SOCIETE DES VOLONTAIRES
-39%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
229.99 € 379 €
Voir le deal

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Sam 23 Nov - 16:43

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU
Porte drapeau de la 216° section des Médaillés Militaires de 1995 à 2010 ,ma fonction de Président national ne me permettant plus d’être disponible j'ai du abandonner cette fonction.
J'ai gardé quand même  quelques souvenirs de ces cérémonies ,je vais vous en livrer quelques unes en essayant de regrouper par thème.

LES CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE

11 novembre 1996 à CARCASSONNE 78° anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918
Le défilé du 11 novembre reste un moment apprécié du public et un large public se trouvait boulevard de Varsovie pour y assister.
La 4° compagnie et la compagnie d'éclairage et d'appui du 3° RPIMa étaient passés en revue par le Délégué militaire départemental ,le chef de corps du 3 et le commandant des troupes au son d ela musique militaire interprétée par l'harmonie municipale dirigée par M MIQUEL.
Trois militaires carcassonnais ont été décorés sur le front des troupes:
_le lieutenant-colonel BESSON chef du service technique du 3 a été fait officier de l'ONM par le colonel BOURRET ,DMD
_le chef de bataillon CONTRERAS a été fait chevalier de l'ONM par le colonel SIX ,chef de corps du 3 (décédé par accident en Guyane).
_le capitaine VIRFEU a ete décoré de la médaille d'or de la Défense nationale par son chef de corps.
Après la remise de décorations le défilé à pied derrière le drapeau du 3° RPIMa a précédé les motos de la gendarmerie et les véhicules des sapeurs pompiers de la ville et les drapeaux des Anciens combattants.
Avant le défilé un dépot de gerbe a eu lieu au Monument aux Morts en présence d'un détachement de la Marine,des enfants des écoles ,des membres des associations patriotiques et de la Croix rouge.
A TREBES
Après la cérémonie à Carcassonne nous rejoignons Trèbes ou comme chaque année ,maire en tète ,anciens combattants ,élus et population se sont retrouvés devant le monument aux Morts après la messe en l'église du village.
Suite à la cérémonie au cimetière ,le cortège a rejoint la Mairie ou Pierre ANGEL ,porte drapeau de la ville depuis 19 ans a reçu l'insigne de porte drapeau.
C'est M CASSE qui a officié après la lecture du message du ministre des Anciens combattants.

a suivre d'autres souvenirs

LE CHEMIN DU SOUVENIR ,11 NOVEMBRE 1997 , 79° ANNIVERSAIREA CARCASSONNE
Les Carcassonnais se sont souvenus de cette terrible boucherie ,1,5 millions de morts ,3 millions de blessés dans les rangs de l'armée française.
Il reste 7 anciens combattants de 14/18 ,il y a deux ans ils étaient 11 ,ils disparaissent mais la mémoire reste.
Le froid glacial n'a découragé personne.La cérémonie a débuté par le passage des drapeaux des Anciens combattants puis le dépôt de gerbes au monument aux Morts a été clôturé par un lâcher de pigeons.Dans la tribune officielle on pouvait voir le préfet de l'Aude ,M Dominique BELLION.Le piquet d'honneur était constitué de maris et d'aviateurs basés dans le département.
Le capitaine ROUSSEAU et le lieutenant DZIEDZIC ont reçu la croix de chevalier de l'ONM.
Au cours du défilé des hommes du 3° RPIMa boulevard de Varsovie ( CCS et CEA aux ordres du capitaine NICOLAOU ) ,la foule n'a pas lésiné sur les applaudissements,les sapeurs pompiers de l'Aude ,les motards de la gendarmerie et les bénévoles de la Croix Rouge ont clôturé ce défilé.
Le caporal tonnelier BARTHAS de Peyriac Minervois a écrit dans des carnets de guerre ,ce brave parmi les braves raconte les nuits sordides dans les tranchées avec pour compagnons les rats ,la faim ,le froid ,le désespoir et la peur.
Cette peur qui des mois ne quittait pas les entrailles de ces hommes qui n'aspiraient qu'à tailler leur vigne ,battre leur enclume ou faire chauffer le four.
Le préfet a évoqué dans son discours les fleurs déposées par les enfants des écoles ,y voyant un symbole de paix.
Les autorités civiles et militaires ont ensuite assisté à l'office religieux en la cathédrale Saint Michel.

PUIS A TREBES
Après la messe ,le cortège s'est formé pour rejoindre le cimetière ou après le dépôt de gerbes ,M VARALDA a lu le manifeste de l'UFAC,le Reveil Trébéen a exécuté la Marseillaise avant le retour à la Mairie.
Dans la salle des congrès ,le maire Claude BANIS recevait un diplôme du Souvenir français des mains de M Jean ERARD (décédé depuis) puis votre serviteur et M André TIREL ont reçu l'insigne de porte drapeau.
C'est M Adolphe CASSE président des ACPG-CATM qui a dirigé les cérémonies et a donné lecture des états de service des deux récipiendaires

11 NOVEMBRE 1998 ,COMMÉMORATION DU 80° ANNIVERSAIRE ,CARCASSONNE[/b
Le 11 novembre est aussi un message de paix transmis aux enfants.
Les élèves de l'école des Troubadours se tiennent droits mais sont légèrement impressionnés devant le monument aux Morts place Davilla.
D'autres avaient 20 ans lorsqu'ils ont perdu leur vie du coté de Verdun sur un champ de bataille dont un poilu touché par une balle à 10h50 ce matin du 11 novembre 1918 ,dix minutes avant la signature de l'Armistice dans la clairière de Rethondes.
8 millions d'hommes ont gagné la plus grande bataille de l'histoire écrivait le maréchal FOCH en 1918 mais ont aussi connu les horreurs de la grande guerre.
Ils seront 11343 jeunes de l'Aude à trouver la mort sur le front.
Aujourd'hui les enfants devant les drapeaux des Anciens combattants s'associent au souvenir de la Nation en hommage aux combattants disparus.
A 10h place du général de Gaulle ,des centaines de carcassonnais ont répondu présent pour la prise d'armes.
Le délégué militaire départemental ,le colonel LALOUE accompagné du lieutenant colonel LEGRAND commandant du 3°RPIMa passent  les troupes en revue ,parachutistes ,gendarmes motorisés ,sapeurs pompiers et volontaires de la Croix Rouge qui vont ensuite défiler boulevard Barbés.
La 1° compagnie du capitaine SUNJURA ouvre le défilé devant la 2 du capitaine REY et les véhicules de la compagnie d'éclairage et d'appui du capitaine LECRIVAIN suivis du peloton motorisé de la Gendarmerie ,la Croix Rouge et les Sapeurs Pompiers.
Pendant la cérémonie ont été faits chevalier de l'ONM les lieutenant Alain SCHMITT et Patrick DUBLANC après la remise de la Médaille militaire à M Georges CASTAING ,Jules BREITHAUPT ,René AGUAS ,Roger RIBEILL, Roger SICARD.

DEFILE TERMINE ,DIRECTION TREBES]
Le 11 novembre 1918 ,le clairon sonnait sur toute la ligne de front ,un terrible conflit prenait fin.
C'est le président des anciens combattants qui a lu l'allocution de circonstance ''vous êtes notre deuil et notre orgueil'',le maire Claude BANIS rappelait les combats acharnés ,dans les barbelés ,les tranchées ,la boue ,la pluie ,le froid sous les bombardements continus de l'artillerie et de l'aviation ,enfin il a souligné le sacrifice de ces hommes admirables.Il a insisté sur la vigilance à observer dans un monde troublé afin que les jeunes ne connaissent pas les mêmes atrocités.
Après les discours trois combattants d'AFN ont reçu la médaille d'Afrique du Nord ,Guy BARTHES incorporé en 1948/49 puis gendarme en Afrique du Nord ,Vincent BELTRAN qui a effectué 22 mois en Algérie et Michel BERTRAND (décédé depuis) incorporé de 1957 à 1959 en Algérie

ILS VOULAIENT QU'ELLE SOIT LA DER DES DER ,11 NOVEMBRE 1999 A CARCASSONNE

Les poilus espéraient que cette sale guerre de tranchées ,de larmes et de boue serait la dernière ,la ''der des der'' ,la Première guerre mondiale aura été le germe de la seconde.
La france sortait affaiblie mais victorieuse d'un combat dont l'enjeu était la liberté ,la dignité et la paix entre les peuples.
Pour que le sacrifice des poilus ne tombe pas dans l'oubli ,les carcassonnais dans le froid du 81° anniversaire se sont souvenus.
Au cours de la prise d'armes ,le colonel Patrick BURIE ,commandant le groupement de gendarmerie de l'Aude a été fait chevalier d ela Légion d'Honneur ,le gendarme Christian GOGIBUS de la brigade de St Hilaire à reçu la Médaille Militaire ,le chef d'escadron Joél HILAIRET du groupement de gendarmerie ,le lieutenant Jean Paul PILOZ et le major Dominique REBEYROL-BRIMEUR ,tous deux du 3° RPIMa ont été faits chevalier de l'ONM,l'adjudant de réserve Pierre MONTEIL a reçu la médaille d'argent des services militaires volontaires.
Mais les honneurs reviennent à Mme Juliette GAILLARD de Trèbes qui pour son passé de résistante a reçu les insignes d'officier de la Légion d'Honneur des mains du général JOSZ ancien DMD de l'Aude.Internée puis déportée dans les camps de concentration  à Ravensbruck et à Zivadau en Tchécoslovaquie.
Le préfet M DECHARRIERE (décédé suite à un accident de ski) demandait de ne pas oublier la somme de courage et de souffrances endurées dans ces épreuves.
Depuis Mme GAILLARD nous a quitté.

Mme Juliette GAILLARD
Originaire de la Mayenne ,elle n'a que 22 ans quand elle décide de rentrer dans la clandestinité et la résistance à l'occupant nazi.
Elle a assumé des missions de transport d'armes ,de liaison pour les FTP et a assuré la fourniture de cartes d'alimentation gratuite aux résistants clandestins et aux réfractaires au STO. Elle a aussi participé à des sabotages et des embuscades de nuit.
Un camarade de combat arrêté par la Gestapo ,donne son nom sous la torture ,elle est arrêtée ,emprisonnée à la prison de Fresnes pendant 6 mois condamnée à être déportée et dirigée vers les camps de la mort à Ravensbruck puis à Zwodat en Tchécoslovaquie du 8 aout 1944 au 18 mai 1945.La libération lui évitera l'issue fatale.
Elle est titulaire de la croix de guerre avec palme ,de la médaille militaire ,croix du combattant volontaire de la résistance ,croix du combattant.Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 1963 elle a reçu les insignes d'officier au cours d ela cérémonie du 11 novembre 1999;
Mme GAILLARD ,JUJU pour les intimes repose en paix après avoir défendu notre Liberté.

UN AUTRE OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR A TREBES
Comme tous les ans le cortège réunissant les jeunes ,moins jeunes et enfants des écoles s'est rendu au monument aux Morts du cimetière.
Le manifeste de l'UFAC et le message ministériel ont été lus rendant hommage aux combattants tombés pour la liberté de la France avant le dépôt de gerbes.
Au retour dans la salle des congrès ,M Gaston BLESA était à son tour fait officier de la Légion d'Honneur.Dans leurs discours ,M Casse ,président des ACPG-CATM ,M Claude BANIS ,maire de Trèbes et le général OULANIER ont rappelé les états de servic ,les titres et mérites éminents qui sont à l'origine de cette promotion.
Entouré de sa famille et de nombreux amis ,Gaston BLESA a vécu avec beaucoup d'émotion cette cérémonie.Il était chevalier de la Légion d'Honneur depuis le 8 mai 1981 ,médaillé militaire ,croix de guerre 39/45 ,croix de guerre des TOE avec 5 citations ,blessé au combat ,croix du combattant volontaire.
Depuis Gaston nous a quitté ,il n'y a plus d'officier de la Légion d'Honneur à Trèbes.
william


Dernière édition par william durand le Mer 19 Fév - 15:32, édité 5 fois (Raison : Complément de textes le 27janvier 2014)

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty LES CEREMONIES DU 8 MAI

Message par william durand le Lun 25 Nov - 10:03

8 MAI 1995 A CARCASSONNE
UNE COMMÉMORATION DANS LA SOLENNITÉ
Il y a tout juste 50 ans la capitulation de l'Allemagne nazie mettait fin à la guerre la plus meurtrière de tous les temps.
La cérémonie a débuté au monument de la résistance square Gambetta dans une ambiance solennelle.
Tribune officielle comble ,tribune des porte drapeaux des associations patriotiques aussi.
Au cours de la cérémonie plusieurs décorations ont été remises:
_chevalier de la Légion d'Honneur ,colonel Gérard JARRY
_médaille militaire ,Mohamed LAMIRI ,Roger VUITTON ,Camille CABOCEL ,Ramon MIRAVETTE ,Sylvain RAYNAUD
_officier de l'ONM ,adjudant chef Pierre VIDAL
_chevalier de l'ONM ,Roger RAYNAUD ,chef d'escadron Georges BIZOUARD ,major Pierre BARBOUTEAU ces deux derniers étant en activité.
Le préfet a lu le message du ministre des Anciens combattants qui rappelle que le 8 mai 1945 marquait à la fois une fin et un renouveau ,fin de la guerre et renouveau de la paix qu(il faut sans cesse préserver et consolider.
Avant le défilé des troupes sur le boulevard de Varsovie ,l'ordre du jour communiqué par le général de Gaulle aux armées de terre ,de l'air et de mer le 8 mai 1945 a été lu.
Le défilé a été ouvert par les hommes du 3° RPIMa et leurs véhicules suivis des sapeurs pompiers et des drapeaux des Anciens combattants sur le boulevard de Varsovie.
Pendant toute la cérémonie ,le carillon de Saint Vincent égrenait le fameux ''Lili Marlène''.

8 MAI 1996 A CARCASSONNE PUIS A TREBES
S'il y a eu une commémoration bien arrosée ,c'est bien celle la.
Sous une pluie battante à Carcassonne ,la cérémonie a été annulée dès le dépôt de gerbe tellement la pluie battante a fait fuir tous les participants qui voulaient participer à cette cérémonie.
Le temps de se changer en arrivant à Trèbes pour assister à celle de le ville en espérant avoir un peu moins d'eau ,c'est raté ,sous une pluie battante la municipalité et les anciens combattants ont du se réfugier salle des congrès pour commémore la capitulation nazie et le sacrifice des troupes françaises qui ont contribué par leurs combats à la libération d ela France.
Le manifeste du ministre des Anciens combattants a été lu par M FERRIF ,premier adjoint au maire ,puis M LANNE recevait la médaille militaire et M Serge RICHARD ,l'insigne de porte drapeau

LE 8 MAI 1997 A CARCASSONNE ,UN HOMMAGE VICTIME DU FROID OU LA MÉMOIRE QUI FLANCHE?
Le 8 mai a été victime du froid après une longue période de chaleur,peu de monde à la cérémonie mais un réel enthousiasme du public.
Ceux qui ont vécu l'armistice du 8 mai 1945 se font de plus en plus rares mais le souvenir se perpétuera encore longtemps.
Le devoir de mémoire sur cette sombre période a été maintes fois rappelé ,les cérémonies en sont la preuve.
Le dépôt de gerbes a eu lieu au monument de la résistance du square Gambetta puis au monument aux Morts.
La remise de décorations a pu se faire en plein air contrairement à l'an passé et l'adjudant chef Alfred COLONNA a reçu la médaille militaire ,le sergent chef Jean Baptiste BEAUMELLE fait chevalier de l'ONM et le capitaine Pierre LAMY  décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze pour son comportement exemplaire en ex Yougoslavie , par le lieutenant colonel SIX commandant le 3° RPIMa.
Les drapeaux des associations patriotiques ont ouvert le défilé devant les écoliers
La troupe par contre était présente et c'est au rythme de leur chant de régiment ''Etre et durer'' que les paras ont défilé suivi des pompiers avec jeeps et camions d'intervention.

A TREBES AUSSI IL FAISAIT FROID CE 8 MAI 1997
Après la messe en l'église de Trèbes ,c'est le maire qui a conduite le cortège pour le dépot de gerbes au cimetière communal ou se trouve le monument aux Morts.;
Le président des Anciens combattants dans son allocution n'a pas manqué de rappeler l'appel à célébrer la mémoire des morts mais aussi celui à défendre la paix.
Madame GAILLARD ,nouvellement promue officier de la Légion d'Honneur a déposé une gerbe avec une petite fille aux cotés du maire Claude BANIS.

UN 8 MAI 1998 A CARCASSONNE SOUS LE SIGNE DES VALEURS RÉPUBLICAINES
Le cérémonial parfaitement huilé s'est déroulé dans le strict respect des horaires ,les Anciens combattants en rangs serrés mais qui se dégarnissent chaque année un peu plus avaient sorti leurs drapeaux ,ils sont les témoins bien vivants d'un temps de barbarie bien réel.
Une autre présence porteuse d'espoir est la présence des enfants square Gambetta ,ils sont de l'école primaire Berthelot ,ils sont venus déposer les fleurs de la liberté.Les enseignants avec les Anciens combattants accomplissent leur devoir de mémoire.
Dans les discours ,l'idéal de la résistance a été exalté tant par le préfet BELLION que par le maire Raymond CHESA.
Sur le boulevard Marcou ,pompiers ,parachutistes et bénévoles de la Croix rouge ont défilé après la remise de décorations par le Délégué militaire départemental.

ET AUSSI A TREBES
Cinquante trois années de paix et de liberté pour l'Europe mais à quel prix ,50 millions de victimes dont 25 millions de civils et 6 de juifs décimés tels sont les chiffres de ce génocide effrayant.
La cérémonie au monument au Morts s'est déroulée sous un vent violent comme on en connait dans notre ville ,après le dépôt de gerbes le cortège a rejoint la mairie pour la suite de la cérémonie.
Un évènement de marque a été vécu par la section des ACPG-CATM la plus ancienne section d'anciens combattants qui célébrait la remise d'un drapeau tout neuf en présence du Maire ,des conseillers municipaux ,des présidents d'associations et de la population.
C'est M Serge RICHARD porte drapeau de la section encadré des autres drapeaux des sections locales ,qui a reçu l'emblème neuf.La marraine du drapeau était Mme GAILLARD.Le Maire de Trèbes a remis le drapeau à M Adolphe CASSE président de section qui à son tour l'a transmis à son porte drapeau.

8 MAI 1999 A TREBES
A 9h15 a débuté la traditionnelle cérémonie du 8 mai commémorant le 54° anniversaire de la fin de la guerre 1939/45 ,d'abord à l'église pour y suivre l'office ou anciens combattants ,élus et population se sont rassemblés autour des drapeaux des Anciens combattants.Ensuite le Réveil trébéen a accompagné le cortège au cimetière pour le dépôt de gerbes suivi de la lecture des messages ,notamment celui du ministre des anciens combattants.
Dans son allocution ,le Maire Claude BANIS a transmis une double leçon ,grandeur d'ame et de courage et générosité des hommes Morts à la fleur de l'age pour que d'autres vivent en paix et libres

LE 8 MAI 2000 A CARCASSONNE
UN MESSAGE ,PLUS JAMAIS CA

Le 8 mai 1945 ,la France retrouve sa liberté et la démocratie ses droits ,le devoir de mémoire doit donc être préservé.
Malgrè une pluie fine mais soutenue ,les carcassonnais étaient nombreux pour assister à cette cérémonie.
La cérémonie marque le 55° anniversaire de la Libération.Pour cette occasion un défilé a eu lieu dans les rues de la ville.
Après le dépôt de gerbes place Davila ,le cortège a descendu le boulevard Barbés pour se rendre place du général de Gaulle devant la caserne Laperrine sous la présidence du préfet del'Aude M Gérard BOUGRIER.
Ce sont les élèves des classes de CM1 et CM2 de Pech-Mary qui ont ouvert le cortège.
Comme tous les ans le défilé des troupes à pied puis les véhicules des paras et des pompiers  ,a recueilli de nombreux applaudissements.
Pendant la prise d'armes ,une importante remise de décorations a eu lieu:
_Médaille militaire:major André VILAS , adjudant chef Eric DOREZ ,adjudant Guy CANO ,adjudant Louis FLORES ,gendarme Alain VILLEROUX et M Jean BATTLE.(4 gendarmes ,un militaire)
_ONM:chef de bataillon Jean Charles GRASTILLEUR ,major Claude PERRIN
_Croix de guerre des TOE: sergent chef Christophe VIDAILLAT ,sergent François LEMAN ,sergent Alexis SZABO
_Croix de la Valeur militaire étoile de bronze: brigadier Jean CUZIOL (civil)
_Croix du combattant volontaire avec barrette Indochine :René ALLEMANY (décédé depuis)

A TREBES DANS L'EMOTION

La section de Trèbes des ACPG était partie prenante dans cette cérémonie.
Comme l'indiquait son président M CASSE ,''notre drapeau ,celui qui flotte au sommet du mat jouxtant le monument est le garant de l'identité de notre cher et vieux pays'' ''soldats ,héritiers de plusieurs siècles de traditions de vertus et de courage dans la fidélité au drapeau bleu ,blanc et rouge ymbolisant l'honneur du passé et l'espérance de l'avenir''
Après le dépot de gerbes le cortège est redescendu à la Mairie pour les traditionnels discours et le vin d'honneur de la municipalité.

8 MAI 2001,TOUTE LA CITE RASSEMBLÉE A TREBES
C'est avec émotion et dans le recueillement que les Anciens combattants de toutes les générations du feu se sont regroupées autour de leurs drapeaux devant le monument aux Morts.
Une forte délégation municipale avec le maire Claude BANIS en tète ,vint apporter un témoignage de fidélité aux enfants de Trèbes sacrifiés pour la liberté des français.
Avant le défilé du cortège vers le cimetière ,un office religieux célébré par l'Abbé ZAGO ou il prononça une émouvante homélie à la gloire des combattants tombés lors des batailles de la Libération de la France.
Après le dépôt de gerbes ,le petit Kévin MAS (10 ans) a récité le poème de Victor Hugo (juillet 1831) ''Hymne aux morts''
Au cours de son discours ,le maire tint à souligner le courage de ces hommes combattants intrépides au service  de la république sous l'égide d'un général hors du commun.Ils ont payé l’impôt de la souffrance et du sang ,ils ont droit au respect et à la reconnaissance.
Dans la salle des congrès ,Jésus HERREROS a reçu la croix du combattant après avoir servi au 1er Régiment étranger à Sidi Bel Abbès.

suivra


Dernière édition par william durand le Mer 19 Fév - 15:07, édité 2 fois

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty LES CEREMONIES DU 3° RPIMa ET DES DEPORTES

Message par william durand le Dim 1 Déc - 10:39

D'AUTRES CEREMONIES
29 FÉVRIER 1996 RETOUR DU 3° RPIMa DE SARAJEVO
De retour d'une mission en  ex-Yougoslavie ,ces soldats d ela paix ont défilé sur le boulevard Barbès.Les Carcassonnais étaient là aussi.
Les murs de la caserne Laperrine étaient pavoisés de gigantesques flammes noires avec l'ancre de marine.
Le Bat 4 en ex Yougoslaie s'est enrichi d'une nouvelle expérience.
Des paras de Tarbes (1° RHP) de Montauban (17° RGP) ,du 3 et la musique de la 11° division parachutiste ont défilé devant trois généraux,les trois chefs de corps des régiments présents ,le préfet BELLION en grande tenue pour fêter le retour du 3 devenu une force de paix.
Ces militaires sont devenus des gardiens d ela paix fiers d'avoir accompli cette nouvelle et délicate mission onusienne.
Ils étaient 900 dont 500 du 3 à défiler avec le colonel MARENGO à leur tète et félicités par le général GODINOT commandant la 11° DP.
Avant le défilé des troupes ,le capitaine GAUME ,l'adjudant BRETON et le sergent PIERRAT ont reçu la médaille d'or de la Défense nationale ,le lieutenant NICOLAOU a été décoré par l'attaché militaire de l'ambassade de Pologne en France, de l'ordre du mérite de la République polonaise pour avoir sauvé d'une mort certaine des religieuses polonaises responsables d'un orphelinat au Rwanda.

REMISE DE FOURRAGÈRE AU 3° RPIMa LE 26 AVRIL 1996
Une quarantaine de soldats ont fini leur instruction et reçu la fourragère du régiment.
Certains n'ont pas résisté aux 5 mois de rude formation à la 11° compagnie.Les opérations commando ,les longues marches ,les exercices ont eu raison de ces jeunes qui ne sont pas allés au bout.
Les 40 du lieutenant LESAFFRE ont reçu sur un terrain de Leuc (11) leur fourragère ,ils font partie de la 2° compagnie.
C'est le lieutenant colonel BESSON second du régiment qui a présidé la cérémonie.Après la revue des troupes ,les paras ont défilé ,rendu les honneurs au drapeau et prêté serment avant de recevoir la fourragère sous les yeux de leurs familles ,d'anciens combattants ,du maire et des habitants de Leuc.

LE 28 JUIN 1996 ELLE A LIEU A CAUNES MINERVOIS (11)
C'est M Félix BLANC ,président des Anciens combattants de Caunes qui après de longues heures de discussions ,des déplacements et d'aménagements a eu la fierté de voir les jeunes du 3 recevoir la fourragère dans sa commune marquant ainsi le rapprochement armée-population.
A 16h ,le maire recevait le chef de corps dans sa mairie,ensuite ,le cortège précédé de 4 jeunes filles coiffées du bonnet phrigien se mettait en route au son de la musique du régiment.Les drapeaux des associations suivaient les personnalités.
Une première halte à la stèle de la résistance ou des gerbes furent déposées pendant le Chant des partisans,puis nouvelle halte au monument aux Morts avant l'arrivée sur le stade.
Salut au drapeau revue des troupes ,passation de commandement entre les capitaines VIRPEU et BERTHOMIEU et enfin remise de la fourragère aux jeunes instruits par l'adjudant CRESPIN, qui s'est  terminée par un largage de parachutistes au dessus du village.
Les jeunes paras vont rejoindre la 4° compagnie.

ET LE 26 SEPTEMBRE 1996 A CARCASSONNE
Ce sont une trentaine de jeunes paras de la section du lieutenant KAIL qui ont reçu cette distinction régimentaire.
Le lieutenant colonel BESSON a présidé cette cérémonie en présence des portes drapeaux des associations patriotiques et des anciens du 3.
Elle s'est déroulée quai Bellevue face à la Cité après le 5° mois de service et d'instruction.
A l'issue ces jeunes vont rejoindre leur compagnie de combat.

28 MARS 1997 ,REMISE DE FOURRAGÈRE A TREBES

Il y avait plus de 10 ans qu'on n'avait pas vu une prise d'armes à Trèbes.Il y avait foule à l'aire du théatre en plein air.
40 engagés de la section du lieutenant VAUDIN sont devenus parachutistes au sein du 3° RPIMa.
La cérémonie était présidée par le chef de corps ,le lieutenant colonel SIX en présence du secrétaire général de la préfecture M MASSINON et du maire de Trèbes ,le docteur Claude BANIS entouré de nombreux élus.
Les représentants du monde combattant ,portes drapeaux ,personnalités locales civiles et militaires avaient répondu à l'invitation.
Un vent très fort supérieur à 15m/s a empêché les sauts prévus au programme.
Quatre sous officiers ont reçu la médaille militaire et la croix de la valeur militaire pour s’être illustrés sur des théâtres d'opérations,il s'agit de l'adjudant Jean Paul FORMIGER ,médaille militaire ,le major Patrick DUBLANC et le 1ère classe Jean Marc KICHSTETTER ont reçu la croix de la valeur militaire et l'adjudant chef REBEYROL-BRIMEUR ,la médaille de l'aéronautique avec plus de 2000 sauts en parachute.
La présence des écoliers et du tissus associatif a permis de resserrer les liens armée nation et la présentation des blindés (VAB) par des professionnels du 3 a permis de mieux les connaitre.
william

14 AOUT 1997 REMISE DE FOURRAGERE A LAURE MINERVOIS (11)
Ce sont des soldats du contingent qui ont reçu la fourragère du 3° RPIMa ce jour en présence des drapeaux des associations d'anciens combattants alors qu'un détachement du 3 présentait les armes.
La cérémonie a été de courte durée sur le stade du village ,l'arrivée du colonel commandant le régiment a donné le signal de la remise des fourragères après la revue des troupes.


19 JUILLET 1996,PASSATION DE COMMANDEMENT AU 3° RPIMa

C'est au square André Chenier que le colonel MARENGO a remis son commandement au lieutenant colonel SIX.
Les carcassonnais sont fiers de leur régiment et veulent le garder ,les paras le leur rendent bien.
Le général SOUBIROU (mon ancien patron en Yougoslavie-FRR 1995) ,patron de la 11° DP a passé les troupes en revue avec le colonel MARENGO qui a reçu la croix de la Valeur militaire avec étoile d'argent.Le chef de bataillon Didier FRANSCESCHI a aussi reçu la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.
Deux autres personnes furent décorées ,M Louis RADISON ,chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur et M Maurice ERBAUT ,Médaille militaire.
Le nouveau chef de corps du 3 ,le lieutenant colonel Philippe SIX revient comme patron après y avoir servi comme lieutenant et capitaine.Les anciens colonels du régiment devenus généraux étaient présents:PONCET,BILLOT,CANN,STOUF,SALVAN.
Le lieutenant colonel SIX aime aussi la moto (il en est mort en Guyane suite à un accident) il est agé de 42 ans ,marié et père de 4 enfants.

20 DÉCEMBRE 1996 REMISE DE FOURRAGÈRE A CARCASSONNE
44 paras de la section du lieutenant CASTET viennent de passer 23 semai,es d'instruction terminées par un raid de 120 km et ont reçu leur fourragère avant d'étre incorporés à la 2° Cie de retour du Gabon.
La cérémonie a eu lieu dans la cour de la caserne sous les ordres du colonet DURY en l'absence du colonel SIX qui commande le régiment blessé lors d'un saut en parachute.
Ensuite 4 paras ont été décorés de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze pour faits d'armes en Yougoslavie (attentat à la roquette anti char contre un tramway bosniaque )en janvier 1996: caporal chef RIVIERE ,caporaux CADIOU ,ROLLAND et GEINDREAU.Le colonel a signalé le calme et le sang froid ainsi que leur discipline qui ont permis de sauver des vies humaines.

30 OCTOBRE 1997 REMISE DE FOURRAGÈRE A VILLEGAILHENC (11)


Dès 10 heures les militaires du 3 ont défilé dans les rues du village.Après le dépôt de gerbes au monument aux Morts en présence d'un piquet d'honneur ,des porte-drapeaux et de la musique militaire ,les élus et la population se sont dirigés vers le stade ou a eu lieu la remise de fourragère aux jeunes engagés de la section du lieutenant LE PRIEUR ainsi que la remise de décorations.
Le froid et les mauvaises conditions atmosphériques n'ont pas permis la démonstration de sauts.
Les enfants ont pu se familiariser avec les véhicules présentés par les parachutistes alors qu'un vin d'honneur à la coloniale était servi aux participants.
BAZEILLES ET SAINT MICHEL LE 5 SEPTEMBRE 1997

C'est avec un peu d'avance sur la date  de la St Michel que le 3°RPIMa a fété le 127° anniversaire des combats de Bazeilles au cours d'une prise d'armes dans la caserne Laperrine.Le régiment a antcipé pour étre au complet car deux compagnies vont partir à Libreville au Gabon et une troisième  avec un état major à Bangui aux ordres du lieutenant colonel SIX.
700 militaires étaient rassemblés pour cette occasion en souvenir de ces combats de Bazeilles ou la division bleue est entrée dans l'histoire .Etaient présents le président de l'amicale du 3 ,le secrétaire général de laPréfecture ,le maire de Carcassonne ,les anciens combattants et leurs drapeaux.
Le défilé qui a suivi a emmené les paras à la cathédrale St Michel pour assister à la messe du souvenir.
LES CEREMONIES DES DEPORTES


28 AVRIL 1996 JOURNÉE NATIONALE EN SOUVENIR DES DÉPORTÉS A TREBES
La cérémonie se déroule à la stèle de la Résistance ,boulevard du minervois.
Nous sommes en pleine période des pages glorieuses et dramatiques de notre histoire.Anniversaire des combats de la libération suite aux débarquements en Normandie et en Provence.
Notre commune marque solennellement la permanence du souvenir ,n'oublions pas ceux qui sont marqués à vie ,ceux qui ne sont plus après avoir souffert de la captivité.
M Adolphe CASSE  a fait procéder au dépôt de gerbes avec des enfants mais aussi Mme GAILLARD résistante ,déportée et M CALMET ,résistant (disparu également depuis).

ET A CARCASSONNE,NI HAINE NI OUBLI

Les derniers rescapés de l'enfer des camps poursuivaient leur devoir de mémoire.
Square Gambetta dans la grisaille du ciel avec un petit crachin ,il y avait une maigre participation devant le monument de la Résistance.
Le piquet d'honneur était fourni par le 3° RPIMa et la musique municipale  a envoyé le ''Chant des partisans''.
Plus d'un demi siècle après ,le printemps de 1945 ,les déportés carcassonnais ont été  libérés entre le 15 avril et le 5 mai ,les rares survivants demeurent des témoins irréductibles.
M Henri SENTENAC a lu le message de toutes les associations de déportés devant les élèves de l'école Saint Saens.
Ils restent comme témoins sur Carcassonne: René MONTPELLIER et André SAURA (Buchenwald) Pierre PUERTO ,Henri SENTENAC et Georges TERES (Dachau) Jean VALLS et Henri Véhils (Mauthausen)

27 AVRIL 1997 A CARCASSONNE ,JOURNÉE DE LA DÉPORTATION

Toutes sensibilités politiques et philosophiques confondues ,les carcassonnais ont accompli leur devoir de mémoire  au monument de la Résistance.
Les enfants des classes de CM1 et CM2 de l'école Fabre d'Eglantine étaient présents au square Gambetta et faisaient bloc uni contre la cruauté des nazis avec les anciens combattants ,élus et associations patriotiques.
Des témoins de l'horreur étaient aussi présents comme le président audois des déportés Henri SENTENAC qui a été arrêté le 19 octobre 1941 à Narbonne ,qui a connu le camp de Dachau pendant 11 mois .Il a évoqué la terrible solution finale .Il a été jeté dans les geôles vichystes de Carcassonne puis à coté de Villeneuve sur Lot ou avec d'autres ils tentèrent de s'évader mais ayant échoués ce sont douze prisonniers qui ont été fusillés dont M PELOUZE de Carcassonne (une rue porte son nom à Carcassonne).
Henri GARINO ,lui est né dans un camp d'une mère slave et d'un père républicain espagnol.Ils se sont tous retrouvés dans les mémes antichambres de la mort conduites par des fanatiques.
A la libération des camps ,il y a 52 ans les alliés trouvèrent effarés des hommes et des femmes affamés ,mangés par la vermine.

A TREBES
La manifestation s'est déroulée devant la stèle de la Résistance ,boulevard du Minervois devant une forte délégation d'élus menés par Jean Paul FERRIF ,premier adjoint au maire.
Il y avait aussi les représentants du monde combattant ,de la gendarmerie et des  sapeurs pompiers.
Adolphe CASSE a pappelé les moments douloureux dans les camps de concentration n,azis et a inviter l'assistance à se souvenir de toutes celles et ceux qui sont morts pour que nous vivions libres.Le dépot de gerbes a été suivi du chant des partisans.

29 AVRIL 2001 UNE JOURNÉE POUR SE SOUVENIR A CARCASSONNE
Associations ,Fédérations de déportés se sont réunis pour commémorer le 56° anniversaire de la libération des camps.
Des jeunes de l'école primaire de Montredon se sont associés à cette cérémonie.
Les déportés ont tenté de faire passer un message aux jeunes après les crimes nazis.
Les enfants présents ont participé au dépôt de gerbes avec les autorités préfectorales et municipales.
suivra


Dernière édition par william durand le Mer 19 Fév - 15:18, édité 9 fois (Raison : rajout le 13 janvier 2014 journée de la déportation du 27 avril 1997)

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty CEREMONIES DU 14 JUILLET

Message par william durand le Mer 4 Déc - 15:09

ET DES 14 JUILLET
CELUI DE 1996
La cérémonie du 14 juillet a été l'occasion pour les autorités de saluer l'action des parachutistes du 3° RPIMa en Centrafrique.
Avec leur retour ,c'était leur 14 juillet ,présentés Boulevard de varsovie dés 10h les hommes de la 4° compagnie et ceux de la compagnie d'éclairage et d'appui étaient la pour honorer ces cérémonies nationales.
Le colonel MARENGO n'a pas manqué de saluer l'action de ses hommes à Bangui pendant l'opération AlmandinII qui ont mené à bien l'évacuation des ressortissants et les assauts sur les mutins sans avoir à déplorer de blessés face à des ennemis nombreux et bien armés,vous avez fait partie des grands du 3.
Plusieurs militaires ont été décorés ,le lieutenant colonel Guy ROLIN (gendarmerie) et le capitaine Jean Louis BERTHOMIEU ,chevalier d ela Légion d'Honneur,major Francis CARRIZO et sergent Jean Marie CHATELAIN ,chevalier dans l'ordre national du mérite.
Le défilé des troupes  a été entamé aux airs des unités  ,les pompiers et les membres de la Croix Rouge suivant suivis des véhicules de l'avant blindé avant que tous se retrouvent dans les jardins de la préfecture.
suivra

LE 14 JUILLET 1997 A CARCASSONNE
Deux particularités ont marqué ce 14 juillet ,le départ du colonel BOURRET ,DMD qui fais ses adieux aux armes et présence du centre de formation de la Police nationale.
C'est sous un soleil de plomb que s'est déroulée square André Chenier ce 14 juillet en présence de toutes les autorités civiles et militaires que compte la ville.
La lecture de l'ordre du jour a été faite par le général de corps d'armée HUCHON ,gouverneur militaire de défense de Marseille Méditerranée ,les troupes en armes étaient aux ordres du lieutenant colonel SIX commandant le 3° RPIMa.
Le colonel BOURRET a été promu officier de la Légion d'Honneur ,le lieutenant colonel TRAMOND du 3 et l'adjudant chef en retraite MARIOU ,chevalier de la Légion d'Honneur,le colonel en retraite RUSQUES ,officier de l'ONM et le capitaine de gendarmerie en retraite ROPTIN ,chevalier de l'ONM.
Le défilé a suivi cette remise de décoration avec la fanfare de la CMD de Marseille devant le 3° RPIMa ,les éléves de la police nationale ,le 4° RE suivait le peloton motorisé de la gendarmerie ,les pompiers ,la croix rouge
william


Dernière édition par william durand le Lun 27 Jan - 14:27, édité 2 fois

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Sam 7 Déc - 9:52

21 JUILLET 1996 ,JOURNÉE DES PERSÉCUTIONS RACISTES ET ANTISÉMITES A CARCASSONNE
Instituée pour que les jeunes se souviennent ,cette journée doit rappeler à tous que les horreurs du passé ne doivent plus se reproduire.
Cette journée a été instaurée  en 1993 par Mme Simone VEIL qui elle même a été déportée.
Le préfet Dominique BELLION a déposé la gerbe devant la ^plaque commémorative au square André Chenier

CELLE DU 20 JUILLET 1997
Les associations d'anciens combattants organisent traditionnellement cette cérémonie commémorative la plus proche du 23 juillet en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites contre l'humanité de 1940 à 1944.
La plaque commémorative a été apposée au jardin Chénier en 1993 porte l'inscription ''N'oublions jamais'' pour préserver les jeunes générations.
Le maire de Carcassonne était présent ainsi que des membres des communautés israélites régionales.

22 JUILLET 1996 ,50° ANNIVERSAIRE DE LA REMISE DE LA LÉGION D'HONNEUR A LA CROIX ROUGE A CARCASSONNE
En fin d'après midi ont eu lieu les cérémonies pour les 50 ans de la remise de la Légion d'Honneur et de la Croix de guerre à la Croix rouge.
Dans l'Aude il y a 2500 adhérents.
La cérémonie a donné lieu à un dépot de gerbes au monument aux Morts de la ville
La Croix rouge est née en 1863 sur le champ de bataille de Solférino.
A Carcassonne ils sont 90 qui oeuvrent en collaboration avec le SAMU et peut intervenir lors de déclenchement de plans rouges ou ORSEC

PRISE D'ARMES ET REMISE DE DECORATIONS AU 3° RPIMa LE 7 MARS 1997
La prise d'armes qui s'est déroulée dans l'enceinte de la  caserne à Carcassonne avait pour but de remettre des décorations suite à plusieurs opérations.
En Centrafrique les évènements remontent à 1996 ,opération ALMANDIN II ,le sergent VAURIOT avait été blessé.
22 récipiendaires sur les 30 décorés étaient présents et ont reçu la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze au titre de la brigade ou du régiment.Ils appartiennent à la 4° compagnie et à la Compagnie d'éclairage et d'appui.Les deux capitaines commandant ces compagnies ,MONTEGUT et COURCELLE ont également été cités.
Pour ce qui concerne la Yougoslavie ,c'est le capitaine PERRIN qui a été décoré ,il commandait la 3° Compagnie.
Cette cérémonie s'est déroulée en présence de personnalités représentant le conseil général ,la préfecture.
Le colonel DUCHESNE ,chef d'état major de la 11° division parachutiste a passé les troupes en revue avec le lieutenant colonel SIX (bientôt colonel) commandant le 3° RPIMa et le colonel BOURRET ,Délégué militaire départemental.
Source La Dépèche

8 aout 1996 CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DU MASSACRE DE TRASSANEL (11)
Le 8 aout 1944 ,une trentaine de résistants sont faits prisonniers par les allemands dans le maquis de Trassanel et massacrés sur le chemin qui rejoint le village.
Pour le 52° anniversaire ,une stèle de marbre a été érigée et dévoilée ce 8 aout 1996,cette pierre en marbre de Caunes (11) a été implantée sur le chemin conduisant à la grotte ou ce jour 44 combattants de la Liberté tombèrent sous les balles nazies.
Le chant des partisans a retenti devant les anciens maquisards et les autorités civiles et militaires présentes.Les noms des anciens résistants décédés dans l'année ont été annoncés.Le conquois Louis BOUISSET reste le seul témoin vivant des massacres ,il est âgé de 91 ans.
Les derniers disparus sont Théophile RIEUSSEC de Founes Cabardés (11)ancien déporté des camps de la mort ,Pierre GONZALES de Conques (11)qui échappa à la mort ce jour la en fuyant à travers les vignes malgré sa blessure,Marcel VALERO de Douzens (11) ,Henri VIDAL de Salsigne (11) ,Henri TAHON de Roubaix (59) ,Henri RASSIER et André FERRIOL de Conques (11) qui avait participé à la formation du maquis Antoine ARMAGNAC avant d'étre incorporé au 2° escadron du corps fran de la Montagne Noire.
Edmond AGNEL ,maire de Trassanel pendu le 22 avril 1944 leur avait montré le chemin de l'honneur.
Baudrigues et La Grave  ont aussi vécu la barbarie nazie.  

8 AOUT 1997 ,TRASSANEL ET LA GRAVE
47 AUDOIS MORTS POUR LA LIBERTÉ
Le souvenir du sacrifice des héros de Trassanel est toujours vivant ,maintenant les cheveux ont blanchi mais comme chaque année les anciens combattants ont accompli le pèlerinage à la grotte tragique ou 47 jeunes audois de vingt ans sont tombés sous les balles  des nazis.
Isidore VAISSIERE ,le président des anciens du maquis de la Montagne Noire a fait un premier discours devant le Préfet Dominique BELLION et tous les personnages civils et militaires du carcassonnais ,il terminait par ''Quoi qu'il arrive la flamme de la résistance ne s'éteindra pas''.
Florent MENDIZABAL de Cuxac Cabardès est un des derniers rescapés , Louis BOUISSET qui vient de décéder était aussi un des survivants ,ils vénéraient tous leur chef Antoine ARMAGNAC.Ils ont été donnés par un funeste individu.
Les porte drapeaux du corps franc de la montagne Noire avaient invité ceux du Tarn voisin.
L'histoire retient comme symbole de la Résistance audoise ,Trassanel,La Grave ,Baudrigues ou Escales ,quatre hauts lieux de la barbarie nazie.
Les cérémonies qui ont débuté le matin devant la pierre plantée ,monument de granit qui fait face à la montagne et à la grotte se sont poursuivies l'après midi avec un rassemblement à La Grave puis au cimetière de Trassanel.

DÉCÈS DU SEUL SURVIVANT DU MASSACRE DE TRASSANEL LE 3 JUILLET 1997 A CONQUES (11)
Louis BOUISSET ,le miraculé est mort à 92 ans.Fusillé avec 46 de ses frères d'armes il avait survécu au mitraillage et au coup de grâce.
Destin exceptionnel ,ancien résistant du célèbre maquis de Trassanel cantonné en Montagne Noire.
Le 8 aout 1944 les allemands capturent les maquisards en fusillent 47 ,tous tombent morts ,sauf un touché au thorax ,il vit.Les allemands portent le coup de grace à chacun ,il est touché à la téte mais la balle n'est pas mortelle ,il sombre dans le coma.Le 9 aout il reprend ses esprits au milieu des corps sans vie ,il appelle au secours ,un jeune donne l'alerte ,les secours arrivent dans la clandestinité  car les allemands sont encore dans le secteur.
Il est transporté à Villegly (11) puis il est mis en lieu sur du coté de Caunes Minervois (11) il est accompagné de VITALIS CROS (préfet d'Alger dans les années 50/60) et du docteur TOURTEAU ,tous deux résistants.Louis BOUISSET est sauvé.
Il était chevalier de la Légion d'Honneur ,coix du combattant volontaire de la résistance ,Médaille militaire

19 AOUT 1996 ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE CARCASSONNE    

La libération de la ville s'est accompagnée d'épisodes dramatiques.
Témoignage d'André CANTIE victime du travail obligatoire (STO) dans une usine de Stuttgart ,qui a obtenu une permission de 8 jours ,le Dr SOUM lui a établi des certificats médicaux pour uns sciatique jusqu'au jour ou les allemands ont découvert la supercherie.Il dut rester cloitré dans sa chambre jusqu'au jour une information circule ,ils s'en vont.
Le 20 aout boulevard Jean Jaurès des coups de feu retentissent ,c'est la panique.
Plus d'un demi siècle après le massacre de Baudrigues il reste difficile de savoir avec précision le nombre et les noms des victimes .
Pendant des années les stèles de Baudrigues n'ont comporté que deux noms Jean BRINGER et Aimé RAMOND ,quatre nouveaux noms ont été rajoutés Gilbert BERTRAND ,Jacques BRONSON,Jean HIOT et Pierre ROQUEFORT.Sur une plaque figure le nom d'André GROS. Les noms de Léon JUSTE et de Maurice SEVAJOLS viennent d’être rajoutés  .D'autres noms ont été trouvés au cours de recherches:René AVIGNON,Simon BATTLE ,André TORRENT et il y avait deux femmes inconnues.
Léon JUSTE né le 20 mars 1923 à Conques (11),rejoint le maquis de Trassanel  ,arrêté le 8 aout
Maurice SEVAJOLS né le 11 avril 1915 au Poire sur vire (Vendée)  ,résiste dans le réseau Gallia ,arrêté à Perpignan le 7 aout.
Pour ces cérémonies ,un piquet d'honneur du 3°RPIMa était présent.
Baudrigues était un dépôt de munitions que les allemands ont fait sauter avec des prisonniers puis il y a eu une tuerie quai Riquet près du pont SNCF

19 AOUT 1997 DANS LE SILENCE DES BOIS DE BAUDRIGUES ,LIBÉRATION DE CARCASSONNE
La cérémonie se déroule dans la clairière proche du dépot de munitions que les allemands ont fait sauter le 19 aout 1944.
Deux des héros de la Résistance audoise après avoir été probablement fusillés ont été placés avec d'autres sur le dépot de munitions avant de le faire sauter :Aimé RAMOND et Jean BRINGER.
La cérémonie reste poignante 53 ans après aux trois  stèles de ce domaine.
Le cortège s'est ensuite dirigé vers le quai Riquet lieu d'une fusillade qui a fait 28 victimes le lendemain de Baudrigues soit le 20 aout 1944,les cérémonies se sont terminées au square Gambetta devant la stèle de la Résitance.


20 OCTOBRE 1996 ,REMISE DU DRAPEAU A L'ASSOCIATION DES VEUVES DE GUERRE A CARCASSONNE
Jour important pour cette association des veuves ,orphelins qui a reçu son drapeau symbole des sacrifices consentis pour la patrie et l4ensemble de la population.
Le monde combattant vient d'accueillir un nouvel emblème dans la cour de l'ancien Hôtel de ville avant de se diriger en cortège vers le monument aux Morts.
C'est place Davilla que le drapeau a été remis devant un piquet d'honneur du 3° RPIMa avant de se rendre à la cathédrale Saint Michel pour une messe solennelle  par Mgr DESPIERRE évêque de Carcassonne.
Le préfet Dominique BELLION a rendu un bel hommage aux Audois et Mme Colette BARATCIART (décédée depuis) qui a succédé à sa mère n'a pu retenir quelques larmes.


Dernière édition par william durand le Mar 18 Fév - 9:18, édité 7 fois (Raison : rajout cérémonie du 7 mars 1997 en rouge le 10 janvier 2014)

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Mar 31 Déc - 9:32

1° NOVEMBRE 1996 JOURNÉE DU SOUVENIR A CARCASSONNE
C'est le jour de la Toussaint qui a été choisi pour rendre hommage  à ceux qui sont morts en servant le pays.
Le cortège s'est formé vers 10h au cimetière St Michel avant de se diriger vers la place de la Poste ou se trouve la stèle  De LATTRE  puis au cimetière de la Conte et devant la stèle du maréchal JUIN.
Le général OULANIER délégué départemental du Souvenir français a lu son discours au carré militaire du cimetière St Michel.
A l'aérodrome de Salvaza une gerbe a été déposée sur la stèle des 10 aviateurs audois qui ont trouvé la mort au cours de missions militaires ou civiles.
Ces cérémonies se sont déroulées en présence des représentants de l’État ,du maire de Carcassonne avec les conseillers généraux ,les députés ,les militaires du 3° RPIMa et bien entendu les drapeaux des associations patriotiques avec les Anciens combattants


A TREBES LE 1er NOVEMBRE 1996
A 11h45 le monde des anciens combattants ainsi que les autorités civiles et militaires ont procédé à un dépot de gerbes devant le monument aux Morts du cimetière.
Le manifeste a été lu par M GIRARDET avant que le cortège se rende à la salle des congrès ou un vin d'honneur a été servi par la commune.

1° NOVEMBRE 1997 A CARCASSONNEDEVOIR DE MÉMOIRE
Le devoir de mémoire ou sensibiliser les plus jeunes générations.
Cette année ,ces actes de mémoire prennent une valeur particulière alors que le procès Papon fait ressurgir des heures troubles de la deuxième guerre mondiale.
D'abord devant la stèle des rapatriés au cimetière La Conte envers les harkis qui ont donné leur vie pour la France ,ensuite le cortège s'est porté au cimetière St Michel pour le Souvenir Français ,ensuite devant la stèle du maréchal de LATTRE de TASSIGNY devant la poste et devant le monument du maréchal JUIN pour le Corps expéditionnaire en Italie
.A chaque arrêt , un dépôt de gerbes à ponctué chacun de ces hommages en présence de M Raymond CHESA ,maire de Carcassonne ,Gilles GAUDICHE ,directeur de cabinet du préfet et de nombreuses autres personnalités.

A TREBES AVEC LE SOUVENIR FRANÇAIS
C'est par un double hommage aux morts que la journée du Souvenir s'est déroulée.
Le premier à l'initiative des pieds noirs devant la stèle des rapatriés et en mémoire de tous les morts en terre d'Afrique.Le sacrifice des Pieds noirs a été rappelé pour la liberté.
Le président de l'association des Pieds noirs et la municipalité ont déposé des gerbes avant de se rendre au monument au Morts ,cérémonie organisée par le Souvenir Français qui a annoncé la création prochaine d'un carré militaire et la nécessité de continuer à œuvrer pour l'entretien des tombes des soldats morts pour la France.


Dernière édition par william durand le Mer 5 Fév - 13:07, édité 2 fois

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Ven 17 Jan - 10:12

7 MAI 1997 HOMMAGE AUX POLICIERS MORTS EN SERVICE
Cérémonie qui se déroule dans la clairière du parc du château de Baudrigues sur la commune de Roullens (11)
Chaque année des policiers meurent au cours de l'exercice de leur fonction.Les personnalités civiles et militaires ont apporté leur soutien à la grande famille policière qui a organisé comme tous les ans une cérémonie en hommage aux policiers tués en service.
Le Préfet de l'Aude ,Dominique BELLION a lu le discours du ministre de l'intérieur ''chaque année la police verse un tribut trop lourd pour assurer le maintien de la sécurité sans laquelle il n'y aurait plus de liberté'' et''le meilleur hommage à leur rendre c'est s'inspirer de leur dévouement''.
Après le dépôt de gerbes ,des décorations ont été remises à des fonctionnaires de police dans les jardins du commissariat.
Pourquoi Baudigues ? ,c'est la que fut fusillé Aimé RAMOND le 19 aout 1944 (une rue porte son nom à Carcassonne) ,officier de paix victime des nazis au moment de la défaite.
Neuf autres noms sont inscrits sur la plaque qui orne la façade du commissariat de Carcassonne ,ce sont ceux de policiers morts au cours des deux conflits mondiaux.Deux autres noms sont à rajouter ,brigadiers Robert LONGHEN et Raymond STAUCH morts en service le 6 mars 1990 et le 28 octobre 1987.

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Ven 17 Jan - 13:59

9 MAI 1997 JOURNÉE DE L'EUROPE
Cette journée ne tombe pas vraiment bien ,en pleine campagne électorale ou la question de la construction européenne est dans tous les discours.Réserve électorale oblige ,les cérémonies sont restées sobre.
Le maire de Carcassonne député européen a différé son discours devant les élèves de CM2 qu'il rencontrera dans l’école Giono en juin.
Un dépôt de gerbes a eu lieu au monument aux Morts place Davilla ,puis le petit train de la Cité a emmené les participants et l'harmonie municipale au rond point de l'Europe ou un élève a lu un passage de la déclaration de Robert SCHUMANN le 9 mai 1950 ,date de la création de la communauté européenne du charbon et de l'acier.Le père de l'Europe ouvrait la voie de la réconciliation franco-allemande.
L'harmonie a entonné l'hymne à la joie.
La journée de l'Europe a été proclamée en 1985 par le conseil européen de Milan.
La communauté européenne a vu le jour le 25 mars 1957 avec le traité de Rome.

30 NOVEMBRE 1997 JOURNÉE DES MÉDAILLÉS MILITAIRES A MARSEILLETTE (11)
Bourrasque et pluie n'ont pas entravé la cérémonie prévue pour cette journée.
Plus de 160 médaillés militaires de la 216° section de Carcassonne se sont retrouvés pour cette journée qui a commencé par une messe à l'église du village ,suivie d'un dépôt de gerbes au monument aux morts.Parmi les personnalités se trouvait le colonel LALOUE ,DMD de l'Aude ,le capitaine PICHARD commandant de compagnie de Gendarmerie ,l'adjudant chef MARTINEZ du 3° RPIMa ,le général JOSZ ancien DMD de l'Aude et le colonel BOURRET futur DMD .Ces personnalités encadraient M René ALLEMANY ,maire de Marseillette aussi médaillé militaire (DCD)


Dernière édition par william durand le Mer 29 Jan - 10:00, édité 2 fois

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Ven 17 Jan - 14:10

27 MAI 1997 CÉRÉMONIE EN HOMMAGE AUX RÉSISTANTS A CARCASSONNE
Le 27 mai 1943 se tenait à Paris 48 rue du Four ,la première réunion clandestine du Conseil National de la Résistance (CNR) sous la présidence de Jean MOULIN ,délégué par le général De GAULLE.
L'ANACR ( association nationale des anciens combattants de la Résistance) demande l'instauration d'une journée officielle de la Résistance.Sans attendre la célébration de cet anniversaire a lieu dans toute la France.
Une cérémonie était organisée au monuments aux Morts de Carcassonne.
Les acteurs de cette période disparaissent peu à peu.
Après le dépôt de gerbes par les autorités et les anciens combattants ,c'est le chant des partisans qui a été retransmis.

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Ven 24 Jan - 13:37

APPEL DU GÉNÉRAL DE GAULLE
18 JUIN 1997 CARCASSONNE
Le drapeau cousu par Mme De GAULLE était là ,il avait orné
le fronton du PC du général pendant son installation au Carlton Garden de Londres entre 1940 et 1945.C'est par hasard que M Félix BLANC de Caunes Minervois (11) ancien résistant a retrouvé ce drapeau en visitant le lieu en question en Angleterre .La personne qui habitait la le lui a donné ,drapeau d'une valeur historique pour ceux qui ont été partie prenante dans cette seconde guerre mondiale.Depuis ce sont les membres des Evdés de France qui en ont la garde.
Pour cette cérémonie ce sont trois anciens résistants qui tenaient le drapeau :M CALMET de Trèbes (DCD) ;M jean ERARD de Trèbes (DCD) et M Félix BLANC (en maison de retraite).
Après la cérémonie à la stèle de GAULLE face au portail des Jacobins ,le cortège s'est rendu au monument d ela résistance pour y déposer des gerbes à la mémoire de ceux qui ont participé à la guerre de l'ombre.
La cérémonie s'est déroulée en présence du directeur de cabinet du Préfet et des autorités civiles et militaires de la ville et de 27 portes drapeaux.
M Joseph JUANOLA (DCD) ancien FFI a fait lecture de l'appel du 18 juin 1940 qui allait lancer la résistance à l'Allemagne nazie.

18 JUIN 1997 à TREBES
La cérémonie s'est déroulée devant la stèle de la Résistance ,boulevard du Minervois.
C'est le maire de la ville ,Claude BANIS accompagné d'un adjoint ,M Daniel DAMBRINE (DCD) qui ont déposé la gerbe municipale devant une forte délégation d'anciens combattants.
57 ans après ,le souvenir est intact.

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Dim 26 Jan - 16:26

24 AOUT 1997 LIBÉRATION DE RIEUX MINERVOIS
Plusieurs manifestations ont commémoré la libération de Rieux Minervois (11) ,d'abord le service religieux à la mémoire des victimes de cette journée suivi par un dépôt de gerbes à la stèle de la résistance puis au cimetière communal ou se trouve le monument aux Morts.
Les drapeaux des associations avec en tète M Marianno de PRADA (DCD) ont rendu les honneurs.
Dans la salle des fêtes ,M Christian FRILEUX a reçu l'insigne et le diplôme de porte drapeau par le colonel RAYNAUD ,président des croix de guerre.
M/Jean Paul BOUSQUET fils du général BOUSQUET recevait la médaille des anciens combattants de Rieux avec son diplôme en lieu et place de Mme Cécile BOUSQUET sa mère.

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par william durand le Mar 18 Fév - 9:38

LE SOUVENIR FRANÇAIS A TREBES
12 OCTOBRE 1997 LE FONDATEUR DU SOUVENIR FRANÇAIS PASSE LA MAIN
L'assemblée générale s'est tenue dans la salle Victor Hugo ,place du Souvenir français en présence du maire de Trèbes le docteur Claude BANIS , du général OULANIER ,délégué départemental et des représentants de la gendarmerie et des associations patriotiques.
Le président Joseph LOUIS a souhaité la bienvenue à l'assistance avant de faire observer une minute de silence en hommage aux Morts de l'association mais aussi de ceux qui nous ont quitté dans la ville.
Les comptes rendus d'activité et financiers ont été adoptés à l'unanimité.
Le président n'a pas souhaité renouveler son mandat pour raisons de santé ,un nouveau bureau a été élu:
président M Jean ERRARD (DCD)
vice présidents MM François GIRARDET et William DURAND
secrétaire,Mme Marie Antoinette BIEL ,adjoint M CAYUELA
trésorier M Jean Jacques BIEL ,adjoint M Serge RICHARD
Vérificateur aux comptes ,maitre CAMINADE
porte drapeau M DELPRAT
Le recrutement des jeunes a été évoqué avec la participation des écoliers aux cérémonies ,réalisation du carré militaire.
Monsieur le maire a cloturé la réunion avant d'inviter les participants à un vin d'honneur.

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU Empty Re: SOUVENIRS DE PORTE DRAPEAU

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum