SOCIETE DES VOLONTAIRES

OPEX NOROIT AU RWANDA OCTOBRE 1990

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OPEX NOROIT AU RWANDA OCTOBRE 1990

Message par william durand le Mar 20 Oct - 6:05

OPEX NOROIT AU RWANDA OCTOBRE 1990

Le Rwanda est confronté à une rivalité ancestrale entre les Hutus majoritaires à 85% et les Tutsis minoritaires avec 10% de la population.
En 1962 les hutus ont pris brutalement le pouvoir ,l'année suivante les tutsis ont tenté de reprendre ce pouvoir qui s'est soldé par un échec et leur refoulement en Ouganda et au Burundi.
Le calme a duré jusqu'en octobre 1990 data à laquelle les tutsis réfugiés dans l'armée ougandaise ont déserté avec armes et bagages et lancé une offensive pour reprendre Kigali la capitale.
Le 1er octobre les rebelles pénètrent au Rwanda par Kagitumba ,2000 hommes occupent tout le nord est du pays.
Dans la nuit du 4 au 5 octobre ,la capitale s'embrase ,des rebelles s'en prennent aux objectifs militaires et aux bâtiments officiels européens dont l'ambassade de France.
Aussitôt la France et la Belgique réagissent ,l'opération NOROIT est déclenchée ,elle vise la protection des ressortissants et leur évacuation si nécessaire.
Une compagnie du 2° REP (80 hommes) part de Bangui en RCA le 4 octobre avec pour mission d'assurer la protection de l'aéroport et de garder ouverte la route de Kigali à l'aéroport .Des éléments du REP vont assurer la protection de l'ambassade de France.Les 600 hommes du bataillon para commando belge vont s'insérer dans le dispositif.
Une compagnie du 3° RPIMa (capitaine ROCHET) venant de N'Djamena au Tchad vient étoffer l'ensemble le 5 octobre.Des paras relèvent les légionnaires sur l'aéroport qu'ils occupent avec des belges et des rwandais.Le PC du 3 est au centre culturel d’où partirent des patrouilles sur l'axe centre ville aéroport.
Le 2° REP protège l’hôtel Méridien et l'école française en cas de regroupement tout  en sécurisant l'axe d'évacuation vers l'aéroport. L'ambassade et la mission d'assistance militaire sont sous protection d'un élément franco belge.
L'EMT et la cellule opération aux ordres de l'Attaché militaire de défense sont intégrés à cette zone.
Les coopérants (60 environ) de Ruhengeri à 80km au nord ouest de la capitale sont escortés par deux sections de parachutistes le 7 octobre.Ils récupèrent aussi les français de Gisenyi et de Gitare le 8 octobre .La mission durera 3 jours
Une batterie de mortier du 68° RAA a participé à cette opération venant de Bouar en RCA.
Le 3° RPIMa aura un blessé par accident ,le para va perdre sa main suite à l'explosion de sa grenade qu'il a dégoupillé pour se défendre.
Un EMT du 8° RPIMa va relever les premiers arrivés pour poursuivre la mission.
De juillet à décembre 1993 ,la 2/3° RPIMa du Cne VANDEN ESTE et la 3/3° RPIMa du Cne DELBOS participent à l'opération.

D'autres OPEX vont suivre : AMARYLLIS et TURQUOISE en 1994
william

william durand

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum