SOCIETE DES VOLONTAIRES

OURAGAN IRMA AUX ANTILLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OURAGAN IRMA AUX ANTILLES

Message par william durand le Jeu 7 Sep - 13:38

OURAGAN IRMA AUX ANTILLES OPÉRATION IRMA 2017

Du 4 au 6 septembre 2017
Prépositionnement de 1 section du 33° RIMa et 1 du RSMA ,de 2 Casa et 2 Falcon50M ,1Puma et les 2 frégates.
Le 4 mise à disposition de 1 Casa et le 5 de 1 Puma ,déploiement de 1 section du 33° RIMa et de 5 postes de secours de la Sécurité civile avec des renforts de sapeurs pompiers.
Le 6 mise en place d'une cellule de crise.

L'ouragan IRMA a dévasté les iles de Saint Barthélémy et de Saint Martin ,celle ci à 95%.
Le 6 septembre 2017 ,12 sapeurs pompiers de la BSPP spécialistes en sauvetage et déblaiement vont partir aux Antilles pour venir en aide aux victimes de l'ouragan Irma.
Ils seront intégrés à un détachement mixte de secouristes issus des services départementaux d'incendie et de secours d'Ile de France et interviendront en renfort des secours sur place.
Trois autres détachements armés par les formations militaires de Sécurité civile (UISC) et la Croix Rouge complètent le renfort.
Le lendemain ils sont en Guadeloupe à Pointe à Pitre avec leurs moyens :les 12 SP ,un conseiller technique ,un module santé avec un médecin et un infirmier et un maitre chien avec son chien.
Deux frégates vont porter assistance aux iles sinistrées ,elles sont basées en Martinique ,il s'agit de la Ventose et du Germinal;ils sont chargés du ravitaillement en vivres.
D'autre part une noria aérienne à partir de la Guadeloupe va évacuer les blessés.

Point de situation du 6 septembre 2017:
_sur réquisition du préfet de la zone de défense et de sécurité des Antilles ,les Forces armées Antilles et Guyane ont été mobilisées pour prépositionner des moyens matériels et humains à St Martin et en Guadeloupe
_une cellule interministérielle de crise est activée
_aux ordres du préfet se trouve le commandant des forces Antilles (CA CRIGNOLA)
_les points d'appui pour intervenir sont la Guadeloupe et la Martinique.
Le 4 septembre un CASA des FAG a effectué 4 rotations entre Fort de France et St Martin pour transporter 30 militaires soit 2 modules d'intervention avec lots cycloniques ,groupes électrogène ,4 postes de secours mobiles de Sécurité civile ,18 SP  ,6 médecins du CHU 972 et le sous préfet de Guadeloupe.
Le 6 un Falcon 50 a effectué des vols de reconnaissance depuis la Martinique.

Après le passage du cyclone un Falcon 50 a effectué une reconnaissance.
Le 7 septembre la Ventose amène à St Martin vivres ,eau et un module de déblaiement du RSMA de Guadeloupe.
Un Puma arrive de Guyane ,un Casa effectue 3 rotations.
Un A 340 arrive de Paris avec 205 gendarmes et des pompiers.

Le 7 septembre un CASA des Forces armées en Guyane a rejoint St Martin avec du matériel de premier secours.
La première vague de secours a été menée par l'UISC7 suivie de l'UISC1 et ses 72 sapeurs sauveteurs.
Une MASC (mission d'appui en situation de crise) est engagée pour le tronçonnage ,le bâchage et le traitement des eaux.
Les marins pompiers de Marseille vont porter secours dans un A340 de l'armée de l'air.
Des gendarmes partent de Roissy pour la Guadeloupe ou ils seront projetés sur les iles victimes de l'ouragan.
Ils sont 73 mobiles de l'escadron 33/F de Vouziers (08) avec des experts en identification de victimes de catastrophe (UGIVC) de l'IRCGN et des personnels du centre de planification de gestion de crise (CPGC).
A ce jour ,les Forces Armées sont présentent avec:
_à St Martin ,1 section du 33° RIMa et 2 modules cycloniques
_en Guadeloupe ,1 section du 33° RIMa et le RSMA
_en Martinique ,1 Fon (àm des FAA et un des FAG ,1 CASA des FAG ,2 Puma des Fag
le 33° RIMa et le RSMA
Le Ventôse et le Germinal de la marine nationale
Le 8 septembre un Casa effectue plusieurs vols vers St Martin
Le 9 septembre 2017
Arrivée en Martinique d'un A400M avec 1Puma ,du fret et les équipages du 3° RHC.
430 militaires (infanterie) vont étre déployés à St Barthélémy et à St Martin pour contribuer au maintien de l'ordre:
_1 compagnie du 33° RIMa (Guadeloupe) + 1 compagnie du 3° REI.Ultérieurement une compagnie du 3° RPIMa.
_ 3 escadrons de gendarmes mobiles soit 200 hommes ,une antenne GIPN de Guyane et du GIGN des Antilles.
_le BPC Tonnerre va rejoindre les Antilles avec son hôpital rôle 3 ,ses 2 blocs opératoires et ses lits pour malades.
_ le commissariat des armées va envoyer 40 000  rations de combat dont 8000 sont déjà transportées.

Le 9 septembre 2017 la 2/3°RPIMa de Guépard était alertée.Le lendemain matin , 165 hommes quittaient Carcassonne pour l'aéroport de Toulouse Blagnac ou ils ont embarqué dans un A 310 de l'armée de l'air pour atterrir le 11 à Fort de France pour rallier St Martin.Le colonel DURVILLE ,chef de corps est aux commandes du détachement avec le chef du  BOI et le commandant d'unité de la 2° compagnie.Un EMT de 25 à 30 hommes aura sous ses ordres d'autres renforts soit 150 hommes du 3° REI et 100 du 33° RIMa.Dans la soirée un A400M décollait de Toulouse avec 18tonnes de matériel opérationnel ,une antenne chirurgicale mobile.La mission principale de ces unités sera la sécurité des personnes et des biens.
Après le passage de l'ouragan José
Un A 400M décolle d'Orléans avec un Puma à bord et son équipage.
Le 10 septembre ,1compagnie du 3° REI est envoyée à St Martin et un EMT du 3° RPIMa avec une compagnie en Guadeloupe (165 hommes).
Le 11 septembre ,à St Martin se trouvent:1compagnie du 3° REI ,1 du 33° RIMa et 1 du 3° RPIMa .
Un 2ème A400M arrive avec  des vivres.
Le 12 septembre un 2ème Casa mis en place.Le Tonnerre appareille à Toulon avec 1000tonnes de fret.
Il y a 11 aéronefs sur place soit 3HM ,2hélicoptères légers ,2 avions de reconnaissance ,4 transports stratégiques et 2 transports tactiques.


Au total il y a 410 gendarmes ,80 policiers sur place ,plus les 3 escadrons de mobiles qui doivent être déployés (2 seront opérationnels lundi 11)
Le 11 septembre 2017
Le 2° RD est présent en Martinique et sera déployé à St Martin pour les opérations de secours.
Le 516° RT d'Ecrouves part pour Toulon  pour embarquer le 12 ,soit 15 hommes avec 6 camions de vivres et de matériel ,ils formeront un Peloton de commandement logistique.
Le 13 septembre 2017
Le 19° RG avec 65 militaires et 41 véhicules embarquent sur le BPC Tonnerre avec des bulldozers ,pelles mécaniques ,engins divers de la section appui au déploiement opérationnel.Avec eux un EMT et un détachement de reconnaissance.
Le 121° RT  ,4° peloton de l'ECE2 est chargé de l'embarquement du matériel sur le Tonnerre.
Un A400M est à St Martin avec des soldats du 33° RIMa plus 2 camions et 6 tonnes d'eau et de rations.

Point de situation au 14 septembre 2017
L'armée de l'Air a mis en place un pont aérien avec 2 Casa, 2 A400M, 3 Puma et le 14 un A310 avec un détachement français et hollandais.
L'armée de Terre  a 3 compagnies déployées qui patrouillent et le RSMA qui commence le déblaiement.
Marine ,2 frégates de surveillance.
A partir du 14 il y aura en renfort le RSMA Gouadeloupe-Martinique.
Au total 630 militaires à St Martin.
Le Tonnerre devrait arriver le 23 septembre avec 2 Puma ,2 Caiman ,250 hommes du génie avec du matériel lourd de déblaiement et de reconstruction.A ce moment la il y aura 1300 militaires.
Le 31° RG de Castelsarrasin est parti pour St Martin aux ordres du colonel Boris VALLAUD avec des spécialistes.Ils sont arrivés le 25 matin sur l'ile.
Le colonel commandera les forces du Génie et Terre pour reconstruire les infrastructures vitales de l'ile.
Depuis 15 jours les sapeurs du 17° RGP sécurisent l'ile.
Les 19° RG et 25° RGA qui doivent reconstruire la piste de l'aéroport sont sous les ordres du colonel VALLAUD.
Le matériel lourd a débarqué les 23 et 24 septembre 2017.
26 septembre 2017
Retour du 3° RPIMa à Carcassonne après deux semaines passées à St Martin.Ils avaient été mis en alerte le 9 septembre ,le lendemain ils partaient pour Toulouse avec leur chef de corps ,le chef du bureau opérations et un EMT. Le 11 ils débutaient leurs patrouilles contre les pilleurs et sécurisaient les zones sensibles.Un A400M ramènera les 17 tonnes de matériel qui avaient été embarquées pour St Martin.

73 réservistes de la Gendarmerie vont rejoindre St Martin et St Barthélémy pour venir en aide aux populations.

Point de situation au 28 septembre 2017
Fin de la phase d'urgence ,situation sanitaire et sécuritaire normalisée.
Dispositif actuel: 1 A400M ,2CASA,4 hélicoptères du BPC.
Arrivée des moyens lourds avec 760 militaires dont 290 avec le BPC (déblaiement). En Guadeloupe et en Martinique les déblaiements sont terminés ,les détachements des RSMA désengagés.
Désengagement des modules de sécurisation des 3° RPIMa et 3° REI.
Le BPC Tonnerre a débarqué une centaine de véhicules du Génie qui dès arrivée ont commencé déblayer et a dégager les axes et leurs abords ,mis en place une capacité d'accueil et de secours et remise en état des stations services.
Sur la Dominique ,la Ventôse a débarqué un module Détachement intervention sur catastrophe aéromobile avec 69 SP et 33000l eau puis retour à Fort de France en alerte à 24h.

Point de situation au 5 octobre 2017
Le volet transport est constitué par 1 CASA et 1 A400M pour le transport du fret entre les iles, 4 hélicoptères (2 Caïman et 2 Puma) qui aident au déblaiement dans les endroits difficiles et le BPC pour le transport de fret et le retour des unités désengagées.
Le volet rétablissement sommaire comprend 350 militaires (33° RIMa ,les RSMA Guyane et Martinique et les FAG)
A St Martin la sécurisation d'urgence a débuté par la mise en place des bouées de signalisation dans les chenaux et le relevage d'épaves pour éviter la coulée d'hydrocarbures.Pour les services , l'accès à l’hôpital ,des terrassements permettant à la sous préfecture de fonctionner ,une nouvelle piste d'accès à la déchetterie ,le nettoyage des écoles et des stations services sont en cours.

L'opération ALBATROS entre la France ,la Hollande et la Grande Bretagne a démarré au service des populations.Le 1er octobre un CASA français a transporté 2 systèmes US de purification d'eau de la Croix Rouge ,le BPC a transporté du fret humanitaire à la Dominique.
Au total plus de 330 liaisons ont eu lieu avec l'A400M (74) ,le CASA (205) ,le Puma (65)
5200 personnes ont été transportées ainsi que 1700Tonnesde fret (mer:1090tonnes et par air 658tonnes)


Dernière édition par william durand le Dim 8 Oct - 7:09, édité 9 fois (Raison : mise à jour le 08 octobre 2017)

william durand

Messages : 2000
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum