SOCIETE DES VOLONTAIRES

FINUL-FMSB-FMI AU LIBAN DEPUIS 1978 OPEX DIODON ,OPEX OLIFANT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FINUL-FMSB-FMI AU LIBAN DEPUIS 1978 OPEX DIODON ,OPEX OLIFANT

Message par william durand le Mar 29 Déc - 16:18

FINUL-FMSB-FMI AU LIBAN DEPUIS 1978
OPEX DIODON

OPEX OLIFANT

Mars 1978 , Israél envahi le sud Liban et la France rejoint la FINUL (force intérimaire des Nations Unies au Liban) qui s'installe à Naqoura.
23 mars 1978
Un bataillon est fourni par la France ,il s'agit du 3° RPIMa avec son PC ,CCS et 3° Cie à Beyrouth aux ordres du colonel SALVAN.
Le 24 avril 1978 ,le caporal chef GODIRIS est tué
2 mai 1978
Près de Tyr lors d'un accrochage avec les palestiniens ,deux casques bleus français sont tués  l'adjudant SANTINI du 3 et le caporal chef MARIE du RICM,13 sont blessés dont le colonel SALVAN chef de corps du 3°RPIMa qui reçoit 18 balles (il sera plus tard général).;Le caporal chef MERESSE est aussi grièvement blessé.
15 mars 1979
Le bataillon opérationnel est rappelé en France.

6 janvier 1982
Israél déclenche l'opération ''Paix en Galilée'' ,le 20 aout est créé la Force Multinationale d'Interposition (FMI) ,867 français y participent à Beyrouth du 21 aout au 13 septembre 1982 aux ordres du général GRANGER avec des unités du 2° REP ,du 3° RPIMa ,9° RCS ,17° RGP et RICM.La marine est présente avec le PA Foch et 2500 marins.
L'opération est baptisée EPAULARD.
Dès le 21 aout ,le 2° REP avec le colonel JANVIER évacue des palestiniens
La force quitte le LIBAN entre le 10 et le 13 septembre ,avant la fin de son mandat
Le 9° mandat du 420° DSL de la FINUL assuré par la 11° DP et la 31° brigade se met en place
Aout 1982 ,le groupement aéroporté est envoyé au Liban pour assurer le retrait des palestiniens (EPAULARD) .Le GA repart au Liban à Beyrouth pour participer à la FMSB (DIODON 1)

6 juin 1982
Des militaires français sont déployés dans les quartiers sud de Beyrouth pour s'interposer aux israéliens.
Aout 1982 retour du 3° RPIMa au Liban avec le colonel ROUDEILLAC ,la CCS ,les 2° et 3°Cies et la CEA ,l'opération prend le nom d'EPAULARD. Le 3 rentre en France le 13 septembre 1982
20 septembre 1982 ,création de la FMSB ,le 3° RPIMa avec la CCS ,les 1° et 2° Cies et la CEA repart au Liban pour l'opération DIODON
24 septembre 1982
Le général GRANGER commande le contingent français de la FMSB avec 350 hommes ,le 27 c'est le général ROUDEILLAC avec 500 hommes.
Octobre 1982 ,mise en place du 10° mandat de l'ONU du 420° DSL de la FINUL assuré par la 11° DP et la 14° DI;
781 militaires constituent le détachement français :
_EM FINUL 43
_EM 420° DSL et CCS ,201 de la 11° DP et 14° DI
_Cie de transport ,145 de la 14° DI
_Cie d'approvisionnement , 145 de la 11° DP
_Cie du matériel , 85 de la 14° DI
_Cie du Génie ,94 de la 11° DP
_Détachement de protection ,92° RI
Le mandat suivant sera assuré par les 14° DI et 27° DA en avril 1983.
Le 420° DSL se trouve à Naqourah dans la région de Tyr.
OLIFANT IV ,VI, XVII, XVIII,XIX , XX et XXI

En septembre 1982 , le PA Foch appareille en 72 h pour le LIBAN ,il est sur zone à partir du 7 pour évacuer les français (800 hommes avec matériel et véhicules) du Liban (OLIFANT IV)
Il y est à nouveau à partir du 2 septembre 1983 avec 6 Crusader de la 12F ( OLIFANT XVII) qui passèrent sur le Clemenceau le 6 octobre suivant ,ils restèrent jusqu'en janvier 1984.
Le Clemenceau a participé à l'évacuation des militaires français ,il est rentré le 2 mai 1984 (OLIFANT XIX et XX)

L'opération DIODON
De septembre 1982 à mars 1984 ,l'opération DIODON a couté la vie à 92 de nos soldats
Lors de l'intervention des occidentaux à Beyrouth en 1982 ,la guerre civile au Liban dure depuis 7 ans.Les combats sont violents dans la capitale coupée en deux entre l'ouest musulman et l'est chrétien.La Syrie intervient militairement en 1976 et occupe Beyrouth.Après un temps d’arrêt ,les combats reprennent en février 1978 .En mars Israël lance une opération pour détruire les organisations palestiniennes qui ont pour base d'opérations le sud-Liban.
La FINUL est mise en place ,les israéliens reviennent en 1982 ,l'armée syrienne est repoussée  dans la plaine de la Békaa et les combattants de l'OLP sont assiégés dans Beyrouth ouest.
Il y a 150 000 combattants représentant 18 nationalités dont 8000 Casques bleus de la FINUL.
Le 12 aout 1982 ,les USA imposent un  cessez le feu et l'envoi à Beyrouth d'une FMI pour protéger les départs de l'OLP et des israéliens.La France et l'Italie y participent.Sa mission est limitée à 1 mois avec 2000 hommes.Pour la France c'est l'opération OLIFANT qui mobilise la marine à Toulon et Larnaka à Chypre.Le 2° REP est le premier à débarquer le 21 aout pour sécuriser le port jusqu'à l'arrivée des américains ,le reste suit et avec 850 hommes ,légionnaires et marsouins de l'opération EPAULARD ,la France a le contingent le plus important.
Le 31 aout ,fin du départ de l'OLP. Le 1° septembre le 3° RPIMa aide l'armée libanaise à reprendre le contrôle de Beyrouth Ouest. Les rues sont dépolluées par le 17° RGP.Le 10 septembre les américains mettent fin à leur participation suivis des italiens.
Le 13 septembre EPAULARD prend fin.
19 septembre ,le Conseil de sécurité de l'ONU adopte la résolution 521.
24 septembre ,création de la FMSB et mise en place dans Beyrouth Ouest.1200 marines avec des moyens lourds s'installent autour de l'aéroport , les 1200 italiens au centre surveillent les camps palestiniens.
Au nord les français avec 1160 hommes (opération DIODON) renforcés d'un bataillon de la FINUL et d'un autre venu de France atteindra 2000 hommes en février 1983..
La FMSB est appuyée par une force navale (force OLIFANT) croisant au large de Beyrouth.Pour la France un groupe aéronaval avec les PA Foch et Clemenceau qui se remplacent et une force amphibie de 2 TCD.
Le 31 aout 1983 ,l'ambassade de France est bombardée ,4 soldats et un policier sont tués. Le 22 septembre ,les français font appel aux forces navales pour anéantir une batterie avec un raid de 8 Super Etendard.Du 22 juin au 23 octobre 1983 ,16 soldats français seront tués.
Les forces sont regroupées ,la 3°Cie du 6° RIP (appelés volontaires du 1° RCP) qui débarque le 27 septembre est affectée à un immeuble baptisé Drakkar ,dépollué par le 17° RGP.
23 octobre 1983 ,le Drakkar n'existe plus ,58 parachutistes trouvent la mort dont 55 du 1° RCP et 3 du 9° RCP, 15 sont blessés et 26 sont indemnes.Les américains ont aussi subi une même attaque et ont perdu 241hommes.
Le 17 novembre sur ordre du Président de la République ,l'opération BROCHET est déclenchée avec 8 Super Etendard du PA Clemenceau sur une position du Hezbollah. Le 21 décembre attaque contre le PC du 3° RPIMa ,un parachutiste est tué
Du 15 décembre 1983 au 15 janvier 1984 ,les postes sont regroupés ,5 canons de 155 arrivent de France ,en février 1984 la 11° DP est relevée par la 9° DIMa ,le bataillon emprunté à la FINUL rejoint son poste ,il reste 1200 français. Du 22 au 31 mars ,les français évacuent Beyrouth (opération CARRELET)

16 janvier 1983
Le général DATIN a maintenant 1200 hommes puis le 30 mai ,le général COULLON a sous ses ordres 2000 hommes ,comme le général CANN ,le 15 septembre.
Du 12 au 14 mai 1983 ,le PA Foch participe à OLIFANT XIII
Une force navale ,la TF 452 est envoyée est envoyée au Liban (participation de la frégate Dupleix) ,la situation se dégradant (OLIFANT XVII)
Septembre 1983 à février 1984 :DIODON IV avec le 3° RPIMa et le 7° RPCS ,renforcé d'un régiment de marche le 6° RIP formé d'appelés service long volontaires (6° RPIMa ,1° et 9° RCP ,35° RAP) avec en complément un groupement blindé du 1°  RHP ,un groupement génie du 17° RGP ,le commando Marine de Montfort et une batterie du 12° RA soit 2000 hommes.
Le 6° RIP à l'ouest de Beyrouth ,le 3° RPIMa sur la ligne entre Beyrouth ouest et est ,au bois des Pins en réserve le 1° RHP ,au Centre culturel français le 17° RGP et l'artillerie dans les faubourgs est de Beyrouth. A la résidence des Pins l'EM ,les transmissions et l'ACP ,le 7° RPCS et le commando marine contrôlent le port de Beyrouth.
Dés le 9 septembre 1983 ,l'ambassade de France est soumise à des tirs adverses ,il y a 5 tués et 14 blessés.Le 21 octobre nouveau tir sur l'ambassade ,le lendemain une mission de Super Etendard des flottilles 14 et 17F détruit 5 batteries de 130 et 155 syriennes.
26 septembre ,cessez le feu ,les bombardements cessent provisoirement.
Le 6 octobre le Foch est remplacé par le Clemenceau (OLIFANT XVIII)
23 octobre 1983
Attentat suicide contre le QG français de Beyrouth ,l'immeuble Drakkar qui coute la vie à 58 parachutistes françaispresque tous du 1° RCP ,alors qu'un autre attentat faisait 241 morts chez les américains.
Le 1° RCP est au Liban dès 1979 au 420° DSL pour soutenir les 6000 hommes de la FINUL avec la 2° compagnie et en 1982 avec la 3°. des section sont mises en place entre 1979 et 1981.
A Beyrouth ,la FMSB tente de s'interposer entre les factions.
Pour la France l'OPEX est baptisée DIODON avec le 3° RPIMa et le 7° RPCS avec en renfort à partir de septembre 1983 ,d'un régiment de marche de 600 hommes.Le 6° RIP est mis sur pied par le 6° RPIMa ,la 4°/9° RCP ,une SML du 35° RAP et la 3°/1° RCP ,c'est DIODON IV.
Le 19 septembre 1983 ,la 3/1° RCP du capitaine THOMAS s'installe au Drakkar dépollué par le 17° RGP;en octobre 1983 ,la tension monte à Beyrouth et l'immeuble est en alerte le 22;
Le 23 à 6h17 ,le QG des Marines américains est attaqué par un camion piégé ,il y a 241 morts.
A 6h24 ,un autre camion suicide se jette sur le Drakkar ,il y aura 58 morts.
La 3° compagnie est reformée et est prête le 11 novembre ou elle reprend son poste jusqu'au 2 février 1984.
Le 17 novembre 1983 le PA Clemenceau reçoit ordre d'entamer une mission de rétorsion sur une caserne de terroristes près de Baalbeck. Ce sont 8 Super Etendard qui ont largué des bombes de 250 et 400kg.
Le 29 novembre 1983 un Lynx de la flotille 31F sur la Dupleix s'abime en mer:le MP TANGUY ,commandant d'aéronef ,disparu, l'EV1 GRILLI ,co-pilote et le PM OSWIANKA ,chef cargo ,décèdent dans l'accident
Le 1er décembre 1983 ,le Clemenceau entre dans la mission OLIFANT XIX
Le 20 décembre débute l'Opération ANABASE pour couvrir le retrait des combattants palestiniens de Tripoli , les avions assurent la couverture aérienne de l'opération.
Le 21 janvier 1984 ,la 3° compagnie du 1° RCP est citée à l'ordre de l'armée.Ce jour la une voiture piégée vise le PC du chef de corps du 3° RPIMa ,le para CHABRAT est tué il y a aussi de nombreux blessés.
Le 25 janvier le PA Clemenceau et la frégate lance missiles Duquesne reviennent au Liban.La situation devenue insoutenable ,les détachements basés à terre débutent leur retrait en mars (OLIFANT XX) qui se terminera le 31
1984 voit la fin de la FMSB.
En 1986 ,la CCS ,la CEA et les 2° ,3° et 4° compagnies sont à nouveau au Liban puis en 1996 ,les 3°et CCL.
5 janvier 1984
Le général CANN revient à la FMSB avec 2000 hommes.
25 mars 1984
Début du retrait des troupes françaises de Beyrouth mais jusqu'en aout 2006,un contingent de 200militaires est présent en permanence pour assurer la sécurité du camp de Naqoura.
Le 31° mandat du 420° DSL est assuré par le 7° BCA ,le 27°RCS et le 159°RIA renforcé du 4°RCh.

Octobre 1993 à avril 1994
Le 32° mandat est effectué par le 93° RAM avec le lieutenant colonel AMRHEIN et le 33° mandat de mars à septembre 94 ou le médecin chef ,le capitaine France MORIN a reçu 5à 600 patients par mois.
Le 34° mandat au 35° RAP et le 37° à la 19° Brigade d'artillerie.

1er janvier 2000
Le 45° mandat du 420° DIM est assuré par le 1/11°RC qui a relevé le 1/2°RCh (44° mandat) qui avait relevé le 1° RS (43° mandat).
Le commandement est assuré par le lieutenant colonel GALY-DEJEAN avec deux compagnies.

Mi janvier 2003
Le 53° mandat du 420°DIM est assuré par le 93° RAM avec à sa tête le lieutenant colonel MUCHEMBLED.
Il est composé de la CCL du capitaine DEBAI (connu jeune sous officier au 74° RA ,il a servi ensuite à l'ENSOA et au 68° RAA) et la CIM  du capitaine de CAMARET.
Mai 2003
Le 17°RGP a relevé le 93°RAM.
Aux ordres du lieutenant colonel DEMAN le 420°DIM compte 3 compagnies.
Le 17° RGP a eu des pertes à la FINUL:
_sapeur Christian VAQUER le 5 octobre 1978
_lieutenant Olivier MOREL le 24 avril 1981
_sergent chef Joél DAVID le 8 juillet 1982
_caporal chef Pascal DULPHY le 9 octobre 1982
_caporal Patrice COLIN le 4 septembre 1986
_sapeur Etienne FRIEDMANN le 4 septembre 1986
_sapeur Jean LUNG HOI le 4 septembre 1986
Et les pertes à la FMSB
_sergent Daniel LEGROS le 6 juillet 1983
_caporal chef Robert BEAUCOURT le 6 juillet 1983
_sapeur Bruno ROLLIN le 6 juillet 1983
_caporal chef Jean Jacques BORDAS le 6 juillet 1983
_sapeur Luc MAIROT le 6 juillet 1983
_sapeur René CHOPPIN le 8 juillet 1983
_lieutenant colonel Louis SAHLER le 7 septembre 1983
_caporal Jérome POUX le 7 septembre 1983


14 juillet 2006 OPEX BALISTE
Le Mistral a une partie de son personnel en congé ,l'autre s’apprête à partir après 4 mois d'entrainement en mer.
Le capitaine de vaisseau Frédéric JUBELIN reçoit un appel téléphonique pour appareiller ,la mise en alerte a eu lieu le 15 juillet , le 17 les marins avaient rejoint le bateau.
Le groupement tactique  a embarqué en 24h soit 450 hommes des 2° RIMa ,2° REG avec des AMX10 RC du 1° RS.
Le 18 ,le Mistral appareille pour rejoindre en cinq jours une zone d'attente entre Chypre et Beyrouth.
Le 22 juillet le TCD Sirocco et la frégate Jean de Vienne sont à pied d’œuvre pour rapatrier les ressortissants qui souhaitent quitter le Liban et acheminer plusieurs tonnes de fret humanitaire.
Au large des cotes chypriotes ,le Mistral accueille le contre amiral Xavier MAGNE ,commandant des forces et son État major.L'OPEX BALISTE représente près de 2000 hommes ,deux bâtiments amphibies (Mistral et Sirocco), deux frégates de protection (Jean Bart et Jean de Vienne) ,un groupement tactique embarqué, un groupement tactique aérien sur la base britannique d'Akrotiri à Chypre avec 3 EC 725 Super Cougar et un C160 ,une dizaine d'hélicoptères embarqués (Puma ,Gazelle ,Dauphin).
Fin juillet une trentaine de navires de guerre  d'une dizaine de nations se trouvait dans la zone.
Plus de 6000 ressortissants ont été évacués jusqu'à Larnaca (Chypre) après 10h de mer puis par avion jusqu'à Paris.
Le 2 septembre ,un élément précurseur arrive à Beyrouth (opération DAMAN)
Après le débarquement d'un détachement de logistique (colonel Eric CARREY) ,la deuxième vague de l'engagement de la France se met en place sans précipitation (contre amiral Xavier MAGNE).
Le TCD Foudre a débarqué 250 hommes et 1850 tonnes de matériel ainsi qu'une noria de véhicules en tous genres (blindés légers ,antenne chirurgicale ,camions citerne etc).Ils devront rejoindre le Liban Sud ou le premier bataillon devrait être à pied d’œuvre le 15 septembre.Le QG français doit se trouver dans un fief du Hezbollah région de Bint Jbeil non loin de la frontière israélienne.Le cantonnement français doit être dépollué avant installation.
L'ordre du déploiement français a été donné dès les 19 et 25 aout 2006 avec le débarquement des premiers éléments du génie (200 hommes) arrivés le 20 aout 2006.
Un autre navire est arrivé chargé de 13 chars Leclerc ,de l'artillerie lourde et du radar Cobra ,il sera suivi d'un dernier navire avec un complément de matériel.Les 900 soldats du 1° bataillon français de la FINUL seront acheminés par avion d'ici le 15 septembre.
La France dans un premier temps aide à la reconstruction surtout des voies de communication et à l'acheminement d'aide humanitaire.depuis mi aout 15 ponts modulables ont été acheminés au Liban ou 80 ponts sont détruits.
Les cotes libanaises doivent aussi être dépolluées suite au bombardement israélien mi juillet d'une unité de stockage d'une centrale électrique au sud de Beyrouth ,15000 tonnes de  mazout se sont déversées sur les trois quarts des 220 km de cotes.
Le 27 septembre le BATFRA est déclaré opérationnel sous le commandement du colonel Olivier de CEVIN . L'EM s'installe à Deir Kifa.Le bataillon est armé par le RMT (1° ,3°Cies et UCL) ,un escadron Leclerc du 6°-12° RCuir ,une compagnie du 13° RG ,une batterie du 1° RAMa ,une section SATCP Mistral du 57° RA et une section Cobra du 1° RA.
Le 1er novembre 2006 ,la zone d'opération de la FINUL est passée à deux grands secteurs de responsabilité ou sont déployés des contingents multinationaux formant brigade ,les secteurs ouest sous commandement italien et est sous commandement espagnol.Depuis le 20 aout 2006 ,l'effectif est passé de 2000 à 12000 sous les ordres du général italien GRAZIANO qui a succédé en février 2006 au général Alain PELLEGRINI (ancien C1 du 21° RIMa).
La première phase consistant au déploiement sur le terrain a duré du 15 septembre à mi octobre.La seconde consistait à intégrer les nouvelles troupes à celles de la FINUL 1.
Le GTIA français commandé par le colonel Charles PALU aligne 950 hommes avec 13 chars Leclerc ,35 AMX 10P et 4 AUF1 de 155mm ,2 systèmes radars Cobra et 6 postes de tir SATCP Mistral.
Le 420° DETSOUT a vu arriver dès fin septembre 2006 le 601° RCR (200 hommes) ,le 121° RTrain (100) ,des éléments des 6° et 8° RMAT soit un détachement de 350 militaires aux ordres du lieutenant colonel de ROBIEN

2007 FINUL 2
Le contingent français (1650 militaires) est déployé au sud Liban

Juin 2007
Deux BMR 600 sont détruits par un IED causant la mort de 7 parachutistes espagnols.

Février à mai 2008
Le 12 février ,la FINUL est mise en alerte et multiplie les patrouilles ,elle doit vérifier que le Hezbollah a abandonné ses positions de combat au sud du Litani.
Autre attentat avec 2 irlandais blessés en mai.
Juin 2008
Le BATFRA est formé de la 4°/RMT et de la 2°/16°GC ,le GTIA est commandé par le lieutenant colonel OLLIER chef de corps du 6-12°RC avec 1100 soldats divisé en BATFRA et QUICK REACTION FORCE (QRF) (1°RAMa ,SRR/16° GC,12° RA,57° RA et le 6-12° RC) Le soutien est assuré par le 515° RT et le 2° RMAT.
Le tout est équipé de 13 chars Leclerc ,37 AMX10P ,4AUF1 ,3 radars Cobra et 6 postes de tir Mistral.

Mai 2009
Arrivée du 92° RI.
14 juillet 2009 DAMAN IX
Une explosion accidentelle d'un dépôt d'armes au sud Liban a nécessité l'appui des français aux forces libanaises.
L'OPEX DAMAN est au 9° mandat avec 1500 militaires dont 400 à la QRF ,400 au BATFRA ,150 sapeurs , 200 au DETLOG et 100 au soutien.
La QRF est formée du 4° RD ,les AUF1 du 68°RAA ,les radars Cobra du 1° RA ,les SATCP Mistral du 54° RA ,la SRR du 92° RI.
Le BATFRA est issu du 92° RI avec son chef de corps le le colonel MINJOULAT-REY.
Le DETGEN est issu du 31° RG et le DELOG est formé des 503° ,515° et 517° RT ,du 4° GALCAT ,du 4° RD ,du 54° RTrans et du SEA.
1er aout 2009
Le 1°-11° RC au sud Liban change d'appellation pour devenir le 4° RD ,le général LAFONTAINE ,Rep France a présidé cette cérémonie devant une partie du régiment présente sur le site de la QRF.
18 novembre 2009
Un sous officier français de la FINUL a été blessé alors qu'il participait à une opération de déminage. Ce sous officier du 13° RG a été évacué sur un hôpital civil du Liban.
La 1ère section du 13° RG est composée d'un officier et d'un sous officier tous deux qualifiés MINEX 3 EOR (niveau d'expertise en mines et explosifs et élément opérationnel de reconnaissance) ,3 sergents de niveau 2 et 27 sapeurs de niveau 1.

13 mars 2010
Au cours d'une reconnaissance pour la Force de réaction rapide de la FINUL ,un VAB s'est renversé dans un ravin,un sous officier et un militaire du rang sont tués ,3 autres sont blessés ,ils sont tous du 19° RG.
5 juin 2010
Au sud de Dayr Kifa au cours d'une mission d'accompagnement un VAB quitte la route et verse dan sun ravin ,il y a un mort et un blessé du 121° Rtrain.
Février à mai 2010 MANDAT 11
Le BATFRA surveille la ligne bleue et contrôle la zone.
L'UML 152° RI est à 136 hommes avec 2 compagnies sur AMX 10 du 152° RI avec 303 hommes.
La QRF et un escadron de Leclerc du 4° RD avec 13 XL et 12 VBL soit 142 hommes
section d'AUF1 du 40° RA soit 86 hommes et 4 AUF1
section Cobra du 1° RA avec 39 hommes et 3 radars
section Mistral du 402° RA avec 44 hommes et 6 pièces
compagnie du génie MPG avec 147 hommes
516° RTrain et 94 hommes
CIMAT du 4° RMAT avec 140 hommes
De juin à septembre 2010
BATFRA avec le 1° RTir
QRF et 501° RCC ,40° RA ,1° RA,54° RA,3° RG,121° RTrain et 2° RMAT
13 décembre 2010
Les 13 Leclerc de la QRF de la FINUL sont rentrés en France

18 janvier 2011
Arrivée des Caesar pour remplacer les AUF1 ,armés par le 40° RA

2012
L'effectif français va passer de 1300 à 900 d'ici la fin de l'année

2016
8 mars 2016
Le BPC Mistral a quitté Toulon pour le Liban afin d'effectuer la relève du contingent français de DAMAN XXV.
Plus de 450 militaires de différentes unités avec 27tonnes de matériel vont remplacer ceux qui  viennent de passer 4 mois au Liban.
Le Mistral repartira avec les 450 militaires relevés qui retrouvent la France après quelques jours de navigation.
17 mars 2016 ,passation de commandement à la Force Commander Reserve (FCR) entre le colonel Jérôme REMANJON ,chef de corps du 12° RC  ( DAMAN XXV) et le colonel partant Rodolphe HARDY du 3° RH (DAMAN XXIV)
Pour DAMAN XXV il y a aussi des soldats du RMT  (4° Cie),du 8° RMAT et du 13°RG
Le 29 mai 2016 les casques bleus français de la FCR ont réalisé une patrouille à la frontière sud est du Liban en coordination avec les forces armées libanaises (escadron d'éclairage et d'investigation du 12° RC)

Début avril 2017
La compagnie du 2° RIMa sur VBCI est relevée par 160 finlandais.
william


Dernière édition par william durand le Dim 2 Avr - 8:23, édité 6 fois

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: FINUL-FMSB-FMI AU LIBAN DEPUIS 1978 OPEX DIODON ,OPEX OLIFANT

Message par william durand le Sam 20 Aoû - 15:01

1982/1984 LES UNITÉS QUI ONT PARTICIPE A LA FMSB
Section TGP 41° R Trans.
8° RPIMa
3° RPIMa
1° RPIMa
6° RPIMa
1° RIMa
2° RIMa
3° RIMa
21° RIMa
11° RAMa
9° RCS
41° RI
RICM
17° RGP
59° Cie du génie
2° REP
2°REI
1° RE
1°REC
1°RHP
31° CCT
1° RCP
9° RCP
501° RCC
35° RAP
12° RA
68° RA
1° Escadron de marche du groupe de gendarmerie auxiliaire
Commando Trépel
Commando de Montfort
Commando Hubert
Escadron 9/11 parachutiste de gendarmerie mobile

william durand

Messages : 1941
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 73
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum