SOCIETE DES VOLONTAIRES

Sangaris : le GTIA « Magenta » relève le GTIA « Scorpion »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sangaris : le GTIA « Magenta » relève le GTIA « Scorpion »

Message par BRIOCHIN le Ven 11 Juil - 18:08

Le 10 juillet 2014, à Sibut, le groupement tactique interarmes (GTIA) « Scorpion » a été relevé par le GTIA « Magenta ». La cérémonie, présidée par le général Eric Bellot des Minières, commandant la force Sangaris, fut l’occasion de mettre à l’honneur l’engagement opérationnel des hommes du GTIA « Scorpion ».


Sangaris : le GTIA « Magenta » relève le GTIA « Scorpion »

Commandé par le colonel Jean-Bruno Despouys, le GTIA « Scorpion » s’est déployé dans l’est de la Centrafrique à partir du mois de mars 2014. Il était composé d’un état-major tactique issu du 5e régiment interarmes d’outre-mer (5e RIAOM) de Djibouti, d’éléments du régiment d’infanterie de chars de marine (RICM) de Poitiers, du 92e régiment d’infanterie (92e RI) de Clermont-Ferrand et du 4e régiment de chasseurs (4e RCH) de Gap.

Ce déploiement dans l’est de la RCA visait à désarmer les groupes armés et à faire accepter les mesures de confiance dans une région où les tensions intercommunautaires sont importantes.

Agissant dans une zone qui s’étend sur plus de 600 km d’est en ouest, le GTIA « Scorpion » s’est impliqué avec impartialité dans la réalisation des missions qui lui ont été confiées : escorte des nombreux convois, patrouilles dans les villes et les villages les plus reculés de l’est du pays, aide à la population, etc. Les très nombreux contacts noués avec les acteurs locaux ont permis aux hommes du colonel Despouys de gagner la confiance des populations.

Confronté à un environnement complexe et mouvant, le GTIA « Scorpion » a effectué une mission complexe dans l’est de la RCA, sa zone de responsabilité qui a connu récemment un cycle de représailles et dont les populations font encore trop souvent l’objet d’instrumentalisation de la part de minorités malveillantes et violentes. L’engagement des hommes dans cet environnement a démontré leur professionnalisme, leur endurance et leur faculté d’adaptation.

Malgré les progrès sécuritaires obtenus dans cette région en l’espace de quatre mois, la situation reste fragile et nécessite la poursuite de l’action de la communauté internationale. Il appartient désormais au GTIA « Magenta » de poursuivre cet objectif de stabilisation sécuritaire tout en continuant à favoriser l’installation des forces de l’Union Africaine et le déploiement futur de la mission internationale des Nations-Unies de soutien en Centrafrique (MINUSCA).

Environ 2 000 militaires français sont actuellement déployés dans l’opération Sangaris, aux côtés des 5 800 hommes de la MISCA. Lancée le 5 décembre 2013 par le Président de la République, l’opération Sangaris vise à rétablir une sécurité minimale en République Centrafricaine et à faciliter la montée en puissance de la MISCA ainsi que son déploiement opérationnel.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

BRIOCHIN

Messages : 591
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum