont ferroviaire.Dans le sud des appareils ont largué 14tonnes de bombes sur un dépôt de munitions et 18 tonnes sur un autre objectif.
7 février 1991
Des chasseurs US F15 ont abattu hier deux appareils irakiens Sukhoi 25 qui tentaient de fuir en Iran alors que  deux MIG 21 auraient été mis hors de combat.
Les bombardements s'intensifient sur les villes du sud est et de l'est de l'Irak (Bassorah , Fao, Tannouma et Zoubeir)
pour le 3ème jour consécutif ,le Missouri a tiré 54 obus sur une station radar irakienne au Koweït ,sur des positions d'artillerie et des bunkers.
Les B52 vont s'attaquer aux premières lignes de l'infanterie au Koweït.
Les forces alliées détiennent 862 prisonniers.
Le Wisconsin relève le Missouri ,il est équipé aussi de canons de 406mm.
L'aviation française a effectué un double raid sur des positions d'artillerie irakiennes au Koweït.
8 février 1991
Les bombardements ont continué sur Bagdad ,notamment les ponts sur le Tigre et le Wisconsin a participé pour la première fois au bombardement d'une batterie d'artillerie au Koweït.
Trois hélicoptères irakiens ont été abattus et 134 appareils seraient réfugiés  en Iran. Un FA 18 Hornet de l'US Navy est porté disparu au retour d'une mission au dessus de l'Irak.
Le général MOUSCARDES a du quitter le commandement de la division Daguet ,c'est le général JANVIER qui lui a succédé.
Les avions français ont effectué des raids contre un abri en béton près de Bassorah et contre des unités de l'artillerie au Koweït.

Dans le sud de l'Irak, une rampe mobile de lancement de SCUD a été détruite et 3 autres endommagées.
La grand Bretagne envoi en renfort en Arabie 8 bombardiers Buccaneer et 4 bombardiers Tornado.
9 février 1991
Un SCUD a été lancé sur Riyad détruit par un Patriot et la RAF  a détruit 3 nouveaux ponts importants en Irak.
10 février 1991
Les forces alliées estiment que plus de 750 chars ,650 pièces d'artillerie et 600 transports de troupes blindés sont détruits.Les accrochages entre forces irakiennes et US sont de plus en plus fréquents à la frontière saoudienne.
Dans la nuit du 8 au 9 ,un hélicoptère US a détruit une unité de radar mobile.
Deux contre torpilleurs et deux frégates britanniques sont arrivées dans le Golfe.
11 février 1991
Les avions britanniques ont bombardé 4 ponts en Irak et des bombardiers Tornado ont lancé des attaques contre des abris bétonnés protégeant des avions irakiens ,une usine de munitions a été bombardée ainsi que des centres pétroliers.
Les Jaguar français ont détruit des ponts en Irak et lancé un nouveau raid contre l'artillerie irakienne au Koweït.
Des renforts français arrivent du Mans avec 670 hommes du 2° RIMa.

12 février 1991
La 12° attaque au SCUD sur Israël n'a pas fait de victime et un Patriot a intercepté un missile au dessus de Riyad.
L'aviation alliée a effectué 750 sorties en 24 heures et un abri antiaérien a été la cible des avions français au sud est de l'Irak.
13 février 1991
Des unités d'artillerie US (un bataillon des Marines) et saoudiennes (3 bataillons) appuyées par l'aviation et la marine ont soumis des concentrations de troupes et de blindés irakiens au sud du Koweït à un véritable déluge de feu pendant trois heures.
14 février 1991
Le centre de Bagdad a été l'objet de bombardements dans la nuit du 12 au 13 ,les voies de communications ,les ponts et les centres de transmission sont également visés.
C'est la chasse aux lances missiles SCUD qui pose des problèmes ,notamment les installations mobiles dont une trentaine seraient détruites.
L'aviation française a effectué un double raid sur des unités de chars au sud du Koweït et une double mission de reconnaissance.
Les pertes maintenant sont de 36 avions dont 28 US et 41 morts au combat dont 12 américains et 130 morts au combat,47 disparus dont 30 US et 13 prisonniers.
15 février 1991
L'aviation alliée a effectué 2800 sorties au cours des dernières 24h soit 70 000 missions ,détruisant plus de 1300 chars irakiens ,800 transports de troupes blindés et plus de 1000 pièces d'artillerie.
Un avion de guerre électronique US EF111 A Raven a été perdu au nord de l'Arabie ainsi que ses deux membres d'équipage.Un Tornado britannique d'attaque au sol a aussi été perdu avec ses deux membres d'équipage portés disparus.
Les lances roquettes multiples (MLRS) américains ont tiré pour la première fois par la 1° division de cavalerie.
L'Irak a tiré 2 SCUD sur Hafar al Batin sans faire de victime.Plus de la moitié des bunkers irakiens qui abritent des avions sont détruits ou endommagés ,ils sont les cibles des Tornado de la RAF.
16 février 1991
Les bombardements alliés continuent contre les villes du sud est de l'Irak.Un chasseur US F15 a détruit un hélicoptère irakien et l'aviation US a commencé à utiliser des bombes à effet de souffle pour dégager les champs de mines du Koweït
Les Jaguar français ont effectué deux nouveaux raids dans le sud du Koweït contre un dépôt de munitions et une unité de chars.
17 février 1991
Riyad fait état de 2600 sorties ces dernières 24h,un hélicoptère et deux rampes de SCUD mobiles ont été détruits mais les américains ont perdu 3 appareils dont deux A10 ce qui porte à 29 avions alliés perdu dont 20 US.
L'aviation française a bombardé l'infanterie irakienne qui fait face aux soldats français.
Un hélicoptère Lynx de l'aéronavale britannique a neutralisé un navire de débarquement irakien.
Hier il y a eu 7 engagements très violents avec des chars ,des missiles anti chars ,des hélicoptères Apache.Deux soldats US ont été tués par un tir US semble t-il .
18 février 1991
Des convois acheminent et munitions vers le nord en vue de l'attaque terrestre.
L'aviation française a été engagée sur des sites radars et des unités d'artillerie en Irak et les Jaguar ont effectué des missions au Koweït.Nos appareils ont fait 1800 sorties.
19 février 1991
Sept Marines US ont été blessés à bord de deux bâtiments qui ont heurté des mines dans le nord du Golfe (Tripoli et Princeton) alors que l'armada US compte 31 navires.Un pilote US a été secouru par des hélicoptères alliés alors qu'il s'était éjecté de son chasseur F16 à l'intérieur des territoires sous contrôle irakien.
Près de 4000 soldats US ont été détachés auprès de la division Daguet placée sous le commandement d'un corps d'armée US. Il s'agit surtout de bataillons d'artillerie constitués et de spécialistes détachés auprès du 6° REG.
Positionnement final de la 2° division de Marines US qui doivent être en tête de l'attaque terrestre. Destruction de chars et de SCUD ,poursuite du pilonnage aérien.
700 hommes du 2°RIMa ont quitté Yambu pour rejoindre le front.
21 février 1991
En attente de l'attaque terrestre des incursions alliées se sont intensifiées ,des hélicoptères US ont frappé à 80km à l'intérieur de l'Irak ,d'autres ont soumis de nuit sous un déluge de feu des chars et des positions d'artillerie. Les Apache de la 101° Aéroportée effectuent des raids dans le nord sur la frontière nord de l'Arabie.
13 bunkers ont été détruits et 450 irakiens se sont rendus.
Au cours d'un accrochage un soldat US a été tué alors que 7 autres sont blessés.
5 chars irakiens ont été détruits et à l'intérieur les bombardements ont détruit 28 chars ,20 camions et 3 canons.
22 février 1991
Deux missiles SCUD ont été tirés sur Hafar al Batin ,l'un a été détruit par un Patriot ,l'autre s'est disloqué en vol alors qu'un missile FROG a été tiré hier au nord de l'Arabie blessant 8 soldats sénégalais.Un autre du même type s'est écrasé dans le désert.
Un hélicoptère US SCOUT touché par la DCA s'est écrasé ,les deux pilotes sont morts.
Les 72 canons de la 1° DB anglaise ont tiré 1300 obus et 144 roquettes.
23 février 1991
Le pilonnage de l'armée irakienne se poursuit et l'aviation française a effectué 6 raids.
Les forces irakiennes ont détruit ou incendié 140 puits de pétrole au Koweït.
24 février 1991
L'ultimatum lancé pour le retrait du Koweït a expiré le 23 à 18h et des AV8 Harrier ont largué du napalm sur les fossés remplis de pétrole.D'autres puits de pétrole ont été incendiés.
Les français ont rejoint une position vers la frontière saoudo -irakienne et une batterie de 6 canons TRF1 attendait l'ordre de tir. L'ordre d'engager les forces françaises a été donné par le Président de la République.La percée a été de 50 km en Irak et la division DAGUET a fait plus de 1000 prisonniers.
Le cuirassé US Missouri a bombardé le Koweït avec des bombes d'une tonne.Violentes attaques aériennes et de missiles contre les villes du sud est de l'Irak.
Les Marines se sont emparés de l'ile de Faylakah au large du Koweït et un SCUD a été intercepté au dessus de Riyad par un Patriot ,deux autres tirés vers Hafar al Batin ont aussi été interceptés.
Les pertes se montent à 42 avions abattus dont 31 US ,15 hélicoptères US (42 américains disparus et 22 morts au combat ,13 américains prisonniers.
25 février 1991
Après 38 jours de bombardements intensifs ,les alliés ont lancé une grande offensive contre les irakiens retranchés au Koweït qui se rendent en masse(5500 prisonniers).Des unités US et alliées ont atteint leurs objectifs et poursuivent l'avance.A l'ouest après un violent pilonnage de l'artillerie ,des colonnes de blindés américains ,britanniques et français soutenus par des hélicoptères ont pénétré en Irak.
A l'est les alliés progressent sur la route reliant Khafji à Koweït City faisant un grand nombre de prisonniers.
Depuis le début  e l’attaque terrestre 11 soldats US ont été tués.
En fin d'après midi ,les forces françaises ont pénétré de 150km en Irak et ont neutralisé une division irakienne faisant 3000 prisonniers.
Au deuxième jour de l'offensive terrestre ,270 chars irakiens ont été détruits ,20500 soldats prisonniers.
Les avions et les hélicoptères Apache ont attaqué une colonne de 80 chars qui faisait mouvement vers le front.
26 février 1991
A l’embranchement des routes d'Al Wafra et d'Al Zor au sud du Koweït une armada de blindés alliés attend alors que les batteries de LRM tirent leurs projectiles sur les premières lignes irakiennes.
Le mouvement en tenaille se confirme pour isoler la garde de Saddam Hussein ,les raids aériens continuent et la 101° aéroportée est à 200 km au nord de la frontière saoudienne en Irak.
Le 7° CA US avec ses 1300 chars se trouvait le 25 à 50 km à l'intérieur à cause de la logistique importante nécessaire aux chars Abrams.
Un SCUD est tombé sur Khobar en Arabie tuant 12 soldats US et 40 sont portés disparus.
Le point de situation
La progression alliée se poursuit ,il y aurait 60 000 prisonniers,la ville de Koweït a été évacuée par les irakiens.Les américains ont détruit 35 chars T72 et 12 par les anglais.
Dans la nuit du 25 au 26 ,3SCUD ont été tirés dont un sur Dahran intercepté mais non détruit qui est tombé sur une caserne US faisant 30 morts et 100 blessés ,un sur Bahrein intercepté par un Patriot et un sur le Qatar tombé sans faire de dégâts.Depuis le début 87 tirs de SCUD ont eu lieu dont 37 sur Israël et 50 sur l'Arabie ,51 ont été détruits par des Patriot.
Au plan aérien ,3 avions US ont été perdus depuis le 24.
Sur mer ,découverte de la 215° mine et le Missouri accompagné du Wisconsin appuient de leurs feux les forces terrestres avec aussi 4 porte avions du Golfe et du Saratoga en mer Rouge. Le groupe Tarawa de la 5° MEB a débarqué dans le sud de la frontière koweito-saoudienne (fin prévue le 27).
La division DAGUET consolide ses positions ,elle couvre le flanc ouest et assure la sécurité et le soutien logistique du 18° Corps US.
120 paras du 17° RGP sont envoyés en renfort pour déminer.

27 février 1991
21 divisions irakiennes sur 42 sont hors de combat,la rive droite de l'Euphrate est atteinte par les coalisés et les combats font toujours rage avec les unités de la garde dans le sud de l'Irak ,les bombardements sur Bagdad continuent ou 7 raids ont été recensés.
D'importants combats se déroulent à l'aéroport de Koweït City ,les Marines ont repris le contrôle de l'ambassade US. Un convoi irakien a été attaqué sur la route de Bassorah par des A6 Intruder et des B52. Au troisième jour de l'offensive ,2085 chars irakiens sont détruits comme 962 transports de troupes blindés et 1505 pièces d'artillerie.
La division DAGUET a saisi un important dépôt logistique mais marque un temps d’arrêt après avoir mis la main sur de nombreux véhicules de combat ,des canons et des tonnes d'explosifs.
L'effet le plus spectaculaire est le vaste mouvement de faux réalisé dans le sud irakien par le VII° Corps US ,la 24° division d'infanterie mécanisé et la division DAGUET renforcée d'une brigade de la 82° division aéroportée (XVIII° Corps US).
Dés le déclenchement de l'offensive c'est la 1° division d'infanterie qui a franchi la frontière en une vingtaine de points différents. Les chars US M1 et M1A1 des 24° DI méca ,2° et 3° régiments de cavalerie blindée ,2° DB et les Challenger de la 1° DB anglaise se sont rués vers le nord et le nord est pour foncer sur les divisions de la garde et plus à l'ouest ,la division DAGUET et le brigade US de la 82° division progressent à toute allure pour fermer le piège.
Le point de situation
Koweït City est totalement libre ,la garde irakienne livre un dur combat contre les chars du 7° CA US (250 chars) et d ela 24° DI méca à l'ouest de Bassorah.
En mer une 217° mine a été découverte.
Le 18° CA US contrôle la route Bassorah-Bagdad.
Pour la division DAGUET ,sa mission est un plein succès:
_24 février conquête de la ligne de débouché
_25 février matin ,la division est à 50km à l'intérieur de l'Irak
_25 février soir,elle prend pied région d'Al Salman et de son terrain d'aviation à 150 km de la frontière
_26 février à 18h ,une brigade de la 101° division aéroportée US atteint l'Euphrate ,la division se ré articule pour couvrir la manœuvre d'encerclement de la garde.
Elle a réduit à néant la 45° division d'infanterie irakienne (290 coups d'AMX 10RC ,270 d'AMX 30 ,560 obus de mortier de 120 ,1190 obus de 155 et 328 missiles ont été tirés) faisant 3000 prisonniers ,détruisant 120 camions ,40 blindés ,70 canons d'artillerie ou mortiers
;
Dans le cadre des opérations de fouilles du fort d'Al Salman et de dépollution ,les CRAP français ont eu 2 morts ,le sergent Yves SCHMITT et le caporal chef Eric CORDIER du 1°RPIMa et au cours des opérations de secours il y a eu 25 blessés des 1° RPIMa ,2° REP ,35° RAP ,3° RPIMa et 7° RPCS ,les américains ont perdu dans cette opération 7 hommes dont 2 officiers.
28 février 1991
L'Irak a accepté toutes les résolutions de l'ONU.
50 000 irakiens ont été capturés et dans le sud est de l'Irak ,les alliés détruisent systématiquement les troupes d'élites irakiennes alors que des unités britanniques et françaises ont été engagées contre la garde sur une ligne Bassorah au Koweït.
Des parachutistes US et des soldats français se sont emparés d'un aérodrome proche de Nassiriya pour en faire une base de départ des hélicoptères d'attaque. Les appareils embarqués sur les 4 porte avions US continuent de bombarder les irakiens faisant retraite vers le Koweït.
La division Daguet a effectué une véritable charge de cavalerie légère menée sur trois axes:
_1° RS à l'ouest
_1° REC au centre renforcé du 2° REI et du 6° REG
_4° RD à l'est renforcé du RICM/3°RIMa
_11° RAMa en arrière avec le bataillon d'artillerie US

Les pertes humaines s'élèvent à 132 tués ,386 blessés 69 disparus (pour DAGUET ,2 morts et 34 blessés depuis le 25 février)
16 Mirage 2000 ont assuré la supériorité aérienne alliée.
1° mars 1991
Les armes se sont tues.
2mars 1991
Une division mécanisée s'est heurtée à des forces US dans le nord du Koweït ,80 chars T72 ont été détruits ainsi que 105 véhicules et 11 lanceurs FROG ,3000 prisonniers dont un général sont aux mains des alliés.
Le 6 mars doit commencer le repli des alliés envoyés en Turquie et 7500 soldats regagneront les USA.
Pour la France ,4 Jaguar et un C135 sont rentrés ,les autres Jaguar sont en alerte.
8 mars 1991
Les sapeurs du 17° RGP continuent de déminer les plages du Koweït ou 2100 mines sont neutralisées et 25 tonnes de munitions ramassées dont 20 sont détruites en 5 jours par les 110 hommes de la 3° compagnie.
9 mars 1991
1200 soldats français sont rentrés en Arabie pour embarquer le 17 à Yambu.Ils appartiennent au 1° RS (850) ,au 3° escadron (190) et 4° escadron (150) du 1° RHP .Une compagnie du 2° RIMa a été envoyée au Koweït.
13 mars 1991
Huit soldats français blessés par l'explosion d'une mine au sud de l'Irak (1° RI).

william



william durand

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum