SOCIETE DES VOLONTAIRES
-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

une bonne histoire

Aller en bas

une bonne histoire Empty une bonne histoire

Message par brand jean claude le Sam 26 Oct - 17:37

bounce Infos Soldats.
SUITE DU LANGAGE MILITAIRE ! Le lexique A Asmather la gueule : réprimander physiquement (loc : « toi, j’vais t’asmather la gueule) Au paquet : en avant (variante : au paquet la colo) Arbre de Noël : individu aimant porter de nombreux insignes métalliques et décorations. Azape : dès que possible A l’issue : ensuite AD : caractérise tout ce qui n’est pas soumis à la contrainte d’une autorité. « C’est AD » signifie : « tu fais comme tu veux » ; « on y va AD » signifie : « on y va comme on veut » ; « cette parka est AD perso » signifie : « je l’ai achetée avec mes sous ». B Bastos : cartouche Le béret hausse 4000 : - laissant apparaître l’intégralité du front Bite de porc : appellation passe-partout variante : « Couille de loup » ex : « eh, toi, bite de porc, viens voir ! » Les branleurs de manche : pilote (ou gonfleur d’hélice) Boucarou : désigne un lieu, sans grande précision Branler le mammouth : se reposer Bitter que dalle : ne pas comprendre. (loc : mais y bitte que dalle çui-là) Barreau : un niveau de notation Bras cassé : un bon à rien Baptême colo : légende étrange et paradoxale où des milliers d’intéressés aux mœurs pourtant viriles laissent sous-entendre avec fierté qu’ils se seraient tous fait sodomiser avec un manche à balai. Béssif : cela n’est pas négociable Bitos : recrue Béret en kevlar : béret rouge (car porté même en combat) Bite à cul : caractérise un dispositif très resserré. Bololo : bordel (c’est le bololo !) syn : Bobinard Boulon : obtus, procédurier. « lui, il est boulon » C (Se) chier dessus : avoir peur (loc : « tu t’chies d’ssus ou quoi ?) (Gros) crapaud : comportement passif et tire-au-flanc contraire à l’idéal militaire Chasseurs de lapin : les chasseurs alpins syn : Chass’bite. Croûtes de narine : les troupes de marine Le ceinturon en porte-couilles : le ceinturon pas assez serré Chouffe (se mettre en-) : surveiller ou « regarde ! » Cerveau de poulet : peu perspicace variante : « QI d’huître » « NG de la taille de l’ANP » Cul-de-plomb : cavalier Chie-dans-l’eau : marin (ou mataf) Ceinturon pur porc : en cuir (Être bien) cablé : avoir une capacité de réflexion au dessus de la moyenne (inverse de « chui pas équipé pour ») variante : avoir du potard ou avoir un pentium 12 entre les deux oreilles. Claque de bon fonctionnement : moyen pédagogique contesté Chaussettes à clous : le DPSD Coupe-chiasse : le médecin Vieux chouffe, vieux chibani, ancien du gaz : soldat d’expérience Chier des bulles : péter un cable Chat maigre : variante « souple, félin et manœuvrier » (Du travail de) Chaoui : du travail bâclé Code barre : galon (loc : « vu l’code barre ? ») Cador, bestiasse : une pointure, un mec « velu » Chameau coureur : estafette Cassosse : cas social Carré : bien fait, précis, dans l’esprit. Variante : « carré comme à l’armée » (Se) cuter : s’asseoir Crevard : 1. mec non fiable 2. dragueur Casquette de peintre : casquette du paquetage que personne ne met jamais Chaleur et lumière : détruit. Ex : « allez boum, le T72 : chaleur et lumière » Commando basket : soldat exempt de port de rangers qui porte de façon grostesque ses chaussures de sport avec son treillis. Utilisé pendant les rassemblements pour dire « bon les commando basket, au fond » Commando Waterman : bureaucrate Des problèmes de cornecul : des problèmes sans gravité mais chiants. Chiader : réaliser avec grand soin. « Y’a intérêt à ce que ça soit chiadé ! » D Deux de tension : apathique Dgève : soldat axé sur le niveau 1 de la pyramide de Maslow, par extension : « dgéviser » Défourailler : tirer beaucoup de munitions Déchenillé : ivre Faire DREB : s’esquiver d’un pot sans saluer le chef (loc : « bon allez, moi, j’fais DREB ») Delta : une départementale (« la Delta 33 ») E Épaules de serpent : carrure modeste. Expression complète : « il a des épaules de serpent, des pectoraux de raie manta et des mollets de coq » Explication de gravure : voir « coup de tube ». En croix : en panne, HS ex : le P13 est en croix. Estanco : local bourré de grillage, de palettes et de cadenas, ou les sections rangent leur matériel. Comporte souvent de grandes plaques de contreplaqué pleines de clous pour ranger les outils. La silhouette des outils est peinte sur la plaque, une couleur différente par groupe. Enfant : un subordonné (à la radio en combat) ex : « j’ai un enfant qui interdit le carrefour delta 33 delta 45 ». F Fraises des bois : les parachutistes (ou : crottes de Transall) C’est pas FOMEC, là : ça manque de discrétion Fissa : tout de suite Feu patate : en avant (équivalent : au paquet) Faire ventral : ultime recours Faire la bite : ça lui fait la bite = c’est bien fait pour lui. Fruit : abruti. G Gnouf ou trou : les locaux d’arrêts. (tête de) giron : visage imberbe, presque féminin Grouik voir Dgève Gorpif idem Gazelle : coureur rapide Graille : bouffe Groin : ANP Goloterie : une médaille africaine Grenouiller : évoluer sur le terrain. Ex : « y’a un groupe en train de grenouiller, là-bas » H Halte en tête : interjection utilisée pour héler l’avant de la colonne quand on est derrière et qu’on a une bonne raison de la faire stopper I Un indien du BOI : un officier rédacteur K Kéké : un arbuste piquant « schuss kéké » « se vraquer dans un kéké » Kébour : képi L Lance-Patate : (régiment de -) : désigne un régiment « lambda » du corps blindé mécanisé. Loose topo : variante : blaire topo. Etre perdu. M Méca – caca : infanterie mécanisée Marcher avec des oursins sous les bras : simuler une musculature trop encombrante pour garder les bras le long du corps en se déplaçant. Moral de poisson rouge : peu vaillant Mouler sa gaufre : se taire Maître-voleur : maître tailleur Matochard : mec du matériel (Ne pas se laisser) mourir : ne pas subir l’adversité. Loc : « arrêtez de mourir ! » Manger sa glace, ramasser : passer un mauvais quart d’heure Mef trois fois, aguif : attention (chez la) Mère casse bite : désigne tous les modestes bars situés à proximité des camps de Champagne, que l’on fréquente par défaut. Mourator : mec qui se laisse mourir Mouise : suffixe équivalent à « merde ». ex : « c’est quoi cette musette de mouise ? » (la) Main dessus : vous pouvez commencer à boire Museau : taisez-vous Magic move : déplacer virtuellement des unités sur ordinateur, sans tenir compte des délais nécessaires à l’exécution du mouvement. Une marche de fatigue : (n’existe pas dans le civil) marche dont la seule vertu pédagogique est d’exténuer les gens, afin d’effectuer les activités suivantes dans un état de décrépitude total. N Note de gueule : évaluation arbitraire (se faire des) Nœuds au cerveau : réfléchir à un problème complexe. Surtout employé pour l’éviter. Ex : « bon, on va pas se faire de nœuds au cerveau …) P Pauvre point : powerpoint Pek’s : civil Percuter du deux : ne pas être très réactif Patin couffin : et caetera (Être habillé en) Pink Floyd. Variante en Beatnik : avoir des goûts vestimentaires fantaisistes, s’écartant des trois catégories décrites plus bas. Utilisé également pour passer la garde en revue : c’est quoi cette tenue de Pink Floyd ? (Se prendre des) perles : être puni Pisse-en-l’air : artilleur sol air Pousse-cailloux : fantassin démonté Péter un garde-à-vous : mettre les gens au GAV (Se) peaufiner : se débrouiller pour améliorer ses conditions de vie Pélot : un obus Percuter : comprendre vite. (contraire : antipercuter) Peau de souris : sous vêtement chaud Péchu : bon soldat Pattes de poulet : mec maladroit Pot de pus : un truc problématique Padger : dormir Petit slip : peu vaillant Plombée : caractérise une femme ayant contracté une MST. Loc : « mef, celle-là elle est plombée ». Par allusion à l’armement plombé, avec lequel on ne peut pas tirer. Pandore : gendarme Position magasin Pédiluve : Passage en barrage Q Qui va bien : remplace le mot « adapté » R Réformé P4 : appelé ayant simulé la folie pour se soustraire à ses obligations militaires Rasquette : une ration de combat Remandriner : recommencer en mieux (« tu me remandrines ton affaire et ça sera bon. ») Radian : appareil de chauffage monté sur une bouteille de gaz Ragonnot : groupe électrogène visant à alimenter les transmissions d’un VAB PC sans faire tourner le moteur. Emet une sorte de pet quand on l’éteint. S (se) Sortir les doigts : mobiliser ses ressources (loc : « sors toi les doigts, putain !!! ») Steak de houblon : une bière (au moment où l’intéressé comprend qu’il n’aura plus le temps de manger avant la reprise du boulot car il s’est trop attardé au bar. Sinon : une toche, une glute, une binouze, loc : mon lieutenant j’ai les munitions, Survêt schtroumpf : survêtement bleu du paquetage Signer en bas à droite : être puni (gros) Souze : incapable (dérivés : souzitude, souzification) sculpter la fumée : rester dans des sphères théoriques, planer à 7000. S-trempée : S3P T Tailler des shorts : médire Tagazou : un blindé Touffe : un personnel féminin. Tomaser : trouver un bon plan Terre-Intox : journal de l’armée de terre Tailler la route, tailler la zone : partir Tempête de ciel bleu : beau temps Une tétrachiée plus douze : beaucoup. Loc : « Dans cette compagnie, ils ont une tétrachiée plus douze de P4 » Taxi : un hélicoptère, un char, etc. (avoir) tourné : avoir fait beaucoup d’OPEX TTA : réglementaire « la parka TTA » Tripatte : brûleur de gros diamètre monté sur une bouteille de gaz Tasker : donner une mission. Ex : « est-ce que le secrétaire peut m’y conduire ? – Non, il est déjà taské. » V Visser les cornes : ne pas tenir compte de la douleur dans l’accomplissement de l’effort physique. Variante : débrancher le cerveau. Vux = vu (origine inconnue) Verte : le terrain, de manière générale. Ex : grenouiller dans la verte. W Weps : couille (dans l’expression : arête de me péter les - ) Y Y’a pas ta taille : surnom du chef du magasin du corps dans 75% des régiments, qui sont tous persuadés en être les inventeurs, tellement ça va bien à l’individu. Yule : coupe de cheveux bien courte sur les côtés variante : boule à Z, coupe de douille.
SUITE DU LANGAGE MILITAIRE ! Le lexique A Asmather la gueule : réprimander physiquement (loc : « toi, j’vais t’asmather la gueule) Au paquet : en avant (variante : au paquet la colo) Arbre de Noël : individu aimant porter de nombreux insignes métalliques et décorations. Azape : dès que possible A l’issue : ensuite AD : caractérise tout ce qui n’est pas soumis à la contrainte d’une autorité. « C’est AD » signifie : « tu fais comme tu veux » ; « on y va AD » signifie : « on y va comme on veut » ; « cette parka est AD perso » signifie : « je l’ai achetée avec mes sous ». B Bastos : cartouche Le béret hausse 4000 : - laissant apparaître l’intégralité du front Bite de porc : appellation passe-partout variante : « Couille de loup » ex : « eh, toi, bite de porc, viens voir ! » Les branleurs de manche : pilote (ou gonfleur d’hélice) Boucarou : désigne un lieu, sans grande précision Branler le mammouth : se reposer Bitter que dalle : ne pas comprendre. (loc : mais y bitte que dalle çui-là) Barreau : un niveau de notation Bras cassé : un bon à rien Baptême colo : légende étrange et paradoxale où des milliers d’intéressés aux mœurs pourtant viriles laissent sous-entendre avec fierté qu’ils se seraient tous fait sodomiser avec un manche à balai. Béssif : cela n’est pas négociable Bitos : recrue Béret en kevlar : béret rouge (car porté même en combat) Bite à cul : caractérise un dispositif très resserré. Bololo : bordel (c’est le bololo !) syn : Bobinard Boulon : obtus, procédurier. « lui, il est boulon » C (Se) chier dessus : avoir peur (loc : « tu t’chies d’ssus ou quoi ?) (Gros) crapaud : comportement passif et tire-au-flanc contraire à l’idéal militaire Chasseurs de lapin : les chasseurs alpins syn : Chass’bite. Croûtes de narine : les troupes de marine Le ceinturon en porte-couilles : le ceinturon pas assez serré Chouffe (se mettre en-) : surveiller ou « regarde ! » Cerveau de poulet : peu perspicace variante : « QI d’huître » « NG de la taille de l’ANP » Cul-de-plomb : cavalier Chie-dans-l’eau : marin (ou mataf) Ceinturon pur porc : en cuir (Être bien) cablé : avoir une capacité de réflexion au dessus de la moyenne (inverse de « chui pas équipé pour ») variante : avoir du potard ou avoir un pentium 12 entre les deux oreilles. Claque de bon fonctionnement : moyen pédagogique contesté Chaussettes à clous : le DPSD Coupe-chiasse : le médecin Vieux chouffe, vieux chibani, ancien du gaz : soldat d’expérience Chier des bulles : péter un cable Chat maigre : variante « souple, félin et manœuvrier » (Du travail de) Chaoui : du travail bâclé Code barre : galon (loc : « vu l’code barre ? ») Cador, bestiasse : une pointure, un mec « velu » Chameau coureur : estafette Cassosse : cas social Carré : bien fait, précis, dans l’esprit. Variante : « carré comme à l’armée » (Se) cuter : s’asseoir Crevard : 1. mec non fiable 2. dragueur Casquette de peintre : casquette du paquetage que personne ne met jamais Chaleur et lumière : détruit. Ex : « allez boum, le T72 : chaleur et lumière » Commando basket : soldat exempt de port de rangers qui porte de façon grostesque ses chaussures de sport avec son treillis. Utilisé pendant les rassemblements pour dire « bon les commando basket, au fond » Commando Waterman : bureaucrate Des problèmes de cornecul : des problèmes sans gravité mais chiants. Chiader : réaliser avec grand soin. « Y’a intérêt à ce que ça soit chiadé ! » D Deux de tension : apathique Dgève : soldat axé sur le niveau 1 de la pyramide de Maslow, par extension : « dgéviser » Défourailler : tirer beaucoup de munitions Déchenillé : ivre Faire DREB : s’esquiver d’un pot sans saluer le chef (loc : « bon allez, moi, j’fais DREB ») Delta : une départementale (« la Delta 33 ») E Épaules de serpent : carrure modeste. Expression complète : « il a des épaules de serpent, des pectoraux de raie manta et des mollets de coq » Explication de gravure : voir « coup de tube ». En croix : en panne, HS ex : le P13 est en croix. Estanco : local bourré de grillage, de palettes et de cadenas, ou les sections rangent leur matériel. Comporte souvent de grandes plaques de contreplaqué pleines de clous pour ranger les outils. La silhouette des outils est peinte sur la plaque, une couleur différente par groupe. Enfant : un subordonné (à la radio en combat) ex : « j’ai un enfant qui interdit le carrefour delta 33 delta 45 ». F Fraises des bois : les parachutistes (ou : crottes de Transall) C’est pas FOMEC, là : ça manque de discrétion Fissa : tout de suite Feu patate : en avant (équivalent : au paquet) Faire ventral : ultime recours Faire la bite : ça lui fait la bite = c’est bien fait pour lui. Fruit : abruti. G Gnouf ou trou : les locaux d’arrêts. (tête de) giron : visage imberbe, presque féminin Grouik voir Dgève Gorpif idem Gazelle : coureur rapide Graille : bouffe Groin : ANP Goloterie : une médaille africaine Grenouiller : évoluer sur le terrain. Ex : « y’a un groupe en train de grenouiller, là-bas » H Halte en tête : interjection utilisée pour héler l’avant de la colonne quand on est derrière et qu’on a une bonne raison de la faire stopper I Un indien du BOI : un officier rédacteur K Kéké : un arbuste piquant « schuss kéké » « se vraquer dans un kéké » Kébour : képi L Lance-Patate : (régiment de -) : désigne un régiment « lambda » du corps blindé mécanisé. Loose topo : variante : blaire topo. Etre perdu. M Méca – caca : infanterie mécanisée Marcher avec des oursins sous les bras : simuler une musculature trop encombrante pour garder les bras le long du corps en se déplaçant. Moral de poisson rouge : peu vaillant Mouler sa gaufre : se taire Maître-voleur : maître tailleur Matochard : mec du matériel (Ne pas se laisser) mourir : ne pas subir l’adversité. Loc : « arrêtez de mourir ! » Manger sa glace, ramasser : passer un mauvais quart d’heure Mef trois fois, aguif : attention (chez la) Mère casse bite : désigne tous les modestes bars situés à proximité des camps de Champagne, que l’on fréquente par défaut. Mourator : mec qui se laisse mourir Mouise : suffixe équivalent à « merde ». ex : « c’est quoi cette musette de mouise ? » (la) Main dessus : vous pouvez commencer à boire Museau : taisez-vous Magic move : déplacer virtuellement des unités sur ordinateur, sans tenir compte des délais nécessaires à l’exécution du mouvement. Une marche de fatigue : (n’existe pas dans le civil) marche dont la seule vertu pédagogique est d’exténuer les gens, afin d’effectuer les activités suivantes dans un état de décrépitude total. N Note de gueule : évaluation arbitraire (se faire des) Nœuds au cerveau : réfléchir à un problème complexe. Surtout employé pour l’éviter. Ex : « bon, on va pas se faire de nœuds au cerveau …) P Pauvre point : powerpoint Pek’s : civil Percuter du deux : ne pas être très réactif Patin couffin : et caetera (Être habillé en) Pink Floyd. Variante en Beatnik : avoir des goûts vestimentaires fantaisistes, s’écartant des trois catégories décrites plus bas. Utilisé également pour passer la garde en revue : c’est quoi cette tenue de Pink Floyd ? (Se prendre des) perles : être puni Pisse-en-l’air : artilleur sol air Pousse-cailloux : fantassin démonté Péter un garde-à-vous : mettre les gens au GAV (Se) peaufiner : se débrouiller pour améliorer ses conditions de vie Pélot : un obus Percuter : comprendre vite. (contraire : antipercuter) Peau de souris : sous vêtement chaud Péchu : bon soldat Pattes de poulet : mec maladroit Pot de pus : un truc problématique Padger : dormir Petit slip : peu vaillant Plombée : caractérise une femme ayant contracté une MST. Loc : « mef, celle-là elle est plombée ». Par allusion à l’armement plombé, avec lequel on ne peut pas tirer. Pandore : gendarme Position magasin Pédiluve : Passage en barrage Q Qui va bien : remplace le mot « adapté » R Réformé P4 : appelé ayant simulé la folie pour se soustraire à ses obligations militaires Rasquette : une ration de combat Remandriner : recommencer en mieux (« tu me remandrines ton affaire et ça sera bon. ») Radian : appareil de chauffage monté sur une bouteille de gaz Ragonnot : groupe électrogène visant à alimenter les transmissions d’un VAB PC sans faire tourner le moteur. Emet une sorte de pet quand on l’éteint. S (se) Sortir les doigts : mobiliser ses ressources (loc : « sors toi les doigts, putain !!! ») Steak de houblon : une bière (au moment où l’intéressé comprend qu’il n’aura plus le temps de manger avant la reprise du boulot car il s’est trop attardé au bar. Sinon : une toche, une glute, une binouze, loc : mon lieutenant j’ai les munitions, Survêt schtroumpf : survêtement bleu du paquetage Signer en bas à droite : être puni (gros) Souze : incapable (dérivés : souzitude, souzification) sculpter la fumée : rester dans des sphères théoriques, planer à 7000. S-trempée : S3P T Tailler des shorts : médire Tagazou : un blindé Touffe : un personnel féminin. Tomaser : trouver un bon plan Terre-Intox : journal de l’armée de terre Tailler la route, tailler la zone : partir Tempête de ciel bleu : beau temps Une tétrachiée plus douze : beaucoup. Loc : « Dans cette compagnie, ils ont une tétrachiée plus douze de P4 » Taxi : un hélicoptère, un char, etc. (avoir) tourné : avoir fait beaucoup d’OPEX TTA : réglementaire « la parka TTA » Tripatte : brûleur de gros diamètre monté sur une bouteille de gaz Tasker : donner une mission. Ex : « est-ce que le secrétaire peut m’y conduire ? – Non, il est déjà taské. » V Visser les cornes : ne pas tenir compte de la douleur dans l’accomplissement de l’effort physique. Variante : débrancher le cerveau. Vux = vu (origine inconnue) Verte : le terrain, de manière générale. Ex : grenouiller dans la verte. W Weps : couille (dans l’expression : arête de me péter les - ) Y Y’a pas ta taille : surnom du chef du magasin du corps dans 75% des régiments, qui sont tous persuadés en être les inventeurs, tellement ça va bien à l’individu. Yule : coupe de cheveux bien courte sur les côtés variante : boule à Z, coupe de douille.

brand jean claude

Messages : 237
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 71
Localisation : granes 11500

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum