SOCIETE DES VOLONTAIRES

LE BATAILLON DE CHOC ILE D'ELBE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE BATAILLON DE CHOC ILE D'ELBE

Message par william durand le Dim 5 Juil - 14:51

LE BATAILLON DE CHOC ,ILE D'ELBE DU 17 AU 19 JUIN 1944
Commandant du bataillon: CB GAMBIEZ
1°Cie Cne CARBONNIER
2°Cie Cne LEFORT
3°Cie Cne LAMY
4°Cie Cne TORRI
Le BC  mis à la disposition de la 9° DIC avait reçu pour mission la destruction préalable du maximum de batteries et de paralyser le commandement ennemi.
L'effort devait être fait sur les batteries de Campo et d'Enfola.
Les détachements sud (1 à 5) embarquent à Bastia le 16 juin à 21h sur vedettes.Le débarquement de l'ensemble doit avoir lieu le 17 à 1h.
DÉTACHEMENT SUD
Les détachements 1 et 2 sont sous les ordres du CB Gambiez ,la 1ère vague de 3LCA accoste le 17 à 11h ,les 2 autres vagues de 3LCA à 10minutes d'intervalle.
Regroupement difficile.
Le D1 (Cne Carbonnier) comprenant 4 sections avait pour mission principale initiale de réduire pour l'heure H les batteries de Monte Porro et de la Punta Bardella ,sinon se replier pour neutralisation par la marine.
Sous protection face au col Del Colle et couvert par une patrouille le D1 amorce la marche d'approche.La cote 137 est atteinte avec difficulté.Le D1 se scinde en deux parties.
Deux sections atteignent la cote 183 à 3h15 ,vu le retard la mission de détruire la batterie de Punta Bardella est donné à une équipe légère.A 4h15 les lignes téléphoniques reliant la batterie de Porro à Marina di Campo sont coupées à l'explosif.La batterie de Bardella est abordée à 4h30.Capture des artilleurs ,destruction des pièces et des armes automatiques italiennes ainsi que des munitions.Capture de deux mitrailleuses suivi du repli avec les prisonniers.
L'autre détachement arrive cote 183 à 3h35.Tirs d el amarine sur la batterie de Porro.Neutralisation des pièces par tirs de FM. A 17h30 la batterie se rend ,16 prisonniers ,matériel intact.
Le D1 avait pour mission ultérieure de réduire les résistances ennemies de l'ouest de l'ile surtout le radar de Zanca et les mitrailleuses anti aériennes de Fetovaia.Capture de 30 prisonniers le 17 puis de 9 allemands venant de Fetovaia.Le 19 , 11 allemands sont pris.Le radar est détruit le 18. A Zonca 11 autres prisonniers.

Le D2 (Cne Lefort) doit assurer la couverture sur l'axe San Piero in Campo/Fontana neutraliser les organisations défensives de Pila.
La 2° section a pour mission initiale l'attaque du PC de San Piero .Progression jusqu'au col de Calel.A 3h30 arrivée à San Piero.Le commandant du PC et 2 hommes sont faits prisonniers ,village occupé à 4h15.Un groupe de 12 allemands est aussi pris lors de son repli.Ultérieurement la mission est de s'assurer d'une position de batterie près de St Ilario ,faire jonction avec la compagnie et avec elle s'emparer de la batterie de Villa Anselmi (1 canon ,1 groupe de mitrailleuse) d'un effectif de 30 hommes et celle de Marciana Marina (1 canon ,jetée minée). Nettoyer la région entre Marciana marina et Procchio.
Arrivée 4h30 à la batterie inoccupée et désarmée.A San Ilario à 4h45 ,une batterie au dessus de Pila est aussi désarmée ,il n'y a que 15 allemands.Marche sur Poggio puis Marciana Marina.Arrivée au col de Reciso à 5h30 , 60 allemands à Marciana Marina ,villa Anselmi.Arrivée  7h30 villa Anselmi évacuée et minée.La section se coupe en deux ,un groupe près de Bagno pour couper toutes les communications ouest de l'ileZanca et bloquant le repli des allemands.L'autre groupe attaquera Marciana Marina.Infiltration à 8h ,le port est miné.
La batterie Anselmi est prise à revers à 8h30.Quatre allemands sont prisonniers ,la section se reforme à 10h à la Villa Anselmi.Une embuscade est dressée à Bagno.Un camion chargé d'explosifs avec 6 allemands arrive pour faire sauter le pont.Une grenade tue le conducteur ,le camion va au fossé ,4 allemands sont tués ,un autre retrouvé blessé mortellement ,le sixième s'enfuit.
A 17h une section de la compagnie attaque le point d'appui allemand de Procchio ,un groupe de la 2° section attaque par la route pour faire diversion.Attaque des tranchées ,12 prisonniers ,2 ou 3 tués ,2 mitrailleuses prises.

Le groupement Lefort est chargé de s'emparer de Pila et de la batterie à 400m puis de pousser sur Marciana Marina par le coll de Reciso.
La 4° section n'est regroupée qu'à 1h50 après des difficultés de débarquement.A 3h45 elle est à 1km de Pila.A 4h le Cne Lefort est blessé au bras.A 5h45 l'occupation de Pila est terminée.
La 3° section a un gros retard par suite de l'échouage de son LCA.Arrivée à 6h30 à Pila.
A 7h , la 4° section part en direction de Procchio , prise à partie par des mitrailleuses et armes lourdes ,la section se disloque en petits groupes qui réduisent les résistances.
La 3 doit réduire les pièces d'artillerie installées en direction de la cote 167 (Zuffale) . A 8h des groupes sont accrochés ,ils réduisent les résistances,9 allemands sont tués ,7 prisonniers avec 5 blessés.La section a eu 2 tués et un blessé.D'autres groupes montent à l'assaut du Monte Bacile .A 13h30 regroupement à Pila.

Le PC du bataillon débarque le 17 à 1h avec le D1,il se scinde en deux :un échelon léger et un échelon lourd.Progression lente.
3h45 rafales de mitrailleuses ,attaque du PC de San Piero réussie.
3h50 fusées blanches des batteries de Fonza et Capo Stella ,objectif atteint.
4h00 LCA abordent dan sun nuage de fumigènes ,2LCA et 1LCI brulent.
4h30 batterie de Punto Bardella vient de tomber ,celle de Porro sera neutralisée.
6h15 Marina  di Campo semble occupée.
Fin d'après midi le personnel de la batterie de Monte Borro se rend.
Le 18 à 7h déplacement du PC sur San Piero.

Le D3 (Cne Lamy) a pour mission de réduire la batterie de Fonza.Débarquement à 1h15 à 200 m au nord du point prévu.A 1h55 regroupement après escalade difficile d'une falaise.Détachement scindé en deux.Un groupe va reconnaitre le point d'appui de la Contessa ,le reste avec le capitaine va à la batterie de Fonza.
A 3h40 batterie inoccupée ,mission accomplie.Regroupement à 5h45.
Autre mission ,attaque des communications ennemies entre Marina di Campo et Puggio à hauteur de Tallinuoli.A 6h15 pris à partie par des mortiers et mitrailleuses de la Contessa.Décrochage.A 11h30 ,regroupement.A 13h la route est traversée ,tout mouvement est interdit.
15h30 ,l'ennemi se replie.En fin de journée jonction avec les goums ou se trouvaient 39 prisonniers.
Le 18 juin ,le capitaine Lamy part à 3h vers l'est suivi une heure après par les goums.Une forte position ennemie arrète la progression.Le FM est mis en batterie en attendant les mortiers des goums.L'ennemi hisse le drapeau blanc à 7h15 ,le PA est occupé.Vers 15h30 le regroupement est terminé ,le D3 est partagé en deux parties pour occuper Capoliveri avec 2 sections et Porto Logone qui tombera le 19.

Le D4 (2° section de la 3°Cie) a pour mission de réduire pour l'heure H la batterie de Capo Stella. Le débarquement a lieu à 1h10 , pendant la reconnaissance ,une mine explose :1tué ,1 blessé.Le sud de la presqu'ile ne comporte aucune organisation défensive.
Les missions extérieures consistent d'actions sur les arrières des communications ennemies en direction de Moletto et Margidore.
Un groupe de 13 hommes est chargé de nettoyer une série d'emplacements d'armes automatiques qui tenaient le nord de l'Ile et de détruire un blockhaus.Un autre groupe de 17 hommes avait pour mission de détruire un canon et deux blockhaus à Moletto.
Les deux groupes se séparent à 3h50.Le 1)  traverse Moletto et prend 2 allemands installés à un canon anti char ,reconnait l'objectif inoccupé et s'installe en bouchon pour attendre le 2° groupe.A 5h15 les allemands veulent réoccuper Moletto.Le groupe revient en force pour réduire le PA?Pendant ce temps l'autre groupe tente en vain de faire les nids de mitrailleuses sur les hauteurs dominant Moletto.Il restera bloqué toute la journée dans le sud à l'exception d'un petit détachement qui détruira le matin un nid de mitrailleuses et l'après midi un mortier et ses trois servants.
Dès l'arrivée du 1er groupe sur Moletto,le combat s'engage sous les tirs des mitrailleuses et des armes individuelles avec les allemands.Le combat dure de 5h30 à 8h ,à ce moment là il ne reste qu'une maison fortifiée à liquider.Trois vagues de 7 à 8 allemands viennent contre attaquer.Tous les moyens sont mis pour les arrêter mais le groupe est soumis à un tir violent de mortier et essaye de se replier par la plage minée.Il n'y a plus que quatre hommes valides.Le lieutenant blessé aussi décide d’arrêter le combat.Les blessés les plus graves sont évacués par les allemands ,le lieutenant Manquillet ,un sous officier et quatre hommes restent prisonniers sur place.Ils s'emploient à miner le moral de l'ennemi et arrivent à le persuader de cesser le feu après 15mn de tirs d'artillerie sur les goumiers.Les allemands (1officier et 39 hommes) se rendent à leurs prisonniers.
A 19h après avoir regroupé le maximum d'hommes ,le lieutenant Manquillet remonte vers le nord et fait jonction avec le capitaine Lamy.
Le 19 juin à 16h la section doit se porter à Porto Longone.Dès le départ elle est prise sous le feu de l'ennemi.A 18h  elle est en pointe à 600m en avant des éléments avancés des goumiers.Un poste de mitrailleuses allemand est à 100 m de la section.A la nuit retour en arrière.Le lendemain le lieutenant se dirige vers Porto Longone ou il entre vers 6h sans difficulté puis monte à l'assaut de la citadelle ou le drapeau blanc est hissé.Le détachement y fait son entrée à 10h30.Le nombre de prisonniers s'élève à 137.

Le D5 (3° section et section spéciale /3°Cie) sous les ordres du lieutenant GARRET avait pour mission de réduire avant l'heureH la batterie Del Ripalti ,en cas d'échec la batterie serait soumise aux tirs d'artillerie des canonnières.
Le détachement est débarqué dans la baie de Peducelli avec plus d'une heure de retard.La 3° section part en premier pendant que la spéciale échouée débarque.A 4h la batterie de Ripalti ouvre le feu sur des navires qui ripostent.Repli.Seul le détachement de tète n'a pas reçu cet ordre et fonce à l'intérieur de la position.La batterie est en alerte complète.Le groupe envoie des grenades sur 3 positions de mitrailleuses.Un chasseur tué ,deux blessés.Le groupe est pris sous le feu d'un canon de 20 et évacue la position bombardée par les navires.
A 4h45 la section spéciale est aux environs de la batterie.Elle à eu un blessé dans un accrochage avec une forte patrouille allemande.Les deux hommes chargés de ramener le blessé capturent une voiture allemande et ses 8 occupants.
La section devait harceler les communications entre Capoliveri et Polverato,elle détruit un camion chargé de mines et fait 2 prisonniers.A 19h attaquée par un ennemi supérieur en nombre elle réussit à décrocher.Vers 18h Capoliveri est soumis à un tir d'artillerie.Le D5 rejoint son point de débarquement.Le lendemain à 8h la 3° section à Ridalti prend à partie les défenses.Les allemands prennent le maquis.Le nettoyage de la cote a lieu jusqu'à la baie de Porto Longone.
La section spéciale arrivée sur la route Porto Fevraio Longone à 13h capture un camion avec une mitrailleuse de 20 ,des munitions et des grenades avec 10 hommes.
La 3° section se réunit à Spinggia di Naregno ,deux groupes sont en couverture.Il y aurait 30 allemands à Porto Longone.Le 19 juin à 5h45 un détachement progresse vers la citadelle.Les allemands se croyant cernés se rendent:40 prisonniers.Le détachement est pris sous un feu violent.Repli avec 3 blessés mais 48 prisonniers.

Détachement nord
Le D6 (1ère section/4°Cie) a pour mission de prendre ou détruire les organisations de commandement et cantonnement de la Villa Napoleone (PC présumé de la défense d'Elbe).
Débarqué à 1h15 le 17 au cap Acapravira ,progression par le col du Monte Poppe vers la Villa Napoleone.L'alerte a été donnée a Enfola ,des camions arrivent.Arrêt de la mission.La section va effectuer les autres missions ,empêcher les destructions sur la route Procchio/Ferraio et harceler les voies de communications.
La section est répartie le long de la route et doit attaquer tout ce qui passe.Le 1er groupe détruit deux mitrailleuses jumelées et ses servants ,2 hommes à pied et 2 ou 3 occupants d'un camion.Il perd un homme.
Le 2ème groupe abat un motocycliste ,blesse 2 ou 3 hommes ,immobilise 2 canons anti chars ,tue ou blesse plusieurs allemands en faisant sauter un dépôt de munitions.Deux hommes tués et deux disparus.
Le 3ème blesse ou tue 3 occupants d'un camion ,détruit un side car et blesse ou tue quelques ennemis.Repli.La moitié de la section se cache dans le maquis ,le reste rejoint le point de regroupement.Ils sont scindés en deux équipes. La première approche de Porto Ferraio ,capture un carabinier mais dans la caserne il y a 30 allemands qui prennent en chasse ce groupe.L'autre équipe prise à partie se replie.Trois hommes ont disparu,2 sont blessés et 8 allemands sont mis  hors de combat.

Le D7 (3° section/4°Cie et section d'expérimentation) devait neutraliser la batterie d'Enfola et évacuer la zone à l'heure H ,une canonnière anglaise devant ouvrir le feu si elle n'a pas reçu l'avis que la batterie est détruite.
Tout le détachement débarquera sur la cote nord.Un groupe d'assaut de 8 hommes chargé de détruire les pièces doit s'infiltrer ,il sera appuyé par 12 hommes.Le gros du détachement partira 30 minutes après et se préparera à attaquer les cantonnements ,les canons de DCA et les mitrailleuses.
Le débarquement s'effectue à 1h30 mais par suite d'un léger retard ,le gros se met en route immédiatement.A 3h la batterie passe en position d'alerte ,l'attaque a lieu immédiatement.Les équipes légères foncent sur les pièces. Après avoir nettoyé les éléments ennemis ,elles font sauter 3 canons sur 4. L'homme chargé de la 4ème pièce a été tué.Les cantonnements sont alors attaqués ainsi que les pièces de DCA.Ils détruisent 2 canons de 88 et 2 canons de 20. L'ordre d erepli par la mer est donné par une fusée rouge.Le chef de détachement essaye de décrocher mais son embarcation est coulée ,son groupe est prisonnier.Sur l'ile des éléments sont aussi prisonniers ,d'autres se sont camouflés.
Au bilan:3 canons de 152 ,2 de 88 ,2 de 20 détruits ,17 tués de nombreux blessés.Coté amis ,2 tués ,1 blessé 20 disparus.
Le détachement devait effectuer du harcèlement région porto Ferraio.C'est le 18 vers 12h que 10 hommes rejoignent Porto Ferraio ou ils trouvent un groupe et des éléments du 13° RTS. Départ vers l'est.
Le 19 à 9h entrée dans Porto Longone ,assaut de la citadelle avec le Lieutenant Manquillet et son groupe (D4) ,mouvement vers le nord.Jonction avec 20 hommes du 4° RTS au contact avec l'ennemi.Le détachement appuie cette action avec 3FM.Les allemands reculent ,leur résistance s'affermit à 3km sud de Caro.A 22h une barque chargée d'allemands quitte la cote.Le détachement a perdu 2 tués et 2 blessés.

Opération sur l'ile de Pianosa.
En même temps que l'opération sur l'ile d'Elbe ,2 sections de la 4°Cie et une compagnie du 9° zouaves s'emparait de l'ile de Pianosa.
Les deux sections du BC quitteront la plage de Porticcio le 16 juin à 12h en LCA ,le débarquement devait avoir lieu à 1h le 17 juin 1944,en fait il y a eu 1h de retard.
A 2h45 les sections du BC quittent la tête de pont.A proximité de Pianosa ,2groupes d'assaut sont poussés en tête avec chacun un PA pour objectif.A 4h15 un homme saute sur une mine ,il est blessé ,l'alerte est donnée.Les groupes bondissent dans le village ,les allemands l'ont abandonné la veille vers 22h30 laissant sur place 1 canon de 75 ,1 canon de DCA de 20 , 4 mitrailleuses de 12,7 dont une jumelée , 3 autres mitrailleuses ,500kg d'explosifs et des munitions ,200 fusils ,5tonnes de vivres.Plusieurs dépôts sont minés.

Actions particulières.
_Attaque de la Punta Bardella le 17 juin 1944 (lieutenant Guernier).
L'objectif est impossible à atteindre à 3h45.Progression des deux sections lente.Un détachement léger tentera de réduire la batterie (6hommes) mais ils arriveront trop tard.A 3h50 l'objectif est bombardé.A 4h le groupe est au pied du Monte Porro ,le PA n'est pas loin ,mais il est vide .Direction la batterie ,4 prisonniers ,pièces rendues inutilisables.Regroupement.A 4h30 le groupe est maitre de l'objectif.La batterie de Monte Porro ne s'est pas encore rendue mais ne tire pas.Deux hommes gardent les prisonniers ,les trois autres vont attaquer mais il y a trop d'hommes.Repli.
_Attaque du PC de San Piero in Campo (sous lieutenant Durrmeyer).
Débarquement 3h avant l'heure H .Progression ,camouflage des groupes.Le PC est pris par surprise de nuit.Il n'y avait que 3 hommes plus 13 plus loin.
_Défense de San Piero le 17 juin 1944 (sergent De Condé).
Sept hommes restent avec les prisonniers.La rue principale est tenue par le FM. Alerte ,des allemands se dirigent vers le village.Face à face ils se rendent ,ils sont 12 et un 13ème est ramené plus tard.
_Attaque du port de Marciana Marina le 17 juin 1944 (sous lieutenant Durrmeyer).
La 2°Cie avait pour mission de s'emparer du port de Marciana Marina et de la batterie de la villa Anselmi.Le port était miné et il y avait un canon de 75.La villa Anselmi était armée d'un canon de 75 et de mitrailleuses.Arrivé au colle de Reciso le groupe apprend que Marciana est bien occupée mais la villa Anselmi est vide.Un groupe est placé près de Bagno pour couper tout repli.Arrivée au dessus de Marciana ,puis à 200m du PC qui est encerclé.Des tirs partent du PC ,les mines sont neutralisées.
_Attaque de la batterie de la villa Anselmi le 17 juin 1944 (sous lieutenant Durrmeyer).
L'effectif allemand irait jusqu'à 20 hommes.Un groupe de 7 hommes fonce.La villa est entourée de barbelés.Les FM sont mis en place face à la batterie.Sur un nid de mitrailleuses 6 allemands prisonniers.La villa est prise à 9h.
_Attaque d'un camion d'explosifs pont de Bagno le 17 juin 1944 (sous lieutenant Lieutier).
Un groupe de 9 hommes ont pour mission de harceler les convois sur al route de Procchio à Marciana Marina . Le FM battait la route ,les grenades étaient prêtes.Les allemands arrivent ,ils sont 4 sur le plateau arrière du camion.Pas un ne survivra ,un cinquième sera tué sitôt après
_Attaque du PA de Procchio (sous lieutenant Durrmeyer)
Deux groupes sont en embuscade sur l'axe Zanca-Marciana et Marciana- Procchio ,celui ci a déjà anéanti le détachement chargé de faire sauter la route et attend le renfort allemand.Vers 2h les détachements rentrent à la villa Anselmi.Sept hommes partent pour attaquer Procchio.Le combat est engagé à l'arrivée du groupe qui va tenter une attaque à revers.Des sénégalais attaquent les premières maisons et passent les barbelés.Le groupe bondit sur les tranchées ,l'ennemi se rend.Un seul blessé dans cette action.Douze hommes prisonniers aux mains des sénégalais,deux mitrailleuses prises.
_Attaque de la batterie de Ripalti le 17 juin 1944 (sous lieutenant Glavany).
1h55 ,débarquement ,escalade d'une falaise.La 2° section est débarquée par 2m de fond ,elle mettra une heure pour rejoindre la plage.Une équipe de 5 hommes de la 3° section fonce en éclaireur.A 4h la batterie ouvre le feu vers la mer.Dix hommes et les 3 équipes de FM vont en avant.Les FM pour neutraliser la batterie de DCA ,le reste est à 5m de la batterie.Une sentinelle fait les sommations ,grenade , saut par dessus les barbelés ,le poste de police est engagé.Une grenade sur un nid de mitrailleuses et 2 allemands se rendent.Grenades sur un baraquement ,l'ennemi s'enfuit.Une mitrailleuse de 20 ouvre le feu ,les servants sont tués ,un autre nid de mitrailleuses est neutralisé ,le groupe a un tué et un blessé fait prisonnier mais qui s'évadera le lendemain.Repli.Des patrouilles allemandes cherchent.A 5h les navires anglais ouvrent le feu sur la batterie.L'autre équipe a eu 2 blessés.Regroupement ,il manque un homme qui rejoindra plus tard.
_Attaque du PA de Moletto (aspirant Lamsfoss) le 17 juin 1944.
Le dispositif à peine mis en place ,des allemands avancent sans protection.Le FM et une mitrailleuse récupérée tirent.Un groupe ennemi est touché ,le reste cherche à encercler aidé par des tirs de mortiers et de mitrailleuses.Repli.Le tir de mortier blesse la plupart des hommes d'un groupe,quatre hommes valides ne peuvent que se rendre alors que 3 ont gagné le maquis.A 10h les allemands emmènent les prisonniers sur une position occupée par une batterie de 77 et 40 hommes.A 15h les goumiers sont à 500 m de la position ,les allemands tirent sur eux.De peur des sénégalais le capitaine fait cesser le feu puis se rend avec 32 hommes et 3 officiers.La batterie a changé de main.
_Attaque d'un camion de DCA sur la route de Porto Longone (adjudant Grillet Paysan) le 18 juin 1944.
A 17 h par la section spéciale de la 3° Cie.
Ordre de porter la section sur la route de Porto Longone.Dispositif d'attaque sur un piton à proximité de la route.Un groupe en protection sur les arrières et les flancs.Un camion avec mitrailleuse de DCA de 20 se présente.Attaque du camion ,servant de la mitrailleuse abattu.Dix allemands dont 3 blessés sont prisonniers ,l'arme de DCA récupérée.
_Attaque de Porto Longone les 18 et 19 juin 1944.
Mission confiée à la 3° Cie pour interdire l'évacuation de Porto Longone.
2 sections et le capitaine Lamy à Capoliveri.
2 sections au carrefour Porto Longone -Capoliveri.
La 1° section en bord de mer face à la citadelle de Porto Longone et le port.
_Attaque de la citadelle de Porto Longone le 19 juin 1944 (sous lieutenant Glavany).
Le 18 à 16h la 3° section est en embuscade ,les allemands évacuent Ripaldi . Bombardement en piqué de Porto Longone et d'un phare.Ensuite le phare est évacué :drapeau tricolore hissé.
Des allemands se rendent ou évacuent toute la cote.Dans la citadelle il reste 30 allemands.Deux FM en batterie face à la citadelle ,une partie de la section va contourner la baie.A 5h45 mouvement vers la citadelle ,grenades dans un souterrain,une mitrailleuse neutralisée.
A l'intérieur des allemands dans tous les souterrains se rendent.A 6 hommes ils font 46 prisonniers.Le reste de la section arrive,le poste de police tire ,il y aura 3 blessés chez les commandos.
_Prise de Porto Longone (lieutenant Manquillet) le 19 juin 1944
Au petit jour ,progression vers Porto Longone.Emplacements ennemis abandonnés.A 5h30 arrivée à 200 m de la ville ,FM en tète.Quelques coups de feu ,la ville est déserte ,port détruit ,barques coulées.Un groupe de 10 hommes pénètre dans la ville basse et fait 30 prisonniers.A l'arrivée la citadelle est déjà prise.
_Attaque de la batterie d'Enfola le 17 juin 1944 (lieutenant Jacobsen).
La mission est de neutraliser la batterie d'Enfola pour permettre à la 9° DIC de débarquer à l'heure H.Quatre équipes légères doivent faire sauter les 4 canons de marine sous la protection des équipes lourdes.Un groupe attaquera les cantonnements pour empêcher l'ennemi de rejoindre les pièces.Enfin un groupe ouvrira un chemin de repli.
Débarquement ,marche d'approche , escalade d'une falaise.Les équipes légères (8 hommes) sont en téte ,100 m en arrière ,10 hommes avec un FM. Alerte dans le camp allemand ,ouverture du feu.Assaut ,barbelés coupés.Destruction d'un canon.Une mitrailleuse cloue tout le monde au sol.Un commando est tué par une mitrailleuse détruite immédiatement.
2ème canon détruit puis 3ème.Deux canons de 88 sont détruits ainsi que 2 mitrailleuses.Un abri ,le télémètre ,le PC sont détruits à la grenade.
Le 4ème canon n'a pu étre détruit mais les servants sont tués ,une mitrailleuse détruite.Un caporal est blesssé.
Pendant ce temps ,l'équipe chargée du cantonnement traverse les barbelés pique sur la batterie et se jette sur un canon de 88 et 2 mitrailleuses.
Mission remplie ,le groupe doit repartir vers l'isthme ,une mitrailleuse tire ,il y a deux blessés de plus.Il leur faut se replier vers la mer ,progression lente sous les fusées éclairantes ennemies.Tous ne reviendront pas.

Le grand Commando de l'ile d'Elbe du 17 au 19 juin 1944.
Dans un camp secret de Bastia ,3000 hommes attendent.
16 juin à 10h les 80 hommes du détachement nord sont emmenés en camions dans une villa du BC. Mission ,débarquer au cap Aquaviva à 300m d'Enfola pour attaquer le PC de la villa Napoléon ou se trouve le général allemand ,le tuer ou le faire prisonnier ,désorganiser les arrières ennemis.
Cinq vedettes rapides doivent débarquer les chocs.Débarquement difficile ,escalade d'une falaise ,attente puis approche de l'objectif.
Un motocycliste allemand tué ,les servants d'une mitrailleuse quadruple tués ,2 officiers tués.Une grenade lancée sur un side car (3 tués) .Repli aux sacs ,un choc a été tué.Quatre cent allemands contre attaquent contre les 20 chocs.Un autre groupe met 20 allemands hors de combat.
Un camion chargé de troupes a été attaqué.Un groupe tend une embuscade à 30 allemands dont plusieurs sont tués ,mais une autre section intervient.Jonction avec les sénégalais.Porto Ferraio est rasée.Les sénégalais font 30 prisonniers.Trois chocs sont retrouvés morts.
Le bataillon s'est rassemblé à San Piero.Ces combats ont couté 172 hommes hors de combat et 300 prisonniers allemands.

fin
suivra , Le BC à Toulon du 21 au 26 aout 1944
william


Dernière édition par william durand le Mar 21 Juil - 9:12, édité 2 fois (Raison : ain)

william durand

Messages : 1975
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum