SOCIETE DES VOLONTAIRES

ILS ONT AUSSI DU TALENT (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ILS ONT AUSSI DU TALENT (2)

Message par william durand le Lun 13 Oct - 6:33

Après notre sculpteur - photographe voici un généalogiste - historien ,Philippe RAOULT adhérent de notre Société de la Région Nord-Pas de Calais-Aisne en cours de formation.
Il est la 11° génération de cette famille dont plusieurs membres sont décorés des Ordres nationaux ,Légion d'Honneur ,Ordre national du Mérite et de la Médaille Militaire.
Mais surtout ce texte de 157 pages relate celle dont est issue notre Société des Volontaires ,celle de 1870/71
a plus tard pour plus de renseignements.
william

L’aïeul de notre ami ,Isidore ,Yves ,Marie RAOULT né en 1847 dans les Cotes du Nord a été contraint de vivre la guerre franco-prussienne de 1870/71.
Ce livre est une  vraie page d'histoirequi commence par la visite de Napoléon III et sa femme Eugénie le 17 aout 1858 à St Brieuc.
En 1867 ,Isidore part procéder au tirage au sort pour le service militaire ,mais le numéro sorti le dispense de ce service mais il est mobilisable dans la Garde nationale mobile des Cotes du Nord du 1er octobre 1867 au 30 septembre 1872;
Le 14 juillet 1870 ,l'Impératrice fait appel à la Réserve.
Les 16 et 17 juillet ,ordre de mobilisation des armées des différents Etats germaniques ,la Prusse est prète en 7 jours ,pas la France.
19 juillet 1870 déclaration de guerre par la France à la Prusse
26 juillet le maréchal des Logis PAGNIER du 12° chasseur à cheval est le premier tué.
Isidore RAOULT est appelé à servir dans la semaine du 10 au 14 aout 1870 ,le 17 aout il est mobilisé pour la durée de la Guerre.
suivra il faut étudier page par page

Nous suivons toujours Isidore RAOULT.
L e 27 aout 1870 il entre en campagne.
Vendredi 2 septembre Napoléon III capitule à Sedan et le 4 septembre 1870 la république est proclamée.
Le 7 septembre ,Isidore et le 5° bataillon (6° compagnie)  (du 20° régiment de mobiles) rejoint la gare de  St Brieuc pour Paris ,le chemin est long ,le train est lent mais il arrive le 8 à destination coté faubourg de Montmartre.Il perçoit un fusil Chassepot Mle 1866 à la place du Mle 1822.
18 septembre ,le siège commence ,le 5° bataillon est en alerte dans les tranchées jusqu'à 2 heures du matin.
De la mi septembre à mi octobre ,Isidore est au Fort de Rosny.Le 30 septembre le 5° bataillon est engagé pour une reconnaissance armée et le 10 octobre la 6° compagnie reçoit le baptême du feu ,première action de feu du 5° bataillon.
14 octobre deuxième action de feu dans le parc de Raincy.
Le 20° Régiment de mobiles est reconnu officiellement victorieux des combats de Bondy.Le  20 il quitte Rosny pour Paris.
Le 1er novembre le 5° bataillon renforce au Louvre les autres bataillons du régiment et dans la nuit du 28 au 29 se déroule une attaque de diversion au nord de St Denis ,c'est la 3° action de feu.
Le 6 décembre ,Isidore est nommé 1ère classe ,il quitte la 6° compagnie pour la 4ème ,du 11 au 13 décembre la fusillade fait rage entre Argenteuil et Colombes ,4° ,5°et 6° actions de feu et le 20 décembre sera la 7° action de feu
Les bataillons de ST Brieuc et de Lorient forment la 1ère brigade de mobilisés le 24 décembre 1870.
19 janvier 1871 la bataille de Buzenval est lancée
28 janvier Paris capitule après 132 jours de siège ,le 7 mars le 20° Régiment de la garde nationale mobile est licencié ,le 14 mars le 5° bataillon quitte la gare Montparnasse le lendemain il a cessé d'exister.

Le 18 mars 1871 débute la Commune de Paris ,le traité de Francfort du 10 mai 1871 met un point final à cette guerre de 1870/71.
Isidore est affecté au 71° de Ligne puis au 71° RI de St Brieuc le 1er mai 1874.Le 30 juin 1877 il est affecté au 74° RITerritorial (réserviste âgé).
On peut lire la filiation de certains régiments bretons et l'érection des monuments aux Morts.
Puis vint 1914/18
Le fils d'Isidore est tué le sergent Yves Marie Raoult le 3 novembre 1914 à Souain dans la Marne ,il appartenait au 248° RI ,il est mort dans les bras de son frère Louis ,grand père de l'auteur de l'ouvrage.Son autre fils Isidore est rappelé pour la durée de la guerre au 106° RI alors qu'il est exempt médical.Louis est blessé le 30 mars 1915 à la tête du coté de Suippes ,titulaire de la croix de guerre et de la Médaille militaire ,il recevra la Légion d'Honneur plus tard.
En fin d'ouvrage les listes des unités ,des documents avec cartes complètent ces recherches ,un vrai travail de fourmi ,une généalogie complétée par des tableaux de la vie du moment.

Félicitations à notre ami Philippe RAOULT pour ce magnifique ouvrage
william


Dernière édition par william durand le Mar 14 Oct - 9:04, édité 2 fois

william durand

Messages : 1986
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: ILS ONT AUSSI DU TALENT (2)

Message par blaireau le Lun 13 Oct - 10:44

Bonjour à tous
Et notre ami est le descendant du Général Noel RAOULT, mort durant la guerre Franco-Prussienne de 1870
né le 26 décembre 1810 à Méaux (Seine et Marne) mort le 10 août 1870. D'un père boulanger, reçoit une solide et brillante instruction. Dès la fin de 1830, il s'engage dans un régiment de ligne et se distingue sur de nombreux champs de bataille, en Afrique, en Orient, en Italie, puis en 1854 en Russie, lors de la bataille de Sébastopol. Il y obtient successivement le grade de lieutenant-colonel d'état-major, celui de colonel et la croix de commandeur de la Légion d'honneur. L'Angleterre le nomme chevalier de l'ordre du Bain. De retour en France, il poursuit sa carrière comme chef d'état-major de la Garde Impériale, prenant part aux batailles de Magenta et de Solferino. Il est ensuite nommé général de brigade, puis général de division, attaché au comité d'état-major. En juillet 1870, lors de la guerre contre la Prusse, il est placé à la tête de la 3e division du 1er corps d'armée. Le 22 juillet, partant en direction de la frontière, il traverse sa ville natale pour la dernière fois. Le 6 août, en soutenant la retraite de son chef de corps à la bataille de Reichshoffen, il reçoit une blessure à laquelle il succombe le 3 septembre. Le lendemain, les honneurs militaires lui sont rendus par les officiers et soldats allemands qui occupent la ville.

_________________
"CROIRE ET VAINCRE " devise du CEC 9ème Zouaves ex CEC n°02

blaireau

Messages : 475
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 56
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum