SOCIETE DES VOLONTAIRES
-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal
anipassion.com

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18 - Page 3 Empty Re: CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Message par william durand le Lun 8 Sep - 14:09

LES TAXIS DE LA MARNE
Le 6 septembre 1914 débutait la bataille de la Marne qui a permit de repousser les allemands.
Dés aout 1914 von MOLKTE applique à la lettre le plan Schlieffen qui consiste en un mouvement passant par le Luxembourg ,la Belgique et les Pays bas pour envahir la France et prendre Paris par le nord ,nos troupes résistent à la bataille du Grand couronné près de Nancy et à Verdun.
250 km de front entre l'Ourcq et l'Argonne repousse l'avancée allemande.La 1ere armée ennemie veut contourner Paris par l'est mais celle ci est dégarnie et son flanc droit est affaibli face à la 6° armée française qui défend Paris .
Le général GALLIENI au courant va attaquer sur ce flanc droit ,c'est la bataille de l'Ourcq avec le général Michel MAUNOURY.Les combats sont acharnés les 6 ,7 et 8 mais surtout le 9 septembre.
Les français reprennent la main dans de terribles batailles  comme dans les Marais de St Gond ou des éléments de la 2° et de la 3° armée allemande affrontent la 9° armée française qui crée une brèche.Les allemands s'accrochent et vont s'enterrer et s'installer au Chemin des Dames ,sur les hauts de Verdun ,les hauts de la Meuse.
La bataille de la Marne a vu s'affronter 2 millions d'hommes sur un front de Paris à Verdun.
Les taxis de la Marne ont apparu au début de la bataille de la marne ,c'est GALLIENI qui cherchait une solution pour projeter sa 6° armée qui réquisitionne les taxis qui conduisent les soldats jusqu'à l'Ourcq ,ce sont 5 à 6000 soldats qui utiliseront ce moyen jusqu'à Nanteuil le Haudouin soit deux régiments.
600 taxis pouvant emporter 5 hommes avec paquetages partent dans la nuit du 6 septembre ,700 la nuit suivante,leur participation n'aura pas été déterminante mais elle sera à l'origine de l'emploi des camions dans la guerre
source La Dépêche
william

Une exposition à Rieux Minervois (11) nous apprend que les taxis de la Marne sont 630Renault AG9CV 1910 d'une vitesse de 25km/h amenant la 7° DI vers la Marne ,Tremblay la Gonesse ,Le Mesnil-Amelot soit 4000 hommes emmenés sur le front
(collection de M Léon DALICHAMPT originaire de la Meuse et gazé dans les tranchées qui est venu en repos à l(arrière à l’hôpital de Rieux Minervois ,il y connait sa marraine de guerre Jeanne LAPEYRE qui deviendra sa femme)
william


Dernière édition par william durand le Dim 23 Nov - 17:14, édité 1 fois

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18 - Page 3 Empty Re: CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Message par william durand le Ven 26 Sep - 12:53

L’ÉCRIVAIN ALAIN FOURNIER ET SES COMPAGNONS GASCONS TOMBENT SOUS LE FEU
22 septembre 1914 ,Alain FOURNIER de son vrai nom Henri Alban FOURNIER ,l'auteur du Grand Meaulnes et ses 20 compagnons tombent à St Rémy la Calonne dans des conditions mystérieuses.La découverte d ela fosse commune a donné raison aux récits des survivants.
Le 12 aout 1914 le train quitte Auch avec à son bord le lieutenant FOURNIER du 288° RI ,direction les frontières de l'est.
Sur place le front n'est pas stabilisé,le brouillard ,la boue rendent la progression difficile et en ce jour du 22 septembre matin ceux du 259°RI ont dérouillé sur les Hauts de Meuse.
Le 288° a reçu ordre de monter en ligne face à l'est sur la route de Vaux les Palameix à St Rémy pour y découvrir l'ennemi ,les allemands sont tout près mais le capitaine BOUBEE DE GRAMMONT a demandé d'avancer.Ceux du 288° sont presque tous des gascons mobilisés à Mirande avec des militaires de carrière pour les encadrer.Ce sont des cultivateurs ,des marchands de chevaux ou des artisans ,pour le capitaine ils doivent chercher l'ennemi et l'attaquer.
Le sergent Zacharie BAQUE de Vic Fezensac raconte qu'il est entre 15 et 17h ,les hommes s'engagent au delà de la tranchée de Calonne dans un chemin forestier ,derrière le capitaine la 22° compagnie du lieutenant MARIEN puis la 23 du lieutenant FOURNIER, ces derniers savent que le capitaine les conduit à la mort (soldat Laurent ANGLA).
Les tirs viennent de derrière la colonne ,c'est un poste de secours allemand surpris qui a déclenché le feu ,c'est l'enfer ,les lignes allemandes ont été franchies sans le savoir ,les français tirent ,le soldat Rémy DEBATS de Mirande à vu tomber le lieutenant FOURNIER tué sur le coup ,le lieutenant IMBERT est touché à mort.
La retraite est ordonnée aux survivants.
77 ans après raison est donnée aux témoignages des survivants ils sont tombés au combat le 22 septembre 1914.
La fosse commune est découverte le 6 novembre 1991 à 16h40,un mémorial a été élevé dans le bois de St Rémy la Calonne (Meuse).
Un premier corps est identifié par sa plaque d'identité Jean NARBONNE 32 ans de Viella (32),d'autres sont identifiés FOURMIGUE ,CAHUZAC ,BROCQUA,MASCARAS,ROLAND ils n'ont pas vu grandir leurs enfants.
Le capitaine de GRAMMONT avait 48 ans,le lieutenant Pierre IMBERT 26 ans ,sa fille a un an ,sa veuve ne s'est jamais remariée.
Deux soldats n'ont pu être identifiés ,tous sont au cimetières de St Rémy.
william

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18 - Page 3 Empty Re: CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Message par william durand le Ven 14 Nov - 15:11

DANS L'AUDE
A CHALABRE ,le grand oublié de la guerre 14/18 ,Paul-Frédéric BABOU.
Sur le monument aux morts son nom n'est pas gravé.
Il est né le 25 février 1888 à Chalabre son père est chapelier ,sa mère est Marie Leran.Il exerce aussi le métier de chapelier.
Il s'engage 3 ans le 8 octobre 1907 dans les services de la mairie de Toulouse et est incorporé au 14° RI ,soldat de 2° classe il deviendra soldat musicien le 18 janvier 1908 et sera libéré le 8 novembre 1910.
Il passe dans la réserve  et retrouve son pays ,il se marie avec Joséphine Anna Cantié le 20 mai 1914.
Il est rappelé le 5 aout 1914 au 80° RI de Narbonne.Il est blessé une première fois le 15 octobre 1914 d'un éclat d'obus ,hospitalisé ,il est réformé le 27 aout 1915.Il est décoré de la médaille militaire ,il décèdera des suites de ses blessures le 20 juillet 1918 à Chalabre.
Il n'est pas inscrit a coté des 74 autres enfants de Chalabre Morts pour la France sa femme n'ayant pu être contactée n'a pu participer à la donation pour le monument aux morts.
william

A MONTRÉAL (11)
101 enfants du village ont donné leur vie pour la liberté.
La famille de Gisèle BOURDIL a été particulièrement touchée:
_Marius SOULIE ,deuxième enfant d'une famille de trois ,oncle de Gisèle SOULIE épouse BOURDIL ,est parti en 1916 année ou les allemands vont faire peser le poids de la guerre sur Verdun.A la tête de son escouade du 92° RI il se lance à l'assaut de la cote 304 ,le 20 aout 1917 il sera mortellement blessé et repose depuis sur cette terre.Il aurait du partir en permission ,mais celles ci ont été différées ceci lui fut fatal.
Un autre enfant du pays va laisser sa vie :
_Louis BOURDIL oncle de Louis BOURDIL le mari de Gisèle SOULIE ,il tombera dans les alentours de Verdun durant la bataille du 6 novembre 1917 ,il repose la haut avec ceux de sa compagnie du 202°RI.
Tous ont reçu à titre posthume la croix de Verdun.
D'autres sont revenus comme Auguste PAYCHENQ parti aux premiers jours de la guerre et de retour en 1919 ,il était au 26° RA de Toulouse
source La Dépêche
william

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18 - Page 3 Empty Re: CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Message par william durand le Mar 3 Fév - 9:08

DANS L'AUDE
LA TOMBE DU POILU JEAN MARTIMORT RETROUVÉE CENT ANS APRÈS
A Conques sur Orbiel (11) Mme G.B avait demandé à sa petite fille de faire des recherches pour retrouver ou son grand père Jean MARTIMORT avait été enterré.
Par Internet ,les recherches sont fructueuses , la tombe est localisée.
Il est tombé à Angres et enterré au cimetière d'Aix - Noulette ,tranchée de Meknés dans le carré militaire.Il était né le 11 juillet 1878 ,agriculteur il a été appelé à combattre sur le front d'Artois au 280° RA ou il a été tué le 2 aout 1915.
La mairie d'Aix-Noulette dans le Pas de Calais a eu vent de l'avis de recherche et a envoyé un courrier aux gardes d'honneur de Lorette qui ont fait parvenir une photo de la tombe enfin retrouvée.
Source La dépêche
william

william durand

Messages : 2169
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 76
Localisation : TREBES AUDE

Revenir en haut Aller en bas

CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18 - Page 3 Empty Re: CENTENAIRE DE LA GUERRE DE 1914/18

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum