SOCIETE DES VOLONTAIRES
-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
219.99 € 349.99 €
Voir le deal

Le soldat Teiva Li-Hip gravement blessé au Mali

Aller en bas

Le soldat Teiva Li-Hip gravement blessé au Mali Empty Le soldat Teiva Li-Hip gravement blessé au Mali

Message par BRIOCHIN le Jeu 17 Juil - 9:04

Un Tahitien a été grièvement blessé lors de l'attaque-suicide au Mali qui a causé la mort d'un soldat français hier, le 14 juillet, dans le nord du Mali, à la veille du basculement de l'opération Serval vers une mission plus large de lutte contre le terrorisme au Sahel. L'information est révélée par nos confrères de Polynésie Première qui indique que Teiva Li-Hip, militaire dans le régiment de Fréjus, a été gravement blessé au thorax. Âgé de 22 ans, il doit être rapatrié à Paris à l’hôpital du Val-de-Grâce, ainsi qu'un autre blessé. Sa famille originaire de Tautira a été avertie hier soir par l’armée.


Le soldat Teiva Li-Hip gravement blessé au Mali Teiva-li-hip-306124
Le jeune tahitien Teiva LI-HIp (à gauche sur la photo)  


François Hollande, chef des armées, a souligné dans un communiqué que les soldats français accomplissaient "avec courage et efficacité" leur mission "pour consolider la souveraineté du Mali et lutter contre les groupes terroristes". Le Premier ministre, Manuel Valls, a également rendu hommage aux soldats français engagés pour "assurer la sécurité et la stabilité de cette région". Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a lui souhaité "un prompt rétablissement" aux militaires blessés.

A l'Assemblée nationale, les députés ont observé une minute de silence en hommage au légionnaire. Le président du Sénat Jean-Pierre Bel (PS) a salué "l'exemplarité" de l'engagement des forces françaises "contre les groupes terroristes" au Sahel.

Quelque 1.700 militaires français participent à la mission Serval lancée le 11 janvier 2013 pour stopper la progression des islamistes armés et soutenir les troupes maliennes. Elle doit s'achever dans les prochains jours pour céder la place à une opération plus large et permanente de lutte contre le terrorisme au Sahel, qui mobilisera 3.000 soldats français.

Cette perte française intervient juste avant la tournée en Afrique, de jeudi à samedi (Côte d'Ivoire, Niger, Tchad), de François Hollande et la visite au Mali de Jean-Yves Le Drian, qui doit signer mercredi à Bamako l'accord de défense franco-malien qui ouvre l'après-Serval. Un millier d'hommes devrait rester au Mali pour lutter contre "les groupes terroristes combattants".

Dimanche, M. Le Drian avait acté la fin de la mission Serval et salué une "opération contre le terrorisme menée à bien, avec une grande efficacité", avec "beaucoup d'éliminations" de "terroristes" "et beaucoup de stocks d'armes repris". Au total, 200 tonnes d'armements et de munitions ont été saisis, dont 20 tonnes de nitrate d'ammonium, qui sert à fabriquer des engins explosifs, selon son entourage.

Serval va être remplacée par l'opération Barkhane, qui doit se mettre en place en "partenariat" avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) avec "à peu près 3.000 militaires". L'opération comptera 20 hélicoptères, 200 véhicules blindés, 10 avions de transport tactique et stratégique, 6 avions de chasse et 3 drones, selon le ministère. L'état-major sera basculé sur N'Djamena.

Source : LA DÉPÊCHE, L'information est révélée par "Polynésie Première" : ARTICLE COMPLET ICI

BRIOCHIN

Messages : 590
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum