SOCIETE DES VOLONTAIRES

LE BULLETIN DE LA SECTION DE SAONE ET LOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE BULLETIN DE LA SECTION DE SAONE ET LOIRE

Message par william durand le Sam 22 Déc - 16:57

LE BULLETIN D'INFORMATION DE LA SECTION DE SAÔNE ET LOIRE
Dans son bulletin d'information de décembre 2012 ,le président de section ,Michel DUMERGER nous fait revivre les heures sombres de son département lors de la deuxième guerre mondiale.
Les usines Schneider visées par les alliés en octobre 1942 ,LE CREUSOT était bombardé alors que la ville était occupée depuis le 18 juin 1940;
Les bombardements du 17 octobre 1942 par la RAF fait 63 morts et 250 blessés ,dans la nuit du 20 au 21 juin 1943 le bilan est lourd ,plus de 300 morts et 1000 blessés ,l’Hôtel Dieu est partiellement détruit ainsi que l’Hôtel de ville ,le château de la Verrerie et trois églises.

Nous rendons visite à un ancien résistant et déporté récemment promu Officier de la légion d'Honneur ,M Albin RYCHLIK
Il a conservé dans ses archives des documents qui ramènent aux heures sombres de la guerre.
Il est parti de Montceau les Mines à Keniggstain en passant par le camp de concentration du Struthof avec le matricule F6062 et la marque NN ,ceux qui devaient disparaitre.Il avait été arrêté le 18 juin 1943 avec son père et son frère.

Nous faisons connaissance avec la décision du gouvernement d'attribuer la mention Mort pour la france au sous lieutenant Jean-Julien-Marie CHAPELANT fusillé pour désertion en octobre 1914;
650 soldats sont passés par les armes pour désertion,mutinerie,refus d'obéissance.En octobre 1914 une soixantaine de soldats sont passés par les armes dont ce sous lieutenant du 98° RI.Une cinquantaine ont été réhabilités dont une trentaine en 1934.

Et puis il y a Raymonde FAMY ,89 ans ,qui comme tous les frontaliers de la ligne de démarcation a résisté.
En juin 1942 en plein exode ,la famille se réfugie en Saône et Loire.Avec l'aide de son mari elle fait passer des juifs de l'autre coté de la Saône puis ceux ci étaient acheminés à Verdun.Après le 11 novembre 1942 les allemands envahissent la zone libre ,son mari et son père continuent à fabriquer des faux papiers qu'ils fournissent à un résistant qui venait les récupérer en voiture.

Nous vivons la vie de Gaby LABROSSE fille de poilu et pupille de la Nation.
Née en 1928 ,elle ne connaitra pas son père mort en 1930 ,il avait été gazé pendant la première guerre mondiale ,les poumons brulés ,il laisse sa femme et 5 enfants .Sa mère vivait avec une pension de veuve de guerre puis elle a eu un poste de garde barrière (emploi réservé) avant de rentrer aux usines Schneider de MONTCHANIN.
Il y a eu ensuite la deuxième guerre mondiale et ses bombardements.La ligne de démarcation était à un peu plus d'un kilomètre de la maison avec des barbelés ,le stress en permanence.
Elle a reçu une balle dans la jambe ,un allemand jouant avec un révolver.La résistance s'est installée ,les allemands faisaient des rafles et torturaient les jeunes.Sa mère est morte épuisée à 50 ans en 1946;

Ce bulletin est un exemple du devoir de mémoire .
Merci à Michel DUMERGER et à son équipe.
william

william durand

Messages : 2001
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum