SOCIETE DES VOLONTAIRES

BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE 1950-51

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE 1950-51

Message par william durand le Dim 3 Jan - 15:54


Voir le Fichier : A_nos_peres__Ceux_de_Coree_1950-1953.pdf



LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN CORÉE 1950-51

Le 25 juin 1950 ,la Corée du nord envoi ses 6 divisions d'infanterie et sa brigade blindée chez sa voisine ,la Corée du Sud ,c'est un dimanche matin ,l'armée sudiste est en permission.
Une force internationale doit être trouvée ,les USA fournissent les premières troupes suivis de 52 nations.
Dès les premiers jours ,la France met à la disposition de l'ONU l'escorteur La Grandière qui se trouvait en Extrême Orient ,pour les forces terrestres on se trouvait depuis 5 ans en Indochine avec 170 000 hommes ,un bataillon est créé deux mois après le début du conflit.
Les opérations militaires en Corée connurent 4 phases:
_du 25 juin au 14 septembre 1950 ,les nord-coréens attaquent sur la frontière ,repoussent les forces de l'ONU jusqu'à Pusan.
juillet 1950 ,l'aviso La Grandière est utilisé pour des missions de transport et d'escorte de convois entre le Japon et Pusan.
_ du 15 septembre au 25 novembre ,les forces de l'ONU débarquent sur les arrières de l'ennemi près de Séoul et pourchassent les nord coréens jusqu'à la frontière de Chine.
_du 26 novembre 1950 au 13 octobre 1951 ,la Chine Populaire intervient en Corée ,repousse l'ONU jusqu' à la frontière entre les deux Corées.Attaques ,contre attaques ,l'ONU revient en Corée du Nord.
_du 14 octobre1951 au 27 juillet 1953 , les deux parties s'enterrent ,les négociations sont longues.
En France ,on décide de former un bataillon nouveau pour moitié de gens d'active et pour moitié des réservistes.
Le 1er septembre 1950 débute au camp d'Auvours la constitution de ce bataillon.Sur le béret noir un insigne représentant le bras de Bayard ,les trois couleurs françaises et le sigle ONU. Le général MONCLAR est commandant des Forces terrestres françaises de l'ONU. Le 23 octobre la mise sur pied du bataillon est terminée ,il embarque le 25 à Marseille sur l'Athos II
29 novembre 1950 ,le bataillon arrive à Pusan puis il es transféré à Suwon ,les chinois attaquent en force dans le nord et l'armée de l'ONU subit des revers.
Le Bataillon français est affecté au 23° régiment de la 2° DI US qui venait d’être étrillée à Kunu-ri ,il rejoint sa division en décembre 1959 près de Séoul.
Janvier 1951 ,le BFONU rencontre l'ennemi nord coréen à Wonju ,il y aura une dizaine de morts,les attaques ont eu lieu à la baïonnette ,l'attaque chinoise est stoppée.Suivent les combats des Twin Tunnels ou le bataillon français résiste trois jours aux assauts de 4 divisions chinoises permettant une contre offensive victorieuse de la 8° armée.
1er février 1951 ,le BFONU et un bataillon US sont attaqués par deux régiments chinois ,l'aviation intervient ,il y a une trentaine de tués.
Du 13 au 16 février ,le 23° RI US et le BFONU soit 5000 hommes sont encerclés par 40 000 chinois dans  Chipyong-ni , les munitions entassées pendant dix jours et celles parachutées par 54 avions cargos durent 42 heures mais les chinois rompent le combat ,il y a nouveau une dizaine de tués.
Le 5 mars ,le BFONU enlève la cote 1037 défendue par un régiment école" nord coréen ,l'attaque frontale des blockhaus est obligatoire ,une trentaine de tués supplémentaires.
Du 16 mai au 10 juin le BFONU tient sur la Soyang dans une sanglante mêlée (massacre de mai) ,une vingtaine de tués.
Du 13 septembre au 13 octobre il prend part à l'assaut de Crévecoeur ,il y a à nouveau 40 tués.
Le BFONU était parti pour la durée de la guerre ou au pire pour deux ans.Les américains faisaient 9 mois ,les autres unités environ un an.Sur les 1500 hommes avec les 4 renforts arrivés plus tard ,on avait eu en 9 mois de combat 159 tués et un millier de blessés.Il fallait ou arréter le massacre ou renouveler les effectifs.Il a fallu ramener la durée du séjour à un an.
Ceux arrivés avec l'Athos II repartiront le 1er janvier 1952.
Après Crévecoeur ,la guerre devient une guerre de position pendant 21 mois ou les français perdent 110 tués.
Le renfort N° 6 est arrivé le 2 janvier 1952 ,fort de 600 hommes.
A l'automne 1952 ,le bataillon arrète à Chongwon une offensive chinoise en Corée du Nord.
Le bataillon se distingue encore dans la défense de Arrow Head du 5 au 12 octobre 1952 et à Chunga-san au printemps 1953.
Au total le BFONU a eu 287 tués dont 18 coréens incorporés au bataillon qui ont combattu sous le drapeau français.
L'effectif passé par le BFONU va de 3300 à 4000.
Après le 27 juillet 1953 ,les français participent au démantèlement des fortifications puis quittèrent la Corée en octobre 1953 pour l’Indochine.
NB: j'en ai connu trois ou quatre au 159° BIA (infanterie Alpine) en Algérie ,c'étaient des trompe la mort.
william

william durand

Messages : 1974
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Re: BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE 1950-51

Message par william durand le Ven 1 Avr - 5:01

NOS SOLDATS OUBLIES SUR FRANCE 3

Pour réécouter

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1258783



william

william durand

Messages : 1974
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 74
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum