SOCIETE DES VOLONTAIRES

SYNDROME DU GOLFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SYNDROME DU GOLFE

Message par william durand le Ven 4 Avr - 9:18

SYNDROME DU GOLFE ,DU NOUVEAU ,SON MYSTÈRE ENFIN PERCE?
Des recherches récentes dont les travaux ont été diffusés le 27 mars 2014 semblent intéressantes.
N'étant pas médecin je ne pourrais rapporter que ce que les chercheurs ont bien voulu en dire

texte dans la journée
william

Le voila

Le syndrome de la guerre du Golfe ,mystérieuse maladie qui affecte les vétérans de la guerre de 1990/91 proviendrait d'un dysfonctionnement de leurs mitochondries ces minuscules organites qui alimentent les cellules en énergie.
Quelle est la cause du syndrome qui se caractérise par une fatigue chronique ,une perte de contrôle musculaire ,des problèmes de mémoire ou des douleurs musculaires.
Selon les médecins de l'Université de Californie à San Diego (USA) cette affection proviendrait d'un dysfonctionnement affectant les mitochondries ,ces centrales énergétiques situées à l'intérieur des cellules.
Ces travaux sont publiés le 27 mars 2014 dans la revue Plos One
Selon ces travaux ,les vétérans de la guerre du Golfe se caractérisent par un temps de récupération musculaire beaucoup plus important que la moyenne ,un phénomène causé par le dysfonctionnement cité.
Pour obtenir ce résultat le médecin US HAYLEY J.KOSLIK et ses collègues ont mesuré la quantité de phosphocréatine(qui joue un rôle important dans la production d'énergie cellulaire) présente dans les cellules de 7 vétérans de la guerre du Golfe de 1990/91 et de 7 autres individus ''contrôle''.
Après avoir soumis l'ensemble à un test d'effort les auteurs de l'étude se sont aperçus que les stocks de phosphocréatine se reconstituaient beaucoup plus lentement chez les anciens militaires que chez les individus ''contrôle''.
Or lorsque le temps de reconstitution des stocks de phosphocréatine après un effort musculaire est trop important ,ce phénomène signe presque à coup sur la présence d'un dysfonctionnement au niveau des mitochondries.
Cette découverte pourrait expliquer plusieurs des symptômes qui caractérise le syndrome du Golfe.En effet une altération dans le fonctionnement des mitochondries peut avoir plusieurs conséquences :
_fatigue chronique
_intolérance aux exercices physiques intenses
_problèmes gastro-intestinaux
_dysfonctionnements cognitifs

Nous allons suivre cette affaire car il est inconcevable que cette information n'attire pas la curiosité de certains anciens du Golfe.
william

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYNDROME DU GOLFE

Message par william durand le Mar 29 Avr - 8:30

PLUS D'INFOS
LE SYNDROME DE LA GUERRE DU GOLFE EST LIE A DES AGENTS CHIMIQUES
Une étude confirme que cette pathologie n'est pas liée au stress mais bien à des agents chimiques.
Jusqu'à 250 000 vétérans pourraient être concernés.
Un rapport d'experts mandatés par le Congrès US avance qu'il est bien une pathologie liée à des agents chimiques.La recherche s'est accrue depuis 2008 ou le premier rapport concluait qu'il s'agissait d'une pathologie réelle qui pouvait affecter 250 000 combattants du conflit en Irak des années 1990/91.
Ce rapport citait des recherches qui montraient des liens entre la maladie et une exposition à des pesticides et au bromure de pyridostigmine (comprimés dont sont dotés nos soldats contre les gaz de combat).
Des études sur le cerveau à l'aide de système d'imagerie et d'électro-encéphalogrammes ont apporté des indications montrant que les dysfonctionnements du système nerveux central sont un symptôme clé de ce syndrome.
Une exposition aux gaz sarin et cyclo sarin ,de puissants neurotoxiques a été lié à des déficiences cognitives révélés par IRM .Les preuves continuent de montrer des altérations dans le système nerveux central ,neuro-endocrinien et immunitaire chez ces anciens combattants et confortent le fait que le syndrome est lié à ces expositions aux gaz de combat.
Une exposition à certains agents chimiques serait liée à des tumeurs cancéreuses du cerveau (destruction du dépôt d'armes de KHAMISIYAH en Irak avec un taux de mortalité élevé du à des cancers du cerveau) ou expositions aux contaminants provenant de puits de pétrole en feu.
Des travaux sur des traitements comme certains compléments alimentaires ,de l'insuline intranasale et une technique agissant sur la respiration sont en cours.
source AFP
william

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum